Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Torg
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Vieux Roublard
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 931
Localisation: Bordères sur l'Echez
Jeux maîtrisés: Etre papa, photographie,BD,ciné,Peinture
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 26/04/2013, 20:50    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

J'avais dit que je ne voulais en aucun cas obliger les joueurs à faire des rapports. Je vous expliquerais pourquoi raconter vos aventures pourra un jour sauver le monde ...
_________________
Le seul être en qui ta confiance peut être placé est ton ennemi, lui tu es sûr de ses intentions.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 26/04/2013, 20:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vieux Roublard
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 931
Localisation: Bordères sur l'Echez
Jeux maîtrisés: Etre papa, photographie,BD,ciné,Peinture
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 24/09/2013, 17:49    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

alors le premier rapport de partie ou est t'il ?
_________________
Le seul être en qui ta confiance peut être placé est ton ennemi, lui tu es sûr de ses intentions.


Revenir en haut
Gemini
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2010
Messages: 270
Localisation: Ossun
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 25/09/2013, 12:31    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

j'ai bientot fini je te le poste avant la fin de la semaine.
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire.


Revenir en haut
Gemini
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2010
Messages: 270
Localisation: Ossun
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 29/09/2013, 23:33    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

Rapport N°9548

Fait par John Ah'puch, cybertrafiquant



Au vu des événement récent je décide pour le moment de fuir le royaume de la cyperpapauté.

Arrivé à l’aéroport de Houston, capital de Etats-Unis, et voici la première galère à la douane ! les agents font une fouille complète dans mes bagages, suite à la découverte de mon arme dans mes affaires personnels.

Suite à cela je me conduis dans une salle ou est déjà présent un japonais de taille moyenne, il me dit se nommé Sasuke. au bout d'un certain, Un homme en costar cravate vient nous proposer de travailler pour le CONSEIL DE DELPHES (un super agence de sécurité) et en échange de nos service nous pourrons  rentrer au Etats-Unis librement ou, retourner a notre destination ce qui m’enchante guère. Devant mon refus, il me propose également d’envoyer des armes pour la résistance de la cyperpapauté, cette argument me convient pour le moment.

Au bout d’une heure et demie d'attente interminable  trois hommes et une femme arrivent (L'homme en costar cravate répond au nom de Coulson, l'homme blond vêtu d'une armure d'acier est sir kalindor, l'homme  mystérieux qui parait la trentaine est Ambroise, la jeune femme qui porte des lunette est Shepard), l’un des hommes nous propose d’allez dans la salle de briefing, pour recevoir notre "mission".

L'agent Coulson nous demande d’enquêter sur une affaire à Atlanta suite a la mort d’un punk dans des circonstances étranges.
Il nous donne sa carte avec inscrit au dos deux noms, l’un des noms est celui du commissaire Carlson et l’autre celui du témoin principale.

Nous prenons l’avions, arrivée sur place nous partons en direction du commissariat. Là nous rencontrons le commissaire Carlson qui nous donne le dossier, très maigre d’ailleurs. 

Ont décident d’allez a l’endroit ou a eu lieu l’incident, nous faisons un tour de l’immeuble et Shepard se gare dans une petite ruelle. Sasuke par devant, pour inspecter le lieux  l’incident qui  se trouve deuxième étage. Shepard et moi-même attendons au 1er, Le temps que Sasuke vérifie que se soit sur. Pendant ce temps Shepard demande à Ambrose et Sir Kalindor de faire le tour de l’immeuble en voiture.

Tout à coup, J’entends un bruit de fracas de porte, Shepard passe devant arme au poing.
A peine arriver sur place il fait demi tour , pendant que je demande a ceux qui son dans la voiture de ce garé dans la ruelle pour nous porté assistance.
je décide en de monte arme au poing, pour me retrouver devant Face un trou de taille humaine dans la porte et le mur qui lui fait face. Je me mets dos au mur a coté du trou et La j’entends une rafale de tir, une bale me frôle de peu. Ensuite j’entends le bruit d’une fenêtre cassé non loin et  celui d'un tir venant de l'extérieur. Suite à cela je sens l’odeur du plastique  émanant de l’appartement, je rentre et tombe nez a nez avec du matériel de contrebande de la cyperpapauté,  me doutant que celui-ci et importante récupère l'appareil. Ensuite continu la fouille de l'appartement  et déniche une valise cacher dans la salle bain, en l'ouvrant je découvre une revue de presse (L’un des articles parle du meurtre de la famille Baiker)  et un document de la cyperpapauté qui parle de deux personnes, Wou-Han et Al-Mu'in. 
la machine étant abimé par le feu je décide de mettre le reste dans la valise et je descends, la, j’inspecte le corps du Suspect que mes collègue on abattu en plain vol et décide de récupère les jambes cybernétique et les puces qui sont à la base de son crane pou indentification. Ensuite le FBI emmène le corps. Le reste de l'équipe me dépose dans un hôtel, de La je fais des recherches sur le matériel récupérer.

Une demi-heure plus tard le groupe vient me récupérer, alors que mes recherche son infructueuse,  pour aller à la maison de la famille Baiker.



Sasuke, Shepard et Sir kalindor rentrent et inspectent les lieux. Ambroise et moi  les rejoignons quelques minute plus tard le temps de discuter avec les agent en faction. La on fait des recherches au premier étage sans succès, et une fois que Sasuke nous donne le go nous montons tous on deuxième étage. Sir kalindor tire les livre de la bibliothèque un a un pensant y trouver une cachette et après quelque livre tiré,  un objet tombe au sol, Un shuriken. Sasuke l’inspecte et nous dit qu’il appartient à une société concurrente à la sienne. A peine sorti Shepard se jette au sol et je fais de même pour éviter la rafale de bal. Cinq ninjas font leur apparition et nous attaquent immédiatement mené par un sixième homme qui répond au nom D’Osato. Dans un reflexe éclair je sort mon arme et  tu le ninja qui s’attaque a moi, mes camarade se eux aussi rapidement de leur assaillant. Ensuite s’attaque à Osato pour le métrisé, ce que nous arrivons à faire, seulement il avait caché dans l’une de ses dents une capsule de cyanure et l'utilise des que nous prenons le dessus sur lui. nous pensons que cette attaque restera  sans réponse, mais Sasuke nous informe qu’il a assommé l’un des ninjas et  je fais le nécessaire pour retirer la dent pour qu’on puisse l’interroger.


nous dessinons  de mettre le ninja en sécurité  afin de lui posé nos questions et obtenir enfin quelque réponse sur le meurtre de la famille Baiker et du MAMELOUK AL-MU'IN (mort dans la maison des Baiker).

_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire.


Revenir en haut
Heraclios


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 45
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Je suis un noob
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 27/10/2013, 20:05    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

Rapport de mission rédigé par Ambroise d’Abône.
 
Nous sommes toujours à Atlanta dans la maison des Barker, spécialiste dans la recherche des ancêtres. Nous avons été confrontés à plusieurs ninjas, qui étaient d’abord là pour tuer Barker.
 
Après un combat, plutôt simple au final aux vues de leurs compétences aux combats, nous avons réussi à capturer un seul survivant, rescapé in extremis grâce à sa dent creuse qui heureusement était vide…
 
Nous décidons donc de faire notre rapport auprès du commissaire d’Atlanta, Carlson, et nous contactons bien entendu Colson, notre contact auprès du Conseil de Delphes, pour le tenir informé de l’avancée de nos recherches. Nous l’informons de nos différentes trouvailles : une paire de lentille récupérée sur le chef des ninjas que conserve John Ah’puch, mais surtout une carte magnétique comportant un logo formé d’un carré avec en son centre la lettre K (logo ô combien connu de la société Kadaura) ainsi qu’un code secret 381675412325.
 
Le commissaire nous propose d’envoyer une équipe pour récupérer le ninja rescapé. Nous réservons également une salle d’interrogatoire afin de le faire parler sur Barker, ainsi que sur le punk qui a été tué par un ressortissant de la Cyber Papauté.
 
Arrivé au commissariat d’Atlanta, Carlson nous mène à la salle d’interrogatoire. S’apercevant que les méthodes utilisées risquaient d’être un peu brutales, Sir Kalindar (suivant à la lettre son code d’honneur) décide de quitter la salle. Shepard souhaite mener l’interrogatoire, mais ne parlant pas Japonais, Suikage se charge de faire la traduction. Après une négociation assez âpre, le ninja capturé, prénommé Kobashi, accepte de répondre à 3 de nos questions à condition qu’il puisse ensuite se donner la mort selon les codes d’honneur de sa nation. Nous acceptons difficilement ce marché, mais les informations que nous pouvons récupérer auprès de lui sont trop précieuses pour la suite de nos investigations.
 
Shepard lui demande tout d’abord les informations qu’il peut nous communiquer sur Al Mu’in. Kobashi nous informe simplement que c’est un Mamelouk en provenance de l’Empire du Nil. Le dialogue s’annonce compliqué, d’autant plus que nous venons déjà d’épuiser l’une de nos questions.
La question suivante concerne Wu’Han. Nous apprenons qu’il est également ressortissant de l’Empire du Nil. C’est un Vizir à la recherche du Calice des Possibilités. S’il le retrouve, nous apprenons qu’il pourra l’échanger contre des plans de fabrications d’une arme atomique. Nous remarquons là encore que Kobashi répond avec exactitude à notre question, sans en dire ni trop peu mais surtout sans en dire assez !!
Nous savons qu’il ne nous reste qu’une seule question… Un débat s’engage donc sur laquelle poser. Après un certain consensus, nous décidons de lui demander de nous révéler ce qu’il sait sur le fameux code 381675412325. Nous apprenons que ce code permet d’ouvrir un coffre fort, dans lequel se situe une mallette contenant les plans de l’arme atomique promise à Wu’Han.
 
Kobashi ayant tenu sa parole, nous nous devons également de tenir la nôtre… Il se donne donc la mort d’une manière assez sanglante, en se coupant l’intégralité du visage avant de se poignarder le cœur…
 
L’interrogatoire terminé, nous quittons le commissariat. Nous apprenons que la société Kadaura, dont nous possédons une carte d’accès magnétique, possède un centre de recherche sur Atlanta, au niveau de l’ancienne gare. Ne pouvant attendre, Suikage propose de s’y rendre afin de poursuivre nos investigations, accompagné de Shepard. Sir Kalindar, John Ah’puch et moi-même décidons de rentrer à l’hôtel,  à cette heure avancée de la nuit.
 
La nuit passant, j’avoue avoir du mal à trouver le sommeil, ayant un mauvais pressentiment quant aux recherches menées par Suikage et Shepard… Et c’est aux alentours de 4h30 – 5h00 que mon mauvais pressentiment se confirme : un téléphone portable sonne, c’est Shepard. Nous apprenons que Suikage a été blessé par balle, qu’il est conduit à l’hôpital pour observation, et nous ne savons pas encore s’il va s’en sortir…
Shepard nous rapporte que Suikage a souhaité mener les investigations seul, en essayant de distinguer ce qui se trouvait dans les nombreux bâtiments de recherche. Deux vigiles, plutôt bedonnants, assuraient la sécurité du site. Nous apprenons que la gare fait office de bâtiment d’accueil. La carte magnétique que nous avons récupérée chez Barker permettrait bel et bien d’accéder aux bâtiments du centre de recherche. Les autres bâtiments semblent être des centres de recherches, chacun spécialisé dans un domaine : biologie, chimie, informatique… Néanmoins, en cette nuit noire et avec un éclairage quasi inexistant, il reste tout de même compliqué de savoir exactement ce qu’il se passe dans ce centre scientifique. C’est au niveau du bâtiment G, qui se situe au fond du complexe sur la gauche de l’allée centrale, que Suikage a été blessé. Un sniper était en planque, ce qui nous fait penser que ce bâtiment est celui contenant le fameux coffre-fort contenant les plans de la bombe atomique.
Malgré ses compétences de ninja, il semblerait que Suikage n’ait pas été assez rapide et discret pour passer inaperçu, bien qu’il ne se soit pas fait repéré par les 2 « vigiles »…
 
Après qu’une équipe médicale ait récupéré Suikage pour le mener à l’hôpital, Shepard nous rejoint à l’hôtel. Avant d’être inconscient, Suikage lui a appris que la balle qui l’avait atteint pouvait contenir un petit cadeau : du poison, un explosif ou bien encore un localisateur… Espérons qu’il n’en soit rien !! Nous apprendrons néanmoins par la suite qu’il s’agissait bien d’un localisateur, mais par chance, personne n’est venu rendre visite à Suikage.
Dans la foulée, Shepard contacte Colson, pour le tenir informé de la situation, et des quelques découvertes réalisées au centre de recherche de Kadaura. Nous recevons ensuite sur le smartphone un document relatant le dispositif de sécurité du bâtiment sur lequel était posté le sniper. Etant donné le blindage lourd et la quantité d’explosif nichée dans le bâtiment G, il est clair que nous devons nous y rendre pour en savoir davantage.
 
C’est donc en début de matinée que nous décidons, Sir Kalindar,  Shepard, John Ah’puch et moi-même de retourner au complexe scientifique Kadaura. Embarqué dans notre énorme véhicule noir aux vitres teintées (finalement pas très discret), nous arrivons aux abords du premier bâtiment du centre de recherche, l’ancienne gare.
Shepard reconnaît les deux vigiles aperçus la nuit précédente ; nous décidons de les interroger. Nous apprenons tout d’abord qu’ils sont seuls à assurer la sécurité du complexe (quid du ninja sniper ?). Nous les interrogeons ensuite sur les activités du complexe, mais nous apprenons au final très peu d’informations.
Nous décidons donc de reprendre notre véhicule et partons en direction du bâtiment G. C’est alors que notre véhicule est atteint par deux balles, qui font exploser nos phares !! Prenant les choses en main, et faisant preuve d’une grande dextérité, Shepard décide de foncer droit dans la porte blindée, pourtant bourrée d’explosif… Il est vrai que la carte magnétique est beaucoup moins pratique pour ouvrir la porte… C’est donc sans grande surprise que la porte blindée explose, entraînant également dans son souffle la destruction de notre véhicule… Sir Kalindar, quelque peu sonné, est néanmoins rescapé grâce à son armure de plates. Shepard, quant à elle, a des blessures mineures sur son visage, déjà très marqué, provoquées par les éclats du pare-brise. Par contre, c’est John Ah’puch qui est grièvement blessé, se retrouvant avec une barre de fer traversant de part en part son corps au niveau du flanc… Par chance, j’en sors sans aucunes égratignures.
 
Après s’être remis (rapidement) de cette entrée « fracassante », nous découvrons le rez-de-chaussée du complexe scientifique. Il y a au centre de la pièce des machines à boisson ainsi que des toilettes, deux pièces verrouillées sur la gauche, un grand escalier central au fond, et à la droite de ce dernier une autre pièce fortement blindée. De part ce fort blindage, mais également aux vues de la lourde porte en ferraille, du pavé numérique permettant son ouverture et du mastic explosif apposé tout autour, nous en déduisons qu’il s’agit du coffre-fort contenant les plans de l’arme atomique.
Je décide de rester au rez-de-chaussée afin d’inspecter cette pièce, mais surtout de m’attarder sur le pavé numérique. Il semblerait que le code récupéré chez les Barker permet d’ouvrir la porte blindée. John Ah’puch reste également au rez-de-chaussée, plus préoccupé par le retrait de la barre de fer le traversant. Heureusement, il possède des compétences en médecine.
Sir Kalindar et Shepard décident quant à eux de se rendre à l’étage. Etant resté au rez-de-chaussée, je ne peux que rapporter les propos de Shepard et Sir Kalindar sur ce qu’il s’est passé à l’étage avant que je les rejoigne.
En franchissant la dernière marche de l’escalier monumental, nos deux hommes voient distinctement un homme, qui semble être un scientifique du complexe étant donné sa blouse blanche, pianoter frénétiquement sur le clavier d’un ordinateur situé au centre du palier. Sir Kalindar et Shepard s’avancent vers lui, et c’est alors qu’une porte coulissante se referme violemment. A cet instant, le scientifique roule sur le côté et s’introduit dans une trappe dérobée située au niveau du sol. Shepard tente de lui tirer une balle, mais le rate. Néanmoins, il n’ira pas très loin car je le vois tomber du plafond, et s’écrouler sur le véhicule en flamme…
Shepard et Sir Kalindar continuent à s’avancer vers l’ordinateur à l’étage et s’aperçoivent que le scientifique a activé un compte à rebours qui semble programmer une autodestruction du bâtiment, mais également un formatage complet du disque dur.
Shepard me somme donc de les rejoindre, afin de stopper ce processus grâce à mes compétences informatiques. Je les rejoins donc, et c’est à cet instant que débarquent, de part et d’autres du palier, par deux pièces closes jusqu’à présent, deux énormes robots de combat. Cela tombe bien, il y en a un pour Shepard et un pour Sir Kalindar. Néanmoins, étant donné les mastodontes qui leur font face, le combat semble perdu d’avance.
Tout en essayant de stopper le processus d’autodestruction et le formatage, nos deux hommes combattent ardemment les robots de combat. La bataille est très rude, et après plusieurs tentatives, ils arrivent enfin à en venir à bout : Sir Kalindar en portant un coup fatal sur les points faibles du robot, c’est-à-dire les câbles d’alimentation à nu se trouvant au niveau des articulations ; et Shepard en désactivant la puce contrôlant l’intelligence artificielle du robot.
C’est également à ce moment-là que j’arrive enfin à stopper les processus informatiques lancés par le scientifique.
 
Malgré la perte de plus de 40% des données, il apparaît sur l’écran un document apportant des informations ô combien importantes pour la suite de notre enquête.
J’apprends ainsi qu’un explorateur, nommé Stevenson, a trouvé des plaques de pierre dans un temple en Inde, qui semblent reconstituer une carte menant vers un Fragment d’Eternité très puissant. Il la nomme la « Carte de la Destinée ».
J’apprends ensuite que Stevenson a ramené ces plaques aux Etats-Unis, dans la ferme où il résidait. Néanmoins, suite à un tremblement de terre d’une rare violence dans la région, les plaques ont été entraînées, avec la maison, dans une faille à plusieurs mètres de profondeur.
Cette ferme se situe dans l’Indiana, à 22.2 km au sud sud-ouest du bord ouest de la ville de Muncie.
En fin de document, je vois que ces recherches ont été faites sur la demande d’Al Mu’in, suite aux informations récupérées dans les dossiers de Barker. Il est également noté que les plans de l’arme atomique qui lui a été promise sont mis en sécurité dans la salle blindée se situant au rez-de-chaussée du bâtiment dans lequel nous sommes. Ces plans lui seront donnés en échange des plaques de la Carte des Destinée (mais je ne vois pas ici que l’on parle du Calice des Possibilités, tel que nous en a parlé Kobashi… Il faut néanmoins garder cette relique à l’esprit). J’apprends également que Barker semblait connaître Wu’Han.
Pendant que je termine la lecture de ce document, John Ah’puch termine de se soigner ; Shepard et Sir Kalindar poursuivent la recherche des deux robots restants (d’après le listing de sécurité envoyé par Colson, il y avait 4 robots dans le bâtiment), mais ils ne trouvent rien.
 
Nous décidons donc de retourner au rez-de-chaussée afin d’ouvrir la porte de la pièce blindée. Nos soupçons étaient les bons : le code 381675412325 nous a permis d’ouvrir la porte. Le coffre-fort comprenait bien la mallette contenant les plans d’une arme atomique des années 40.
 
Après cet épisode, nous décidons de contacter Colson. Comme à son habitude, Shepard s’en charge. Nous n’avons pas tout entendu de la conversation téléphonique, mais vu les attitudes de Shepard, il semblerait que Colson n’ait pas apprécié notre discrétion lors de notre intervention. Je pense également que le fait de faire envoyer une équipe de 20 personnes sur place et de remplacer notre véhicule n’a pas arrangé les choses.
 
Néanmoins, il décide de mettre à notre disposition un hélicoptère nous permettant de nous rendre à Muncie. Le problème est de trouver un pilote assez courageux pour mener l’engin, car la ville se situe maintenant sur le territoire de ce qui est appelé la Terre Vivante. Peuplée d’humains primitifs et d’animaux préhistoriques, nous savons que la majorité de notre équipement ne fonctionnera pas sur place… Ayant trouvé le pilote, nous partons donc et nous nous apercevons que nous nous approchons d’une masse brumeuse épaisse, avant d’y pénétrer totalement… Les appareils de navigation de notre hélicoptère s’affolent, et nous devons donc débarquer au plus vite. Nous descendons sur cette terre inconnue, et après une heure de marche, nous commençons à entendre de grands bruits, laissant penser que beaucoup de monde est en activité. Avant d’arriver sur place, la brume commence à disparaître, et elle est inexistante autour de ce qui semble être un site de recherche archéologique ! Des hommes lézards (Edenos), des Jakkats (hommes transformés après l’invasion) et autres créatures de la Terre Vivante creusent le sol sous les ordres de gardes de l’Empire du Nil. Autour du site, plusieurs hommes armés montent la garde. Nous apercevons également au centre du chantier une tente brodées de signes japonais.
 
Que font ces hommes ici ?
Qui se trouve dans cette tente ?
Est-ce le site sur lequel se situait la ferme de Stevenson, et donc le lieu où sont enfouies les plaques de la Carte de la Destinée ?
 
C’est ce que nous allons essayer de découvrir, mais que faire pour l’instant ?
_________________
Ba'al : Je suis Ba'al !
O'Neill : C'est un nom ça, Ba'al ? ça a pas dû être facile à l'école, on devait vous appeler Basket ou Hand...


Revenir en haut
Mystick
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 686
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 27/10/2013, 20:19    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

Okay Okay bravo pour une première Smile

Revenir en haut
Heraclios


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 45
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Je suis un noob
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 27/10/2013, 20:22    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

Merci !!  Laughing Laughing Laughing
_________________
Ba'al : Je suis Ba'al !
O'Neill : C'est un nom ça, Ba'al ? ça a pas dû être facile à l'école, on devait vous appeler Basket ou Hand...


Revenir en haut
Mystick
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 686
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 27/10/2013, 20:33    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

juste une chose c pas le paladin qui est sorti mais moi après qu'il est planté son arme dans le plafond quand il a tenté de me tapé Wink

Revenir en haut
Heraclios


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 45
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Je suis un noob
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 27/10/2013, 20:40    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

C'est vrai... Désolé pour cette coquille !
_________________
Ba'al : Je suis Ba'al !
O'Neill : C'est un nom ça, Ba'al ? ça a pas dû être facile à l'école, on devait vous appeler Basket ou Hand...


Revenir en haut
Vieux Roublard
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 931
Localisation: Bordères sur l'Echez
Jeux maîtrisés: Etre papa, photographie,BD,ciné,Peinture
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 31/10/2013, 08:21    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

Un gros +1 , un très bon rapport.
Juste un petit détail c'est Kanawa et non kadaura, mais là je chipoter.
_________________
Le seul être en qui ta confiance peut être placé est ton ennemi, lui tu es sûr de ses intentions.


Revenir en haut
Gorath
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2008
Messages: 3 204
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Talislanta, Planescape, Plagues, Donjons Louforcs, Maléfices, Cthulhu, Vampire
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 12/11/2013, 02:24    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

Extrait des mémoires de Sire Meneth KALINDAR.

Les camp était rempli de soldats de l'Empire du Nil. A ce que nous avions pu voir, pas moins de 150 soldats en pagne armés de leurs bâtons de métal tirant des missiles magiques. Nous avions repéré la tente du chef, enfin de la cible : un diplomate en pagne qui fricotait avec les hommes en noir aux yeux rétrécis. C'est lui qui menait le menuet, enfin la danse, comme ils disent sur Terre. Et enfin, les esclaves, comment ne pouvait-on pas les voir ? Ces créatures issues de la forêt au brouillard dense étaient retenues prisonnières dans un enclos, quand elles n'étaient pas en train de creuser pour le compte de ces marchands d'esclaves. Des fouilles avaient lieu afin de retrouver des tablettes d'argiles très spéciales. Ces dernières devaient être soit disant échangées contre les plans d'un sort de boule de feu dit "nu-claire" par les autres membres du groupe. Je n'ai toujours pas compris l'essence de ce mot, mais leurs expressions quand ils en parlent m'indique que c'est quelque chose d'affreux qu'il ne faut pas laisser entre de mauvaises mains. Nous étions donc là, à attendre au bord de ce trou de lumière dans cet océan de brouillard. Il était évident qu'un fragment magique de réalité permettait à ce camp de soldats du Nil de ne pas être dérangé par tous les monstres qui peuplaient la jungle alentours.

Alors que nous mettions en place notre stratégie d'approche, il nous est paru clair que Mr Apuch avait eu un problème : même moi avec mon armure, je mets bien moins d'une demi-heure pour faire la grosse commission. Remontant sa piste, nous aperçûmes qu'il avait fui poursuivi d'une créature de la taille d'un dragon. Nous espérons le retrouver plus tard. Revenant à notre stratégie, cette dernière devait incorporer l'ensemble des objectifs du groupe. Je mettais en avant la libération des esclaves, ce qui me tenait à cœur par Dunad, mais il nous fallait aussi confisquer les tablettes avant qu'elles ne tombent entre de mauvaises mains, et optionnellement, punir ces esclavagistes pour leurs nombreux pêchés. Il fut décidé que nous agirions à la nuit tombée. Sukagué, notre homme en noir aux yeux rétrécis, devait trouver un moyen de saboter leur machine à soleil magique en toute discrétion pour qu'ils se retrouvent dans le noir, puis deux des trois charriots magiques dans lesquels étaient disposées les quatre premières tablettes. Pendant que je trouvais de quoi faire des armes pour les esclaves, Ambroise d'Abône et Shepard faisaient le tour du camp, en reconnaissance je suppose. Le plan consistait à ce que Sukagué se fasse passer pour un traitre de Kanawa, celui qui détenait les plans de la boule de feu géante avant nous, avec de mauvaises copies à échanger. Nous devions alors passer à l'attaque. Ambroise d'Abône devait maîtriser le chariot qui nous intéressait, tandis que Shepard attaquait par le Nord. Pour ma part, je devais rejoindre les esclaves dans leur enclos à l'Est et leur fournir des armes pour la rébellion surprise.

Alors que je venais de me placer à mon poste, une énorme boule de feu explosa à l'autre bout du camp. Ce n'était absolument pas prévu, ce qui me laissa penser que le plan ne fonctionnerait pas, et qu'il fallait se dépêcher. Etait-ce peut-être un signal pour m'indiquer qu'il fallait lancer la rébellion plus tôt que prévu ? Sans réfléchir plus, je passai les sortes de branches-lances de ces arbres étranges aux esclaves, en espérant qu'ils attendraient que je sois descendu avec eux pour organiser la charge. Mais je n'avais passé que la moitié des armes que ces braves créatures, pleines de courage et de haine envers leur oppresseur, se mirent à charger sans moi. Je lançai alors toutes les lances dans leur fosse pour qu'ils s'arment au plus vite, et tirai mon épée pour me jeter dans la bataille avec eux.

Les premiers rangs d'esclaves libérés subirent les coups des projectiles magiques des armes des soldats. Mais les rangs suivants se jetèrent au corps à corps sur leurs adversaires et les étripèrent de leurs lances. J'en fis de même avec mon épée, et je pus observer la bravoure de ces créatures, se battant pour leur liberté, et mourant avec honneur sur le champ de bataille. C'était mieux que d'être réduit à jamais à l'esclavage ! Tandis que je tentais de les diriger vers un point stratégique du camp, je sentis une certaine incompréhension entre nos races, en les voyant foncer à découvert dans une marre d'ennemis, vers une mort certaine... mais je décidai de les suivre jusqu'au bout ! C'est alors qu'explosa le sort de boule de terre derrière les lignes ennemies, ce qui changea totalement la donne et me redonna espoir. A l'aide de la vingtaine de créatures survivantes, nous balayâmes les soldats. Enivré par le combat, je décidai d'affronter les adversaires les plus coriaces pour soulager l'ensemble du groupe. C'est tout d'abord un homme-golem qui me fit face. Me surprenant par une rapidité à laquelle je ne m'attendais pas étant donné le gabarit, il m’asséna un puissant coup dans le casque et je sentis mes os du dos craquer. Mais il en fallait plus pour m'abattre, je décidai alors de contre-attaquer au niveau du cou et de la tête, la partie humaine de la créature. Alors que mon épée arrachait sa mâchoire, la fierté m'envahit. Le corps tombai au sol et je l'achevai sans m'attarder plus : on avait besoin de moi. En effet, un autre adversaire coriace n'attendait qu'une chose : que quelqu'un lui mette une bonne leçon. Lorsqu'il esquiva mon premier coup d'épée et me projeta de deux bons mètres en arrière d'un simple coup de poing, je sentis qu'il s'agissait d'un adversaire déloyal. Il utilisait très probablement une potion de force, et de rock, ce qui n'est pas correct en duel... mais comme il était désarmé, je suppose que ça rééquilibrait les forces. Je me relevai à toute hâte et tentai de l'empaler du bout de mon épée, il l'attrapa de sa main nue et je sentis la souffrance sur son visage lorsque je retirai ma lame. Il ne me restait plus qu'à l'achever en le tranchant de haut en bas, ce que je fis sans ménagement. Probablement pris d'une hallucination causée par l'ivresse du combat, je crus voir un homme dans le ciel sur un tapis volant faisant un épouvantable vacarme. Je secouais la tête mais il n'y était plus. Nous continuâmes les combats jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucun ennemi. Savourant notre victoire, je saluai les trois derniers esclaves survivants pour leur bravoure. Je sentis la joie et la reconnaissance sur leurs visages inhumains, puis ils s'éparpillèrent, probablement pour aller retrouver leurs familles dans la forêt.

Retrouvant le reste du groupe, nous nous employâmes à fouiller le camp, mais surtout la tente du chef... qui n'était plus là. Shepard semblait m'en vouloir de ne pas m'en être tenu au plan, mais je n'étais pas le premier à l'avoir modifié. J'étais tout d'abord déçu de ne pas avoir vu un seul de mes camarades combattre à mes côtés, mais je le fus moins lorsque j'appris que la boule de terre était le fait de Colson, celui qui nous donne nos quêtes, et qu'il avait lancé ce puissant sort à la demande de Shepard. Finalement, c'est peut-être une bonne chose d'avoir des talents différents dans le groupe : moi-même pour aller au combat, Sukagué pour faire les choses déshonorantes que nul autre n'accepterait de faire, Ambroise d'abône parce qu'il faut toujours un érudit, et Shepard pour faire de la logistique. Je n'ai pas encore réussi à déterminer l'utilité de Mr Apuch, mais il n'est peut-être plus de ce monde à l'heure qu'il est.

Il nous fallut creuser durant un jour complet pour trouver la cinquième tablette en argile, mais cela me soulagea d'enlever un peu mon armure de plates. Nous quittâmes le camp à bord du chariot magique, puis il nous fallut monter dans l'oiseau de fer qui nous avait amené là. Plus tard, nous étions dans les quartiers généraux du Conseil de Delphes en compagnie de Colson. Alors qu'Ambroise d'Abône décortiquait ce que nous avions trouvé là-bas, je me fis soigner par un guérisseur plutôt efficace. Je décidai ensuite d'amener mon armure de plates au forgeron dans le but de la faire réparer. C'était un elfe, et ce dernier m'offrit une armure parfaite pour moi, neuve, plus confortable et plus puissante que celle dont je disposais avant. Elle brillait de mille feux. Le symbole de Dunad, forgé en plein torse, m'emplit de fierté lorsque je la revêtis.

La prochaine étape était un lieu appelé Inde, ou du moins ses environs. Il se trouve que les tablettes d'argile indiquaient un temple qui se situait dans cette région. Nous partîmes en oiseau de fer, cela devenait une habitude, et le voyage dura quelques jours. Une fois sur place, nous fûmes rapidement arrêtés par un enfant en plein milieu de la route. Son maître, un devin, nous avait vu dans une de ses visions, et compter nous indiquer où se trouvait le temple que nous cherchions. Intrigués, nous partîmes voir ce personnage mystique, et nous vîmes un vieillard incapable de se mouvoir, et qui parlait de manière assez énigmatique. Il n'y a pas à dire : les vieux, c'est mystérieux.

Nous suivîmes la direction indiquée par le devin et arrivâmes au niveau d'un pont de corde. Je décidai de passer le premier, et à l'aide d'une corde magique qui s'agrippe aux rochers, je devais m'occuper ensuite de transférer tous nos équipements sur l'autre rive. Alors que j'étais en train de traverser, un oiseau de fer me fonça dessus tout en tirant des missiles magiques, mais il me rata. Sautant sur la rive, je me dépêchai de récupérer les caisses de matériel tandis qu'Ambroise commençait sa traversée. L'oiseau de fer tenta de l'abattre également, sans succès. Alors qu'il comptait continuer à nous harceler, je décidai de bander mon arc pour l'abattre. Une première flèche toucha et me permit de calibrer la trajectoire et la force. Le deuxième tir fut radical, et l'oiseau de fer dévia de sa trajectoire en laissant une fumée noire derrière lui. Plus tard, alors que nous étions dans la forêt, une nuée d'hommes volants semblaient tomber du ciel. Nous trouvâmes l'entrée du temple et nous y engouffrâmes sans attendre.
_________________


Revenir en haut
Vieux Roublard
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 931
Localisation: Bordères sur l'Echez
Jeux maîtrisés: Etre papa, photographie,BD,ciné,Peinture
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 22/01/2014, 18:16    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

ou qu'il est ou mon rapport ?
_________________
Le seul être en qui ta confiance peut être placé est ton ennemi, lui tu es sûr de ses intentions.


Revenir en haut
Vieux Roublard
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 931
Localisation: Bordères sur l'Echez
Jeux maîtrisés: Etre papa, photographie,BD,ciné,Peinture
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 27/01/2014, 18:43    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

je vais la faire simple encore une fois je demande le rapport ...


il y a des choses importantes dites/faites lors du dernier scénario, si vous vous en rappeler pas je la jouerai "pédagogie à balle réelle" et mort du groupe, fin, fini, échec de la campagne, Game over.
la chose est dite, et n'allez pas râler.
_________________
Le seul être en qui ta confiance peut être placé est ton ennemi, lui tu es sûr de ses intentions.


Revenir en haut
cauhein
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2010
Messages: 280
Localisation: aureilhan
Masculin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 28/01/2014, 01:11    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

chōka no Suikage contes du couchant

Suikage et ses compagnons de l'occident étaient confrontés à un évident problème.
L'armée impériale descendait de l'azurée, tirant au jugé sur le groupe au pied du temple.
Le frère des ombres s'abrita dans l'édifice, suivis des autres, gagnant la sécurité.
Les soldats du Nil approchaient dangereusement, poussant le brumeux à rechercher un obstacle.
Un mécanisme trônait à gauche de l'entrée, semblant rénové depuis bien trop récemment.
Le doute perçait, mais les balles menaçaient plus : Le guerrier de fer activa la manivelle.
Un dur craquement signa l'échec du Nil : Seul un bras brisé parvint à passer.
Par les meurtrières d'où la lumière filtrait, on apercevait l'empire, se préparant pour un siège.
Pour les assiégés, il n'y avait qu'un seul espoir : trouver une issue là où seul régnait le noir.

La dame shepard, pourtant désirer rester, pour évaluer l'armée du vizir Wu-Han.
Ce n'est donc qu'à quatre que le temple fût exploré, débouchant d'abord sur une salle aquifère.
Autour d'une fontaine, un mur ceignait la pièce de plusieurs alcôves où dansaient, muets
Et immobiles des primates à sept appendices, antiques gardiens d'un secret longtemps perdu.
D'eux d'entre eux tenaient le linteau d'une entrée, que le groupe bravache emprunta sans inquiétude.
La salle suivante était jonchée de coussins, mais le mur du fond était plus intéressant.
Une mosaïque, grossière et familière, était auscultée par un frère du grand Reno.
Sans hésitation, Kalindar-san s'avança, dégainant son arme, invectivant le français.
Sous ses pieds pesants, les vieux coussins explosèrent, remplissant la salle d'un lourd nuage de poussière.
Le guerrier stoppa, rebuté par la fumée. Il sortit son arc et mit le cyber en joue.
Ses actes l'ignoraient, lui et ses menaces creuses, passant inlassables d'une dalle murale à l'autre.

Suikage voyant se profiler une impasse, prit l'initiative d'un contact plus direct.
Il louvoya donc entre les coussins fragiles gagnant le côté du français trop concentré.
Approchant la main de l'arme néopapale, il tenta en vain de désarmer le chrétien
Ceci était vain car la main agile saisit la lumière qui n'habillait que le vide.
Le français cessa, faisant disparaitre l'image et se présenta avec l'air des suffisants.
Sa main arborait un voyant clignotant, aussi régulier que le pouls du grand bouddha.
L'un des compagnons, qui était également compatriote de l'inquisiteur dément,
Fit comprendre aux autres, que sa mort serait suivie d'une forte explosion qui emporterait les autres.
L'avisé Ninja s'assura que Shepard entende les mots et leur offre un avantage.

Le cyber De Vris, auparavant décédé, confessa alors n'être qu'une copie dispensable
Il exigea donc que l'on lui donne les tablettes afin qu'elles complètent la mosaïque derrière lui
Suivant les adages de nos ancêtres à la lettre, Suikage feignit l'obéissance et sortit sa tablette du sac.
Offrant au cyber, la joie de la poser seul, il la lui remis et attendit l'ouverture
Pas celle du temple mais de la vigilance. Suikage frappa, visant la nuque offerte.
Le cyber sentit, se baissa et activa une nouvelle lumière sur son bracelet.
Kalindar alors dégaine sa large épée et exige du franc de se plier à ses règles
Celles-ci réclament que le cyber s'arme aussi en vue d'un duel en accord avec l'honneur
Celui-ci refuse, invoquant la barbarie de ce bellicisme qui caractérise l'Aysle.

Suikage sortit, rejoignant shepard dehors, qui lui demanda d'aller quérir sa plaque
Ceci effectué, les plaques furent posées sur le mur magnétique qui s'illumina
Le texte traduit apparut dans la lumière, aussi cryptique que le conseil d'un kirin.
Puis l'emplacement, celui du calice cherché, apparut alors, au bord du golfe de Siam.
Rien n'était réglé, il fallait encore sortir. Le français sortit, sûr d’échapper à Wu Han.
Trois Plaques furent prises, les autres laissées sur place. Shepard avançait, résolue à purifier.
Une déflagration signa la mort du chrétien, et la destruction du temple et de son muret.

Le groupe sortit, les plaques en vue et piégées. WuHan réclama, évidemment soumission.
Et la menace de destruction des plaques, n'obtint pour réponse, qu'une balle dans une jambe.
Voyant le vizir, montrant si peu d’intérêt envers l'objectif de sa furieuse poursuite,
Le docteur d'Abône offrit les plans factices, Wu han sourcilla, montrant un fort intérêt.
Il analysa, décortiqua les faux plans, remarqua les manques et réclama l'expertise.
Le docteur resta, alors que le reste partait, bien que délesté des armes les plus avancées.

Celui-ci revint, quelques minutes plus tard, ayant accomplit une falsification.
Le rapport reçu, Coulson envoya l'avion, à bord duquel le groupe se concerta
Trop facilement, on les avaient retrouvé. Le nil avait ses espions; quid du cyberchevalier?
On chercha longtemps, parcourant chaque recoin, se posant en vain. Apu'ch trouva les mouchards.
Deux taches brillantes, sous les pieds de Suikage, s'étaient dévoilées, un isotope traçable.
Le ninja piégea un rongeur dans la forêt et l'imbiba, créant un leurre pour chrétiens.

Le risque écarté, le voyage continua. Dans l'hélicoptère, le groupe se mit à rêver.
Tenant le calice, renforcés par son pouvoir, unis dans leur quête, formant une puissance de six.
Au réveil, Coulson leur apprends que leur missile a détruit le camps. Plus de Nil présent, Plus de poursuivant présent.
Enfin au Birman, Ils constatèrent la présence de kadawa-O, Une plateforme pétrolière trônait au large.
Les Autochtones ne furent pas d'un grand secours. L'unique intérêt, était le temple de Kra.
Kra était le gardien d'un trésor dans les tréfonds, un dieu sousmarin issu de la tradition.
Il est appelé par la danse éponyme et rassasié par la lumière d'asharandar.
Le prêtre local eût durant le dialogue, des crises de démence, où il évoqua des flammes purificatrices.

L'on se mit en quête, de moyens pour atteindre le large, parlant aux locaux en mal de transaction
Leur avidité d'indigènes pour les touristes, lassa shepard, qui appela l'agent Coulson
Afin d'obtenir l'équipement nécessaire à l'approche furtive de la plateforme lointaine
Cette dernière était selon les dires, fortement gardée tant sur le site qu'aux abords.


Bon, je fais le forcing, alors.
_________________
Cold City Lüdwig Hürentocht Chouquettes?
Numenera Pasu Kuruba...
Dark Sun ScigaczTzzeezzeezzeezeezzee...


Revenir en haut
Mystick
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 686
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 28/01/2014, 21:17    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes Répondre en citant

Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:16    Sujet du message: [Rapport] les histoires qui inspireront un jour les Légendes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Torg Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com