Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Rapport de séance

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> le Rôle -> Les Autres Rôles -> Patient 13
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chani
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 355
Localisation: Tarbes
Féminin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 23/07/2014, 14:23    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

 

_________________
"Vas-y, Monsieur P ! Crève-lui les yeux !"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/07/2014, 14:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kriv'
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2008
Messages: 865
Localisation: Pas loin
Jeux maîtrisés: Kinito, Bizkit, Battle Drink, Roulette russe, Rouge et noir, Zombois.
Masculin Taureau (20avr-20mai) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 29/09/2014, 11:25    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant


Photo de Nate Fisher en plein travail

Je vais écrire mon journal pour ceux qui nous survivrons. Je m'appelle Nate F. et je suis un cobaye capturé par des putain d'extra terrestre ! Si vous avez ce journal entre les doigts c'est qu'ils ont réussi a m'avoir ou que vous avez voler dans ma chambre en découvrant la cache secrète ou que vous êtes un de ces putain d'extraterrestre. Si c'est la première raison tentez de fuir, si c'est la seconde, dès le moment où je te retrouve pauvre enflure, je vais te faire regretter le fait d'avoir des testicule (l'hypothèse dans le fait que vous êtes une femme est largement réduite étant donné l'endroit de la cache) et dans la troisième hypothèse a savoir le fait que vous êtes un extraterrestre beh va chier Bozo !!! tu m'entends ???!!!!


Enfin bon quoi qu'il en soit je vais vous expliquer comment j'en suis arrivé a cette conclusion en commençant par le début.


Je me suis réveillé, un Lundi (normal), dans un lit d’hôpital sans aucun souvenir de comment j'avais pu me retrouver là. Dès que je commençais a pouvoir me bouger, 2 mastodonte sont venu me voir en me disant "prenez vos cachet".

Alors bon comme je ne savais pas où j'étais, qui était ces types et tout je leur ai dit gentiment "Non merci je ne suis pas malade, ce doit être une erreur." Enfin bon en faisant bref ils m'ont retourné sur le lit, remonter la manche de ma chemise blanc degueux et enfoncer une putain d'aiguille dans le bras pour m'injecter un liquide de couleur... enfin si c'est une couleur, je dirais blanc-violet-orange.


Et après ils ce sont barré de ma chambre. Et moi beh je suis sorti après avoir retrouvé mes esprits


C'est alors que j'ai réalisé en sortant que je me trouvais dans une sorte de centre Hospitalier vieux et moche. Plein de monde était dans les couloirs certain en camisole d'autre pas, mais tous paraissaient pâle et fatigué. Et là "Surprise Motherfucker" Dale était là aussi.


Dale c'est mon patron. Et il est plutôt cool. Et là j'ai cru comprendre mais je me suis gourré.


"Dale c'est quoi cette blague putain c'est pas mon anniversaire !

Mais j'ai pas eu de réponse sauf un "Nate c'est quoi cette blague ? C'est de très mauvais gout !"


Et là j'ai compris.


Donc je suis descendu a l'accueil non sans croiser des gens un peu a l'ouest : Des mecs en camisole en train de gueuler, une pauvre femme en fauteuil roulant, un femme qui cherchait ses chats ou encore un fou qui fermé toute les portes du couloir.


Enfin bon je me suis retrouvé a l'accueil avec Dale et là on a eu affaire a un putain d'automate désagréable. J'vais pas raconter la conversation et comme vous êtes au même endroit que moi vu que vous lisez mon journal vous devinerez qu'on est arrivé a rien. Donc on est allé au self. Un rasé de près du nom de Jacques avec un fort accent étranger est venu avec nous, ainsi que la femme au chat et le mec qui fermé les portes du nom de Sandu. Tous était de Seattle comme Dale et moi ce qui nous fit un point commun. Et tous ne connaissaient absolument pas l'endroit et la réponse a la question qui est "Qu'est ce que je fout là moi?". Ce qui nous donna énormément d'autre point commun en somme.


Ensuite on est sorti et là ce fut particulièrement bizarre. Un épais brouillard intense recouvrait tout a l'extérieur du centre. D'ailleurs aucun bruit de voiture ou autre ne ce laissait entendre.

Donc on a fait comme tout bon détenu découvrant ce genre de phénomène... on est aller voir une blouse blanche pour lui piquer une clope.



Enfin bon on a vécu cette journée en rencontrant un autre détenu du nom de Silas, qui nous a proposé nos dossier médicaux en échange d'Acide Chlorhydrique. Il avait une théorie comme quoi les blouse blanches étaient des extraterrestres et qu'il avait un vaisseau spatial et toutes sorte de conneries sans que ni tête. Sauf qu'il dit vrai le gars et qu'a ce moment de mon incarcération j'y croyait autant qu'au putain de monstre du Loch Ness. enfin bon je suis sorti pour fumer ma clope avec les autres (sauf ceux qui fument pas, normal). Sauf que c'était l'heure de ces foutu cachet et donc tout le monde au trot dans sa chambre. donc je vais en direction de ma chambre, et je demande a aller au chiotte en faisant mine d'avoir une envie a m'en péter les bourses et donc ce gros con de blouses blanche désagréable accepta ma demande. Ce fut une grande surprise quand même, peut être ont 'ils des sentiments? Enfin bon une fois l'affaire terminé, je suis retourné vers la blouse blanche afin de m'essuyer les mains dans son dos mais j'ai vu une chose qui ma fait tout comprendre, au moment ou il a cligné des yeux, une fine couche de "peau?" et passé devant ses pupilles a l'horizontale. Et là je me suis dit que j'allai éviter de provoquer chose et d'aller dans ma chambre.


Après la séance cachet j'ai décider de voir pour trouver ce fameux acide. J'ai donc frappé contre un miroir de toute mes forces et ça a marché, ces gros teubé de blouse blanches m’emmène a l'infirmerie. Là l'infirmière la plus agréable m'a panser la blessure, avec autant de gentillesse et de dévotion qu'un filtre à Gazoil. Et donc j'ai été gentiment reconduit vers la sortie, et j'ai même pas vu d'acide. Le reste de la journée fut simple. Sport, clope, Fumoir à l'intérieur après le repas, Télé et dodo. Même si au moment où je suis arrivé pour regardé la télé la femme au chat est venue vers moi "J'ai vu un message dans le documentaire précédant... Un virus c'est répandu dans le monde entier faisant des milliers de mort". Bah merde alors j'avais l'impression qu'elle avait pas trop craqué depuis que je la connaissait, mais là c'est space quand même. Et puis en repensant a ce putain de blouse blanche extraterrestre j'ai pris l'info comptant, me disant que tout est possible.


Donc après go au dodo, cachet et rêve chelou, Moi dans mon lit chez moi qui me réveille, qui va dans la cuisine, qui entend un "C'est ça que tu cherche?". Moi qui me retourne et qui vois ma femme décédé tenir un bidon jaune et me l'envoyer en pleine poire. Un bidon contenant un fœtus, ensuite moi j'ai jeter le bidon jaune dans la direction de ma femme qui avait préalablement disparue puis le bidon c'est mis a gonflé, pour craqueler et une sorte de mi-oiseau, mi-fœtus en est sorti. Et après je me suis réveillé.


Le lendemain on ce retrouve tous, Dave, Sandu, Jacques, La femme au chats et moi et on parle de notre rêve. Et mis a part Sandu, tout le monde a rêver d'un bidon jaune. Sandu lui d'une des portes du hall d’accueil et donc on décide d'aller voir ce qu'il ce cache dans cette porte et pour cela on prévoit un plan génial !


1- trouver de quoi crocheter la porte

2- faire un maximum de diversion

3- envoyer Sandu ce faufiler dans la salle et prendre le premier bidon jaune plein d'acide (enfin c'est ce dont on est persuadé)

4- faire passer le colis a la femme au chat pour qu'elle l'amène a la chambre a Silas pendant que je fais une diversion a l'étage.


Enfin bon Sandu en commençant pendant la première journée met en place une surveillance de la porte après avoir trouver des reliures d'ancien bouquins a la bibliothèque afin de s'en servir a crocheter la porte. Et moi j'ai eu rdv avec mon thérapeute. Et là il me dit que je suis un dépressif et surtout un grand amnésique et il me montre des images cheulou de tâche noires qui ressemblent a si méprendre a des tâches noire. Enfin bon je joue le jeux afin de sortir rapidement et c'est ce qu'il ce passe.


Dans l'aprem, On met a exécution le plan. Tout ce passe comme prévu sauf les détails suivant. Sandu a bien trouvé le bidon qui avait un message a l'intérieur mais il a pas trouvé d'acide Chlorhydrique alors il a récupérer un substitut.


Le message disait "Sombre tour, 95 marche". Puis là je me dis " faut chercher dans le livre "la tour sombre" de Stephen King, a la 95 page !

Et c'est ce qu'on a fait et nous avons donc trouver un autre message (je suis pas dégueux en énigme quand même). Et pour connaitre ce message merci de vous reporter aux aide de jeux de Patient 13 que notre magnifique MJ a laisser pour nous. Et donc on laisse l'acide chez Silas, sous son lit parce qu'on est pas là. et on découvre un plan ou une suite de message qui parle d'oeil extraterrestre et autre chose farfelu. D'ailleurs, notre MJ louée soit-elle vous a laisser une copie dans les aide de jeux de Patient 13 également et je vous invite a les consulté.


Quand on finis par retrouver Silas il nous promet les dossier médicaux dans 1 semaine et on décide donc de vaquer a des occupations diverses avant que la journée n'arrive a sa fin et qu'on partent dormir.


En arrivant au lit je sens quelques chose sous mon édredon qui n'est autre que mon dossier médical, particulièrement incomplet et dont la photo d'identité de correspond pas. Et là je me suis promis que j’aille lui faire bouffer son œil de la soucoupe a Silas avant de m'endormir.


Pendant mon sommeil, je me met a rêver de tout mes potes du centre (Sandu, Dave, Jacques, la femme au chat et moi même) ainsi que d'une autre personne. On est dans la Space Needle et l'homme nous montre un plan qui correspondrait a un laboratoire afin de mettre en place un virus qui correspondrait a celui qui est en train d'annihiler la population mondiale. Le lendemain on ce refait une réunion rêve au réfectoire Et là on apprend que quelqu'un connait le nom du mec qui est Ethan. Ensuite, on decide de sortir a l'extérieur dans le parc et une énorme explosion dans le batiment nous fait comprendre que Silas a dû pouvoir ce servir du detergent de Sandu. Ensuite tout est devenu trouble et.
_________________


Chuck Norris approuve Kriv'.


Revenir en haut
MSN
Chani
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 355
Localisation: Tarbes
Féminin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 29/09/2014, 16:42    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

Merci beaucoup pour ce rapport tant attendu! J'ai bien rigolé! Merci Kriv' Mr. Green Okay
_________________
"Vas-y, Monsieur P ! Crève-lui les yeux !"


Revenir en haut
Kriv'
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2008
Messages: 865
Localisation: Pas loin
Jeux maîtrisés: Kinito, Bizkit, Battle Drink, Roulette russe, Rouge et noir, Zombois.
Masculin Taureau (20avr-20mai) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 29/09/2014, 18:58    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

Ouai je l'ai fait y a 3 semaines mais je pouvait pas le poster trop tôt pour mon image... 
_________________


Chuck Norris approuve Kriv'.


Revenir en haut
MSN
Gorath
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2008
Messages: 3 142
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Talislanta, Planescape, Plagues, Donjons Louforcs, Maléfices, Cthulhu, Vampire
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 01/12/2014, 23:48    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

La porte s'ouvre, puis se referme.

Deux blouses blanches m'apportent mon traitement que je prends sans rechigner. Puis ils repartent, ouvrent et referment la porte. Je prends mes habits de jour, ouvre ma porte puis la referme. Je pars à la douche, prends du savon, entre dans la cabine et referme la porte. Je me lave, me sèche. J'ouvre la porte et la referme derrière moi. Je pars reposer mes affaires à ma chambre. J'ouvre et je referme, je pose, j'ouvre et je referme. Je pars prendre mon petit déjeuner. Je referme les portes ouvertes que je rencontre. Mais plus à clé, car sinon les autres patients crient et les blouses blanches me réprimandent. J'entre dans le réfectoire, je ferme la porte. Je mange, puis je retourne à me chambre. J'ouvre et je referme la porte...

Je suis Sandu Plascimescu, et ceci n'est que le récit du début de ma journée depuis un certain nombre de jours.

J'en ai rencontré d'autres comme moi, qui sont dans la même galère. Il semble que nous ayons des rêves en commun depuis plusieurs jours, et la seule explication logique est que nous ayons un passé commun. Nous tentons par le contact et la ruse d'en apprendre plus sur notre condition et ce lieu qui nous semblent aberrants. Samedi dernier, j'ai rencontré mon supérieur, puis j'ai refermé la porte. Visiblement, ce dernier ne dispose pas de mon dossier médical, mais peut-être est-il en train de me manipuler. Je lui ai indiqué que je retrouvais la mémoire, en restant évasif sur les détails, et prétextant que le traitement lourd embrumait mon esprit. J'ai alors obtenu une diminution de traitement. D'après Silas, enfin avant qu'il ne disparaisse après l'explosion, le traitement a pour effet de nous empêcher de réfléchir et d'observer ce qu'il se passe réellement autour de nous. Mais mieux vaut les cachets que la piqure. Bon, sa théorie du vaisseau extraterrestre dans lequel nous nous trouverions me parait un peu tirée par les cheveux.

Quoi qu'il en soit, nous avons de nombreuses théories avec mes compagnons d'infortune. Concernant Silas : soit il a réussi à fuir, soit c'est une taupe au service des blouses blanches qui est reparti, soit il s'est fait pincer et nul ne sait ce qu'ils sont en train de lui faire. Concernant ce lieu et tout ce qui nous arrive : soit nous sommes dans un rêve, soit nous sommes bien dans un asile mais nous nous sommes auto-effacés la mémoire (pour ne pas qu'ILS apprennent ce que nous savons), soit ce sont les traitements qui nous ont effacé la mémoire, ou un évènement traumatisant qui nous serait arrivé, une explosion qui nous aurait pété à la figure...

Ce lundi soir au réfectoire, une coupure de courant a eu lieu, mais une blouse blanche a rapidement remis le jus. Ont suivi d'affreux bourdonnements dans ma tête.
Pire, depuis ce mardi, on entend des trucs dans les murs dès qu'on se retrouve seul ; des grattements, des coups, des murmures... les autres patients semblent aussi percevoir ce fait.
Pour les jours suivants, j'ai décidé d'observer les blouses blanches, enfin surtout les deux qui ont tendu un piège à Mi-figue/Mi-raisin. J'ai noté tous leurs faits et gestes, notamment un semblant de dispute après quoi ils ont évité de se recroiser.

Nous décidons ensuite d'explorer les zones sombres : les portes du rez-de-chaussée qui restent tout le temps fermées. La stratégie d'intrusion est tout le temps la même : l'un d'entre nous occupe le surveillant du couloir pendant que les autres tentent d'ouvrir une porte et de s'y introduire. C'est moi qui me charge des portes, ayant le plus d'expérience dans le domaine (même si je dois avouer que mon domaine d'expertise concerne la fermeture). Je trafique la serrure à l'aide de la tige métallique trouvée dans un livre il y a quelques jours. Au bout de quelques tentatives, nous parvenons à entrer dans la salle du fond. Elle est remplie de tableaux et de pots de peinture : c'est ce qui pourrait ressembler à un atelier de dessin. Nous trouvons une armoire dans le fond qui s'ouvre sur un ascenseur, mais il nous manque la clé. Je referme la porte.

Entre temps, nous avons tous rêvé. Pour ma part, j'ai aperçu ce mystérieux Ethan dans le bureau d'un couloir extrêmement propre. L'homme avec lui indique que "ce sera fait pour demain matin 11h" et "qu'il saura tout ce qu'ils savent"... pour moi c'est clair, il doit se produire quelque chose à 11h. Aussi, jeudi matin, je m'enferme dans un débarras. Mi-figue/Mi-raisin me retrouve pour me donner mon dossier médical : un dossier tout neuf, ce qui colle avec leur manque d'info à mon sujet. Je sais désormais tout ce qu'ils savent à mon sujet... les correspondances avec mon rêve sont troublantes.

Ah et aussi, Jacques nous a révélé être un chinois de la CIA, et que Ethan serait un gourou qui nous veut du mal. Je suis pas sûr de pouvoir à nouveau lui faire confiance à celui-là.

Nouvelle mission : trouver la clé de l'ascenseur. Cela s'annonce difficile. Nous avons remarqué une ancienne blouse blanche devenu patient (celui qui avait remis le courant lors de la coupure) et lui avons rendu visite dans sa chambre. J'ai fermé la porte et me suis posté devant. Ce dernier nous a révélé que le patient qui sert de bibliothécaire avait peut-être des infos. Nous sommes allés le voir : un illuminé qui se prend pour le messager de dieu. En entrant dans son jeu, et en lui parlant de l'ascenseur, ce dernier nous a donné la clé de celui-ci, qu'il portait au cou tel un pendentif.

Nous sommes vendredi. Cet après-midi, nous avons décidé de prendre l'ascenseur. Nous sommes allé au 6ème étage par curiosité, mais à part des bruits de rats et une salle de torture, nous n'avons rien trouvé... nous sommes alors descendus aux niveaux -1 et -2. Le dernier s'ouvrant sur un couloir beaucoup plus propre et riche que le précédent, avec une ambiance oppressante à souhait, nous nous sommes arrêtés là et avons commencé à sortir pour explorer. J'ai refermé la porte de l'ascenseur. Vestiaires, bureaux, laboratoires... c'est un vrai complexe scientifique et secret qui se trouve sous nos pieds. Nous avons revêtu des blouses blanches trouvées au vestiaire pour passer inaperçus. J'ai refermé la porte du vestiaire. En nous baladant, nous avons fouillé des bureaux et avons trouvé ce qui pourrait être nos véritables dossiers. Puis, nous sommes arrivés devant une porte sur laquelle est écrit "Projet Odyssée". C'est là que nous l'avons aperçu, tandis que l'oppression dans ma tête se faisait de plus en plus forte. C'est Ethan. Il fait tomber une barre de fer, nous demande de l'aide, puis se met en rire et nous explique qu'il va nous offrir en sacrifice. Les autres ont l'air de l'attendre. Mais IL SE RAPPROCHE. Une aura sombre l'entoure. Je cours, non je boîte en direction de l'ascenseur. IL SE RAPPROCHE ENCORE. Je boîte encore plus vite. J'entends un coup de barre de fer, j'arrive à l'ascenseur. Kim me suit. J'APPUIE sur le BOUTON. Les portes de l'ascenseur S'OOUUUUUUVRENT. C'EST LONG ! J'entre. Je veux REFERMER mais je suis tétanisé. REEEE-FEEEEER-MEEEEEER. Jacques et Nate arrivent en courant. Je FERME ! Je FERME ! Un bruit de masse qui cogne la porte se fait entendre. ON MONTE !

Je sors de l'ascenseur. J'oublie de refermer. Je rentre m'asseoir sur mon lit.

Ou en étais-je...

Je suis Sandu Plascimescu...

[...]

La porte s'ouvre puis se referme.

Deux blouses blanches m'apportent mon traitement et me demandent où j'ai trouvé la blouse blanche que je porte. Je ne sais plus. Je prends mon traitement. Je demande une piqure supplémentaire. Je m'endors. Ça ira peut-être mieux demain. Ou pas. Je n...
_________________


Revenir en haut
Chani
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 355
Localisation: Tarbes
Féminin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 02/12/2014, 08:15    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

Merci Gorath! Excellent rapport !  Mr. Green
Et j'ai bien rigolé en lisant "mi-figue/mi-raisin" ^^
_________________
"Vas-y, Monsieur P ! Crève-lui les yeux !"


Revenir en haut
Chris'
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2014
Messages: 44
Localisation: Tarbes
Féminin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 31/01/2015, 12:33    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

… On se retrouve tous les quatre dans l’ascenseur. Nate et Jacques ont l’air mal en point, j’ai pas bien compris ce qu’il s’est passé, apparemment Ethan n’est plus vraiment humain. on arrive au 0, les trois autres regagnent leurs chambres, en ce qui me concerne je préfère me balader dans l’hosto, encore sonnée par ce qu’il vient de se passer.  

Je vois la blonde en fauteuil qui me parle d’un type qui a pété un cable et qui répète : “j’ai vu sous son visage !”. Putain, c’est quoi ce bordel ? C’est du même niveau que Silas et le costume d’humain. Pas de doute, on est bien dans un asile.  

Direction la bibliothèque où je m’entretiens avec mi-figue mi-raisin, toujours aussi parano le type ! Il s’arrête toutes les deux secondes pour regarder autour de lui, j’me dis que certains n’ont pas volé leur place ici. Finalement, j’arrive tant bien que mal à négocier un rendez-vous dans la chambre de Dale après le repas du soir.  

Les trois autres finissent par émerger difficilement, on se rend chez le taré dont m’a parlé la blonde, Jacques cherche la merde pour essayer de soutirer quelques informations, en vain. Purée, et il prétend bosser pour la CIA celui-là, cellule gros bourrin peut être ? Mouais, je l’ai mauvaise depuis qu’ils nous a dupés, je suis certaine qu’il nous cache des choses encore.  

C’est l’heure de la bouffe, atmosphère tendue, les blouses blanches ont l’air plus crispées que d’habitude, leurs costumes d’humain doivent être trop serrés pareil, non je déconne, enfin quoique… Je ne suis plus sure de rien ici…  

Chez Dale, rendez-vous avec mi-figue mi-raisin, qui nous raconte que le mec à la camisole aurait buté un gars appelé Ethan. Heu… Ok… On se concerte et on décide de retourner explorer le sous-sol, au -1 cette fois ci, faut pas déconner ! A notre grande surprise Dale nous suit, toujours en version légume, il ne parle pas. On arrive au -1, dans le couloirs, des rangées de bureaux à n’en plus finir, on les fouille sans trouver grand chose, on en profite tout de même pour faire des réserves d’eau et de nourriture. On découvre la cuisine des employés, ce qui nous permet de récupérer des armes de fortune, des gros couteaux, des fourchettes, Nate prend des assiettes ! Et Jacques une louche ! Sérieux les mecs ?! Maintenant que nous sommes équipés, un peu comme des blaireaux, on décide d’établir un point de replis dans l’un des bureaux. Jacques et Sandu décident de se rendre au -2 par l’escalier, tandis que je reste avec Dale et Nate pour récupérer des forces. Je me cale comme je peux et fini par m’assoupir… 

Une alarme retentit, je me réveille en sursaut, Jacques et Sandu débarquent, essoufflés, ils ont vu des types munis de masques à gaz dans un pièce vitrée, une inscription chelou sur la porte de l’ascenseur qui parlait de crépuscule ou de je ne sais quelle connerie encore… Ils ont également trouvé le bureau du directeur, du moins ce qu’il en reste car tout à cramé. Enfin, il ont toutefois pu récupérer un document assez particulier, intitulé “projet odysée”. Je lis, Jacques serait un sujet test qui souffrirait d’un délire de persécution, impliquant un virus mortel. Nos noms figurent sur le dossier, ainsi que celui d’Ethan, nous serions les participants d’un scénario thérapeutique, heu… WTF ? Jacques nous dit que c’est n’importe quoi, que sa bio n’est même pas correcte. Il commence à être sacrément suspect le type !  

On décide de quitter la pièce, parce qu’il y a quand même une putain d’alarme et, des mecs pas nets avec des masques à gaz dans le coin. On emprunte l’issue de secours, vers le bas on entend quelqu’un supplier, on y va et on voit un mec entravé par des chaines. C’est le Dr Klein ! Le directeur de l’hôpital, il a été passé à tabac et va manifestement passer l’arme à gauche. Il nous dit de nous barrer d’ici, qu’Ethan a pété un cable (ha bon ? sans dèc…), qu’il voulait aider son fils, que la machine qu’il a construit n’avait jamais fonctionné… ses derniers mots sont inaudibles. J’ai à peine le temps de digérer ce que je viens de voir que Silas et mi-figue mi-raisin débarquent en courant, ils nous disent que les types aux masques se sont mis à tuer tout le monde dans l’hp. On se met à courir, on les suit, on prend un escalier qui n’en fini pas, ça dure des plombes, j’en vois pas le bout. On fini par sortir et on se retrouve… à l’extérieur !  

On est dehors, pour de vrai ! J’en reviens pas, je me retourne et j’observe le bâtiment duquel on est sorti. Il ressemble étrangement à un putain de vaisseau spatial, avec une espèce d’oeil immense en son centre, je comprends mieux d'où viennent les dessins étranges de Silas… 

La brume est toujours présente, j’arrive néanmoins à distinguer l’hôpital au loin. on décide de s’en éloigner, quand soudain une dizaine de types masqués sortent de la brume et avancent dans notre direction, on s’enfuit à l’opposé, d’autres surgissent à leur tour. Un bruit horrible comme un bourdonnement sourd s’intensifie, je n’arrive plus du tout à bouger, je me sens partir, je tombe… Trou noir.  

Je reprends conscience, je vois les autres, Silas et son pote ne sont plus là. Les hommes masqués aussi. Nous sommes devant l’hôpital qui à l’air encore plus délabré qu’avant, il semble désormais complètement abandonné. J’en envie de retourner à l’intérieur pour éclaircir tout ça, Jacques à l’air plutôt chaud pour me suivre mais Nate et Sandu ont vite fait de calmer nos ardeurs, préférant suivre un petit chemin de terre menant à l’opposé de l’hôpital. On cède, nous voici donc avançant dans la brume, nous ne sommes plus que quatre, Dale a disparu lui aussi !  

On fini par arriver dans un petit village. Sensation étrange, les maisons sont bizarres, j’ai l’impression qu’elles changent, ça me rappelle là fois où Richie m’avait filé du lsd ! J’hallucine complet, j’ai l’impression de me trouver dans le village de mon enfance, pourquoi je suis dans cet état ? Il y a un moment que j’ai pas eu mes médocs pourtant, je ne devrais pas être entrain de planer. D’ailleurs, ça commence à me manquer, merde, ça m’angoisse… Soudain, une femme portant un masque à gaz sort de l’une des maisons et vient à notre rencontre, j’oublie les médocs, elle enlève son masque, son visage est changeant façon lsd lui aussi. Putain, y’a un truc dans cette brume ou quoi ? Elle nous dit de rentrer car la nuit va tomber, que les gens meurent la nuit car “ils vont arriver”. Ok mamie, t’a pas l’air nette, mais dans le doute on va suivre ton conseil.  

On entre chez elle, maison lsd, ça va, je commence à m’y habituer. Puis, elle nous plante là et va se coucher dans un lit d’hôpital, elle enfile un casque étrange avec des fils. Soit.  

Je regarde autour de moi, j’aperçois une clé usb, je la prends et elle se transforme en écrou graisseux, ok, on est plus à ça près. Je la file à Nate. Mamie parle dans son sommeil ; “la fabrique crée des réponses mais cela n’existe pas ici”, elle a du oublier ses cachets du soir.  

Le jour se lève déjà, alors que la nuit est tombée, y’a quoi, cinq minutes. Mamie se lève et nous montre une affiche, on peut y lire “zéro-dix-C, le virus est toujours là soyez prudents !” De quoi alimenter le délire de Jacques. C’est troublant quand même… Coïncidence ? (Je ne crois pas). Mamie disparait. Sandu décide d’aller explorer une autre maison, il sort mais revient aussitôt en ralant. Nate décide de l’accompagner, ils sortent mais reviennent deux secondes après. Sérieux vous foutez quoi les mecs ?! Je ne pige pas trop leurs explications, ils doivent être en manque de cachetons eux aussi.  

On se casse du village, on prend la direction de la fabrique, le chemin est bordé d’arbres noirs qui l’air d’être en carton. Le sol s’illumine sous nos pas, un des gars parle alors d’un chanteur mi-noir mi-blanc, je comprends pas. L’usine est devant nous, entourée d’arbres, on rentre et on trouve des tenues et des masques à gaz. On s’habille. Au delà du sas, on se retrouve dans la salle de la machine qui manipule un bidon jaune, en fin de chaine, je vois un bidon craquelé qui laisse entrevoir un foetus mi-humain mi-oiseau, charmante vision. J’ai la nausée… 

Jacques tente de stopper la machine à coups de louche. Une alarme se met en route, 5 types masqués arrivent pour la remettre en marche. Il choppe alors un des mecs et lui enlève son masque, il n’y a rien dessous ! Sandu court vers un autre et ils disparaissent tous les deux. Puis réapparaît en état de choc et nous annonce qu’il vient de tuer son père. pendant ce temps Nate s’acharne sur la machine pour la détruire, mais elle semble se régénérer. dès qu’il s’arrête, elle redevient intacte. Des coups provenant d’une porte blindée mettent fin à cette agitation. Attirés par le bruit, on passe la porte et on découvre une pièce végétale, avec des rochers et de la brume. Un hublot noir donne vue sur une ville, Sandu reconnait la ville étrange dont il a rêvé. La porte blindée disparait ! Nous sommes piégés dans la pièce !  

De loin, j’entends : “il ne faut pas dormir ! Il ne faut pas dormir !”  

Black out 

J’ouvre les yeux, je suis allongée au milieu de la forêt avec les autres, Silas et mi-figue mi-raisin sont penchés au dessus de nous. J’ai la tête lourde, je suis confuse. Plus loin je vois le type à la camisole qui gît sur le sol…   


Revenir en haut
Chani
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Aoû 2012
Messages: 355
Localisation: Tarbes
Féminin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 31/01/2015, 18:01    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

Super ton rapport ! Merci Chris'! J'aime beaucoup la retranscription, on reconnait bien ton perso ! ^^
_________________
"Vas-y, Monsieur P ! Crève-lui les yeux !"


Revenir en haut
Gorath
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2008
Messages: 3 142
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Talislanta, Planescape, Plagues, Donjons Louforcs, Maléfices, Cthulhu, Vampire
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 01/02/2015, 18:14    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

Okay
_________________


Revenir en haut
Kriv'
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2008
Messages: 865
Localisation: Pas loin
Jeux maîtrisés: Kinito, Bizkit, Battle Drink, Roulette russe, Rouge et noir, Zombois.
Masculin Taureau (20avr-20mai) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 02/02/2015, 12:23    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

Yeah niquel !
_________________


Chuck Norris approuve Kriv'.


Revenir en haut
MSN
Neptu42
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2014
Messages: 50
Localisation: Argelès Gazost
Jeux maîtrisés: ceux au fond de mon grenier
Masculin
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 04/02/2015, 10:06    Sujet du message: Rapport de séance Répondre en citant

Merci pour ce très bon rapport, cela me rafraîchit la mémoire pour samedi !
_________________
Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:43    Sujet du message: Rapport de séance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> le Rôle -> Les Autres Rôles -> Patient 13 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com