Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Rapport] Stargate Coalition : Lost in space

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Stargate Coalition
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gemini
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2010
Messages: 269
Localisation: Ossun
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/05/2014, 10:44    Sujet du message: [Rapport] Stargate Coalition : Lost in space Répondre en citant

Ici se remit au Géneral les rapport de mission
_________________
Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/05/2014, 10:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
cauhein
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2010
Messages: 277
Localisation: aureilhan
Masculin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 13/11/2014, 22:18    Sujet du message: [Rapport] Stargate Coalition : Lost in space Répondre en citant

Rapport de l'analyste Renas Drom.

Citation:
Notre mission était à l'origine un simple transfert d'homme et de matériel à destination du poste avancé de la galaxie du Tourbillon.
La porte utilisée était celle de la cité lantienne relocalisée dans le golfe du Mexique.
Le départ du matériel(comportant ce qu'Atlantis connaissait des Furlings de l'époque ainsi qu'un module Asgard pré-configuré pour l'intégration) s'est fait en début de matinée à 8h00 et le personnel a passé la porte par vagues de 4 personnes équipées.
Mon tour est arrivé à 13h30 en compagnie du capitaine John Davis, du seconde classe Aiden Speed et du Tokra Novac.
Les causes de notre arrivée sur la planète TG-157 sont encore de simples hypothèses, allant d'une simple erreur de coordonnées à une intervention Ancienne.
Dans l'incapacité de confirmer notre identité en l'absence de G.D.O., notre groupe est donc parti explorer la planète à la recherche d'une civilisation en contact avec la porte.
Nous avons rapidement rencontré avec le duc āxcāitl, propriétaire des terres jouxtant la forêt abritant la porte.
La forêt fait l'objet d'un tabou de la part de leur société, motivé par un décret royal.
La population semble typique d'une société médiévale en fin d'age de fer, avec un panthéon Aztèque trahissant des contacts Furlings dans un passé éloigné.
Ils nous ont accueilli avec un mélange de méfiance et d'inquiétude propre aux villages communautaire.
Un autre décret de leur roi stipule que ceux qui passent par la porte doivent rencontrer celui-ci dans les plus bref délais.
Nous sommes donc conduits à la capitale en deux jours.
Contrairement au reste du pays, le palais royal présente une architecture typiquement Aztèque(donc Furling) et l'intérieur dénote d'une technologie avancée bien qu'inactive.

Le trône est d'ailleurs une copie à taille humaine d'un siège de contrôle Furling.
Quand au roi, il s'agit en réalité du lieutenant Artur golovdrakski, parti avec la vague de 11h30.
Il est arrivé quinze ans auparavant, a pu rapidement obtenir le contrôle de la population apathique et a verrouillé l'accès aux artefacts Furlings.
Le reste de son équipe n'a apparemment pas eu cette chance.
Pendant que le capitaine Davis se fait expliquer la géopolitique de ce monde, je suis parti avec le 2° classe pour trouver la source d'alimentation du palais.
Celle-ci se trouve en sous-sol, protégé par un digicode contournable par la méthode du Dr Hernandez commandant une porte auto alimentée.
Le générateur lui-même est en parfait état de marche, le mécanisme de redémarrage étant simplement coincé par une pierre tombée du bas relief.
J'ai découvert à cette occasion que Ayden Speed ignorait le fonctionnement du Zat'nik'teel, notamment sa fonction désintégrante.

Le générateur a redémarré instantanément, alimentant tout les systèmes et plus particulièrement un bouclier énergétique érigé au mépris de l'urbanisme local.
J'ai constaté une nouvelle ignorance du seconde classe, cette fois-ci à propos du système de téléportation intra muros Furling.
L'action qui a suivi son arrivée, épuisé par les escaliers, dans la salle du trône redevenue un poste de contrôle, me permet d'attribuer cette ignorance à une forme dangereuse d'insouciance.
Celle-ci consista simplement à appuyer le premier et au hasard sur les surfaces tactiles.
Un examen plus attentif lui aurait permis de reconnaitre une interface de visée et déduire la fonction du panneau en tant que système de tir.
Un temple à l'extérieur a fait les frais de son indolence.
Une fois Ayden maitrisé par Novac, le capitaine et moi avons poursuivi notre examen des contrôles, consistant en quatre panneaux de tir et trois à la fonction inconnue, tous entièrement tactiles.
Celui du centre a retenu notre attention : un glissement sur le haut permet de naviguer entre plusieurs affichages comportant un écran monitorant l'énergie des quatre canons, un inventaire de véhicule sous forme de plan du hangar et enfin une liste de jauges.
Ces jauges peuvent être échangées entre elles en effectuant un glissement rectiligne de l'une à l'autre, modifiant ainsi la répartition de l'énergie dans les systèmes.
On peut également ajouter toute l'énergie d'un système à un autre en effectuant un arc de cercle.
Les transfert point par point se font en maintenant la pression sur la source puis en appuyant sur la cible.
A force d'essais, nous avons pu établir la liste suivante des systèmes
    système de survie

    armes principales

    inconnu

    inconnu

    éclairage

    inconnu

    hangar

    inconnu

    bouclier


Les systèmes non identifiés sont sans doute le radar et les systèmes de communication, probablement également le système de téléportation.

Ayden et Novac ont quand à eux exploré le hangar.
Une fois celui-ci activé, Ayden a pris le contrôle d'un véhicule terrestre, accessible via téléportation puis a fait un tour, sous le regard courroucé des villageois.
Dotés d'un moyen de transport et du G.D.O. de Golovdrakski, nous sommes retournés à la porte, après un détour du à l'insouciance dangereuse du seconde classe.
Le véhicule se trouve actuellement au fond d'un fleuve au sud de la capitale.
Les deux autres véhicules se trouvent pour l'aérien au nord de la forêt et à côté de la porte pour le terrestre.
Les coordonnées étant connues et le GDO actif, nous activons la porte et une équipe est venu immédiatement nous prendre en charge.

En conclusion, je ne m'explique pas ce détour qui n'a apparemment concerné que deux équipes, le matériel et le reste du personnel étant visiblement arrivé sans encombre.
SG1 a expérimenté un certain nombre de déplacements temporels, mais la porte d'arrivée restait celle appelée.
Peut-être que des fluctuations dans l'alimentation d'atlantis ont provoqué l'anomalie, mais dans ce cas, nous avons eu beaucoup de chance.
Comme une faveur des dieux.

_________________
Cold City Lüdwig Hürentocht Chouquettes?
Numenera Pasu Kuruba...
Dark Sun ScigaczTzzeezzeezzeezeezzee...


Revenir en haut
Heraclios


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2013
Messages: 45
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Je suis un noob
Masculin Poissons (20fev-20mar) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 01/02/2015, 19:04    Sujet du message: [Rapport] Stargate Coalition : Lost in space Répondre en citant

Rapport de mission du Capitaine John Davis
 
Après notre retour de la planète TG-157, en compagnie d’Arthur Golovdrakski, chacun a dû effectuer son rapport au Colonel Sheppard.
Que ce soit Renas Drom, Aiden Speeg ou bien Novac, aucun d’entre nous n’a sur expliquer l’anomalie temporelle dont nous avons été victime…
 
C’est pour cela que Sheppard a décidé de nous renvoyer vers TG-157, pour trouver une explication plausible, mais également pour récupérer d’autres informations que des technologies laissées sur place, et qui semblent être Furling. Mais avant tout, notre mission est claire : sécuriser la zone avant l’arrivée du Perseus !
Nous partons dès le lendemain de notre retour au à la base avancée de la Galaxie du Tourbillon.
Arthur Golovdrakski est également intégré à l’équipe : un roi ne peut décemment pas rester loin de son peuple…
Seul Novac n’est pas en partance pour cette nouvelle mission : il est envoyé avec un autre contingent sur le Perseus, commandé par Petrovic, qui doit de son côté rallier également TG-157.
 
Nous nous retrouvons donc dans la salle de la Porte des Etoiles, lors du séquencement des symboles pour retourner sur TG-157. 8 hommes supplémentaires nous accompagnent, dont un médecin, au cas où nous rencontrions une présence hostile à notre arrivée.
Nous devrons nous diriger vers un hangar où 2 vaisseaux de type inconnu ont été repérés et où les niveaux d’énergie sont bien plus élevés que dans la Pyramide de la capitale.
 
Dès notre arrivée sur TG-157, nous retrouvons le véhicule que nous avions abandonné la veille, sauf que cette fois-ci, plusieurs mois semblent être passés. En effet, la végétation est omniprésente, elle recouvre le véhicule ainsi que le chemin que nous avions tracé pour notre départ. Il est maintenant bien clair que nous sommes en présence d’une anomalie temporelle.
Renas en profite pour contacter la base avancée de la Galaxie du Tourbillon, qui nous confirme que nous venons juste de passer la Porte.
 
Nous décidons de dégager le véhicule, afin de pouvoir le réutiliser, ce qui nous prend bien ½ heure. Nous décidons de partir à 4 vers la capitale, avec pour objectif de ramener le véhicule 20 places que nous avons trouvé la veille, pour pouvoir transporter toutes les troupes.
Lorsque nous pénétrons dans la forêt en direction de la pyramide, il nous semble vraiment que plusieurs jours se sont écoulés.
De son côté, Ayden prendre l’autre véhicule qu’il avait utilisé la veille. Etant un engin volant, cela lui permettra de rallier la pyamide plus rapidement, tout en jouant le rôle d’avant-garde.
En contact radio constant, il nous annonce au survol des terres du Duc Axcaitl, que tout est entièrement détruit. Plusieurs explosions semblent avoir eu lieues, et plus aucune trace de vie ne subsiste.
Nouveau contact radio d’Ayden, il se fait cette fois-ci attaquer par une troupe armée de mousquets et de canon. Par chance, il s’en sort sans encombre, après un tir sur la troupe qui a été entièrement décimée. Il atteint ensuite la pyramide.
 
Le bouclier est levé, et est à sa puissance maximale, alors que nous l’avions laissé baissé la veille. Le spectacle autour de la pyramide est apocalyptique, d’après le rapport d’Ayden : tout est également détruit. Seules quelques tentes de fortunes sont présentes, avec très peu de survivants.
Nous savons donc que nous allons rencontrés une présence hostile, qui a investi la pyramide, et qui a été capable de lever les boucliers.
Renas vérifie l’armement de notre propre véhicule et arrive à déclencher un canon à énergie. Nous sommes au moins sûr d’avoir de quoi attaquer ou riposter s’il nous arrive quelque chose.
 
Toujours en contact avec Ayden, nous lui demandons de faire une reconnaissance tout autour de la Pyramide. D’après son rapport, il n’existe pas de présence capable d’utiliser les véhicules de technologie avancée. Il repart ensuite vers les terres du Duc Axcaitl pour un dernier tour de reconnaissance afin de parer à l’éventualité d’une attaque surprise. Il en profite pour faire un rapport à la base avancée, et demander l’envoi d’un Jumper Ancien : une nouvelle fois, l’anomalie temporelle nous paraît de grande ampleur ! Alors qu’une heure est passée pour nous, seulement une minute est passée pour la Terre…
 
Après ces différentes demandes, et après n’avoir rien trouvé de concret, nous décidons nous aussi de quitter la pyramide, et de retourner à la Porte des Etoiles.
Nous avons eu la présence d’esprit de prendre cette fois-ci un GDO. Cela nous permettra d’être sûrs que l’iris soit ouvert lors de notre retour vers la base avancée de la Galaxie du Tourbillon.
 
Dès notre arrivée à la base avancée, nous informons Sheppard que la planète TG-157 doit sûrement être sous l’influence d’un champ de distorsion temporelle. C’est alors qu’il nous annonce l’arrivée imminente du Perseus.
 
Après une bonne nuit de repos, il nous est de nouveau demandé de retourner sur TG-157. Nous partons cette fois-ci avec 2 jumper, que nous occultons pour nous assurer une arrivée à la pyramide en toute discrétion.
A notre arrivée, les tentatives de scan de la pyramide restent infructueuses : les boucliers activés sont bien trop puissants. Nous décidons donc de nous approcher au maximum du bouclier afin de voir si la commande de téléportation dans le hangar des véhicules s’active. C’est ce qui arriva, et Ayden décida de se téléporter seul. A partir de là, nous cessons tout contact radio, à cause de la présence des boucliers. Il a fallu attendre qu’il entre dans la pyramide pour les désactiver, et donc renouer le contact radio.
 
Son premier rapport est alarmant : il a eu affaire à une résistance farouche, et a même combattu un Iktal. Il l’a heureusement tué mais est grièvement blessé.
Nous décidons donc de le rejoindre au plus vite afin de lui apporter les premiers secours, et nous téléportons donc à notre tour dans le hangar.
C’est alors qu’Ayden décide de nous avons un lourd secret, que nous aurions de toute façon découvert à notre arrivée de par la gravité de ses blessures. Il se trouve qu’il est réellement un XXXXXXXXX (TOP SECRET). Malgré la surprise de cette annonce, elle nous a également quelque peu soulagés car cela lui permettra de guérir plus rapidement.
 
Nous pénétrons à notre tour dans la pyramide en direction de la salle des commandes, et tombons nez à nez avec une troupe de mousquetaires dont nous nous débarrassons facilement. Après avoir sécurisé le périmètre, nous manipulons le tableau de commande pour voir si cela joue sur la distorsion temporelle, malheureusement sans résultat.
 
Après cette vérification, je décide de repartir seul à la Porte des Etoiles, avec un jumper, pour faire un nouveau rapport.
Arrivé sans encombre, je demande à la base avancée de nous faire parvenir des lances Goa’uld, seule armes véritablement efficaces contre les Iktals. Ces êtres sont d’une puissance incroyable, à moitié de chair et à moitié cybernétiques. Je demande également un envoi massif de renforts. La base avancée m’envoie 50 hommes supplémentaires.
 
Pendant ce temps Ayden et Renas sont restés dans la pyramide. Pour être sûr d’éradiquer toute menace, Renas décide d’exterminer la population encore présente à l’extérieur de la pyramide. Je ne cautionne pas cette exaction, je la condamne même, mais il a sans doute fait le bon choix.
D’après ce que nous avons pu observer, il semble que les Iktals soient les chefs des mousquetaires. C’est pourquoi Renas me demande d’envoyer les troupes détruire le château repéré plus tôt au nord de notre position. Il semble que ce soit le lieu de stationnement des Iktals et des mousquetaires.
J’y envoie 30 hommes, et laisse les 20 autres en gardes aux abords de la Porte des Etoiles.
 
Sans avoir le temps d’être revenu à la Pyramide, je reçois un nouveau rapport radio de la part d’Ayden et Renas. Ils ont vu la puissance du bouclier passer de 100 à 75. La position semble être bombardée. Vivant la scène en direct sans pouvoir agir, j’entends Ayden se diriger vers le poste de tir de la pyramide… C’est alors qu’il m’annonce voir un immense vaisseau, dont sortent une multitude d’engins plus petits. Cela semble être des transports de troupes.
Ayden et Renas s’évertue à les abattre avant qu’ils touchent le sol et que les troupes aient le temps de débarquer.
Cependant, certains ont déjà pénétré dans l’atmosphère, ce qui semble indiqué que nous ne sommes plus touchés par la distorsion temporelle. En effet, si elle avait été toujours présente, les transports de troupes auraient littéralement été annihilés dès qu’ils auraient pénétré dans la distorsion.
J’arrive enfin à la Pyramide et la je comprends qui sont nos ennemis. Ce sont les Iktals qui lancent une attaque de grande envergure. J’ordonne à chacun de concentrer maintenant les tirs sur le vaisseau mère. Après plusieurs salves d’énergie, son bouclier finit par céder, et il est enfin détruit.
N’ayant plus rien à perdre, les transports de troupes se dirigent droit sur la Pyramide, tels les kamikazes de Pearl Harbour.
Les boucliers de la pyramide ont bien tenu, et la bataille s’est enfin terminée après avoir duré 3 heures.
Il nous est également annoncé l’arrivée imminente du Persus sur TG-157.
Avant son arrivée, nous continuons l’étude des différents panneaux de commandes de la pyramide, ce qui nous a permis d’ouvrir l’accès à de nombreuses salles demeurées jusque là cachées. Nous trouvons notamment une armurerie, une infirmerie, des dortoirs et une bibliothèque. Nous allons enfin pouvoir établir un véritable poste avancé dans la pyramide.
 
Je m’atèle à la découverte de la bibliothèque. J’y ai notamment trouvé de nombreux ouvrages rédigés en Ancien, Furling et Asgard, mais impossible pour l’instant de les traduire.
C’est alors que nous apercevons sur les écrans radar un vaisseau émergeant de l’hyper-espace : c’est le Perseus.
 
Le colonel Sheppard établit le contact avec nous, et le vaisseau lance la téléportation de tous les éléments et matériels que nous avons pu trouver dans la pyramide.
Lorsque le chargement est terminé, nous repartons vers la Porte des Etoiles.
 
Nous partons donc avec les véhicules 20 places et les 2 jumpers. Pour être sûrs et certains que toute menace est éradiquée nous décidons de faire un détour par le château situé au Nord, vers lequel j’ai envoyé 30 hommes auparavant, et donc je suis resté sans nouvelles.
Lorsque nous nous approchons, du château, nous découvrons un village à son abord. Après un test de niveau énergétique, rien de probant n‘apparaît.
Près du château, nous nous voyons obligés de quitter les différents véhicules et de terminer notre route à pied.
C’est alors qu’Ayden perçoit un bruit sur sa gauche, et tire à vue sur un mousquetaire. Nous nous chargeons d’éliminer le reste de la troupe.
 
En nous avançant encore plus près, nous apercevons plusieurs mousquetaires en train de déblayer des pierres. C’est à ce moment-là que 4 Iktals sortent du château et qu’un nouveau combat s’engage.
Ayden est touché au torse, mais continue la bataille. Un par un, nous arrivons à éliminer les mousquetaires restants, ainsi que les Iktals.
Après le combat, nous décidons de lancer des recherches autour du château, mais ne trouvons rien d’intéressant.
Renas fait tout de même des prélèvements pour analyse lors de notre retour à la base avancée…
_________________
Ba'al : Je suis Ba'al !
O'Neill : C'est un nom ça, Ba'al ? ça a pas dû être facile à l'école, on devait vous appeler Basket ou Hand...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:27    Sujet du message: [Rapport] Stargate Coalition : Lost in space

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Stargate Coalition Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com