Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[RAPPORTS] Within
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Within
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Karnus Magnus
Bureau

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 1 091
Localisation: Tarbes mon gars !!
Jeux maîtrisés: Beaucoup...
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 11/10/2015, 22:48    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Ici seront postés les rapports de partie de la campagne de WITHIN !!
_________________
Je sais qu'il y a une place pour moi en enfer. Ça s’appelle un trône.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/10/2015, 22:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 282
Jeux maîtrisés: Donjons et Dragons; Cold City; Sillage
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 11/11/2015, 18:59    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Mission : Les disparus de Madras


Participants : (Père) Adam Grey, Baptiste Coleson, Terry Walker (Twitch), Terry Goldwing et Tania Pike.
Rédacteur : Tania Pike
Note : Pour différencier les deux Terry nous appellerons Walker «Twitch» et Goldwing simplement «Terry».


L’équipe s’est rencontrée la première fois dans un dinner à Madras ce 3 avril 2015.
Madras : 6363 habitants, dans l’Oregon (NO des USA)
Comme convenu Mr White nous attendait pour nous informer de la situation.
Quatorze personnes ont disparues depuis le 16 mars.
Sur ces quatorze personnes , un adolescent nous intéresse, il a disparu le 1er avril.
Sa disparition est la plus détaillée, il tchatait avec des amis sur son portable tandis qu’il s’aventurait seul dans une usine désaffectée.


Son nom est Paul Basset, il a 16 ans et parle sur le tchat sous le nom de Irthys.
Ses amis ont les pseudonymes de Blue 33,  Mushroom et Kurokane.
L’adolescent dit voir sur la façade de l’usine le nom de «Arfan». 




Continuant sa recherche pour rentrer dans ce lieu incongru, il trouve un trou dans le grillage à l’entrée de l’usine.
 A ce moment là il est 22h24, la conversation a débutée à 21h30.
De 22h27 à 23h42 silence complet. Quand Paul se remet à écrire il dit que les salles sont immenses qu’il se sent perdu aux milieux de tout ces couloirs, il veut trouver la sortie de ce labyrinthe.
Silence de 23h50 à 00h43, son ami Blue33 est parti se coucher. Il entend des bruits il n’est pas seul.
Silence de 00h52 à 01h24, Kurokane est parti se coucher. Il fait part de son impression de tourner en rond, il a le pressentiment que les couloirs changent de place.


02h27 Vague de panique, il entend des grognements derrière lui, il est sûr d’être poursuivit.
02h59 Il trouve une salle remplie d’un tas de cadavres de biches, de cerfs, de sangliers etc...
03h12 Il a appelé les pompiers. Les pompiers ont cru à un canular. Il n’existe pas d’usine à l’endroit où se trouve Paul.
La connexion de son dernier ami a lâché il se retrouve seul mais continue d’écrire.
04h37 Il  a essayé de casser une vitre avec un agglo, elle est restée intacte.
04h53 Il n’a quasiment plus de batterie, il lance son dernier appel à l’aide.


Notre objectif est de trouver la cause des disparitions et de l’enrayer.
Et si possible de trouver les disparus.


Mr White nous laisse un portable pour contacter Mlle Red, le Pentacle nous envoie Père Douglas, le comté recherchait justement un nouveau prêtre pour sa paroisse. Nous louons une voiture, échangeons les numéros de téléphone avant de nous séparer en deux groupes. 


Coleson et Twitch vont au commissariat tandis que le reste du groupe part chez la grand-mère de Paul pour avoir plus d’informations.


Devant la modeste bâtisse de Madame Basset, Terry surveille les alentours tandis que Père Grey et moi-même nous présentons comme détectives privés.
Ce n’est pas une vieille dame qui nous ouvre mais son aide soignant un certain Mickael, il nous prit de ne pas la déranger car depuis la disparition de son petit-fils, elle est en état de choc. Mickael nous laisse sur le pas de la porte le temps de s’occuper de la dame avant de venir répondre à nos questions. Nous l’entendons dire :
- Oui Madame Basset c’est la roue de la fortune ! Je vous laisse toute seule mais j’en ai pas pour longtemps, ne faite rien d’idiot, allez je reviens et attention à ne pas vous brûlez avec votre tasse de thé.


Mickael est très coopératif, il nous explique qu’il est là depuis la disparition du petit, que celui-ci passait juste ses vacances une à deux fois par an chez sa grand-mère. Paul est originaire de Seattle, sa grand-mère a soixante quinze ans et reçoit la pension militaire de son mari (décédé ?). Il nous apporte aussi une photo d’elle et de Paul. Au milieu de toutes ces informations il nous lâche aussi qu’il est là seulement deux fois par jour. Nous décidons de repasser plus tard mais avant cela nous allons au supermarché le plus proche. En enquêtant un peu nous voyons sur le journal la description et les noms de tout les disparus, nous en prenons plusieurs exemplaires et attendons nos collèges au Madras Dinner pour le repas de midi.


Au commissariat une pancarte avec les noms et photos des disparus est affichée alors que dans tout le reste de la ville il n’y a aucun avis de recherches, même pas sur les bouteilles de lait. La shérif adjointe Molly Geffrey ne leur donne pas beaucoup d’infos. Coleson me dit de chercher du côté des divinités amérindiennes. J’appelle la Loge pour en savoir plus...


Arfran a plusieurs noms, on l’appelle aussi Tanit (Aphrodite, Vénus, Isis) c’est une déesse chargée de veiller à la fertilité, aux naissances et à la croissance. Leurs rituels se ressemblent, le symbole de Tanit représente une personne priant, les bras levés vers le ciel. Son culte est encore pratiqué en Tunisie.
  
Après ce partage d’infos nous allons tous chez Madame Basset en espérant nous entretenir avec elle sans avoir son aide-soignant sur le dos. Comme la dernière fois Père Grey et moi-même ouvrons la marche pendant que les autres restent dans la voiture. Nous sonnons, frappons à la porte mais personne ne répond. 
La porte est ouverte...nous entrons.
Les volets sont fermés mais les fenêtres sont ouvertes, une odeur de vieux nous parvient, nous avançons dans le salon. Le soleil filtrant à travers les volets nous permet de bien voir, nous voyons même trop bien la flaque de sang par terre devant l’imposant rocking-chair et assis sur ce fauteuil, le cadavre de Madame Basset avec un petit téléviseur cathodique à la place de la tête.


  

Le téléviseur/magnétoscope marche, l’écran passe des pixels noirs et blancs, éclairant l’espace devant elle. Je sors de suite chercher Terry et les autres. Après un léger moment de surprise celui-ci étudie le cadavre. Il n’y a pas de section au niveau de la tête, le cou et la télé ne font qu’un il n’y a aucune coupure. Pas de trace de sang par terre montrant que la tête a pu être déplacée. Il y a une cassette a côté du cadavre, Père Grey l’a met dans le magnétoscope.


La vidéo s’enclenche, l’image apparaît, une tête de bébé rigole, le manège dure une quinzaine de minutes et ce rire continue. Le Père Grey veut stopper la cassette mais la vidéo ne s’arrête pas, nous entamons nos recherches dans la maison. Twitch découvre sous le matelas du gamin des photos de l’usine apparemment Paul avait déjà repéré l’endroit de loin. Il avait réussi à prendre en photo une usine qui n’existe pas...et à l’imprimer...
 Les recherches se prolongent sans succès, le rire du bébé persiste et nous vrille les nerfs.
Twitch est le premier à craquer, il tire sur la télé. Celle-ci s’éteint pour un instant de calme avant de se rallumer sur le même son, la même vidéo entêtante. Débrancher la prise n’y fait rien ! Nous sortons et appelons l’équipe de nettoyage qui par la suite aura très bien nettoyé avec une fuite de gaz accidentelle.


Le prêtre Douglas nous signale qu’un certain Fergunsson fait des rêves étranges. Dans ses cauchemars il voit des personnes à tête de singe, de grenouille, de lapin et de cochon. Il doit se confesser le soir même pour en dire plus. 
Le soir à 19h00 nous sommes au terrain vague, il n’y a pas d’usine. Mr Coleson et Twitch vont questionner le gardien de l’usine d’ampoules juste en face. Après un marchandage et un café offert, il leur donne un dvd des caméras de surveillance du soir où Paul a disparu.


En visionnant la vidéo sur l’ordinateur nous voyons la silhouette de Paul par intermittence (la caméra fait des aller-retour). Paul semble s’engouffrer dans quelque chose d’invisible avant de disparaître. L’usine n’apparaît pas sur la vidéo.


Nous restons dans la voiture à surveiller que l’usine réapparaisse. Le temps passe, tout est tranquille. Quand soudain nous entendons ce rire...! Le rire du bébé résonne dans la voiture. La terre tremble et le rire n’est plus dans la voiture mais à côté de la voiture.
Alors qu’il n’y avait rien la seconde avant maintenant se dressait à nos côtés un géant de trois mètres de haut avec une tête de bébé, sa tête riait aux éclats...il ne fit pas attention à nous et se dirigea vers l’usine Arfran...nos caméras et appareils photos n’affichent rien. Nous faisons un rapport à Mlle Red. 


Le prêtre Douglas appelle le père Grey. Fergunsson n’est pas venu. Coleson propose d’appeler Fergunsson, le père Grey s’en charge et se fait passer pour l’assistant du père Douglas.
Au bout de plusieurs sonneries l’homme décroche, il semble être très fatigué, il faisait une sieste et à oublié de venir se confesser, il nous informe qu’il va y aller de suite...durant l’appel l’usine DISPARAÎT. La coïncidence est trop grande, cet homme par ses rêves a peut être la capacité d’influer sur la présence de l’usine. Afin de vérifier que cette hypothèse n’est pas un hasard nous retournons tous en ville.
Une partie du groupe achète du matériel de survie au cas ou nous devrions rentrer dans cette usine, Baptiste et Père Grey reste en ville pour en apprendre plus sur Fergunsson. Terry, Twitch et moi même retournons devant l’usine fantôme pour surveiller la zone.


Cela fait 45 minutes que nous y sommes, Baptiste (Coleson) nous donne régulièrement des informations par portable. Le Père Grey est rentré par effraction dans la maison du pasteur à défaut de pouvoir passer directement par l'église. Baptiste attend dehors.
De notre côté, la voiture est à l’arrêt. Twitch au volant regarde face à lui, Terry fixe le décor désert par la fenêtre, je suis sur la banquette arrière derrière Terry, mon regard va dans la même direction que le sien. Cela fait un moment que personne ne parle...une voix s’élève à ma gauche.


- Il fait frisquet ce soir...


Je tourne ma tête et me retrouve à moins d’un mètre d’un homme assis en costard noir avec une tête de chien. Celui-ci fume tranquillement un cigare et évacue la fumée accoudé à la fenêtre de la voiture, il m’adresse un grand sourire, me dévoilant ses magnifiques canines. Je n’arrive qu’à lui rendre un sourire crispé en retour.

  



Twitch tente discrètement de prendre son flingue mais notre invité surprise nous prévient paisiblement que ce n’est pas la peine. A ce moment là le dossier au milieu de la banquette arrière servant à faire passer les skis s’abaisse, une langue de grenouille ou d’iguane en sort, se colle au parebrise et rerentre dans le coffre.   
C’est avec un grand sang-froid que nous tentons de communiquer avec cette apparition canine et d’en savoir plus sur ses intentions. Il ne semble pas avec son collègue disposés à nous dévorer, d’ailleurs il ne mange pas d’humains d’après ses dires. Il dit être un serviteur de Tanit, que celle-ci n’est pas belliqueuse mais qu’elle aimerait qu’on arrête notre investigation. Elle semble avoir besoin d’humains qui lui permettront de récupérer assez d’énergie pour mettre son plan en action. Seulement Paul semble avoir d’assez bonnes jambes pour leur échapper, ce n’est qu’une question de temps...Après cette mise en garde, l’homme-chien sort de la voiture, ferme la porte, se dirige vers le coffre, l’ouvre et s’enferme dedans.
Nous sortons tous de la voiture, Twitch se dévoue pour ouvrir le coffre. Nous entendons un rire de bébé au moment ou il ouvre le coffre avant de le refermer aussi vite. Il nous décrit qu’il a vu une tête de bébé avec des piques, des pinces et des câbles électriques au milieu de notre matériel. Twitch et Terry trouve que tout ça va beaucoup trop loin et décident de courir le plus loin possible de la voiture, direction le centre-ville.
Seul petit problème, je ne veux pas partir de suite, je prend mon appareil photo, m’approche du coffre et l’ouvre pour prendre en photo cette abomination. Elle ne s’affiche pas sur mon appareil et continue de me rigoler au nez. Déçue, je referme le coffre en adressant une phrase à cette tête fantôme.
Bon résumons, nos adversaires ont la possibilité de créer des portails et d’apparaître quand ils veulent à côté de nous. Si il y a un lien entre la tête avec les câbles dans le coffre et le cadavre de Madame Basset j’ai du mal à le voir...Twitch et Terry ne sont plus que deux points dans le lointain. Il est temps de prendre une décision.
Je prend le volant, direction centre-ville, il est hors de question de laisser tout ce matériel à l’abandon, le temps nous est précieux. (Je suis d’ailleurs repasser à côté de Terry et Twitch mais aucun des deux n’a voulu remonter en voiture.) Je gare le véhicule devant l’église, espérant que Père Grey puisse nous débarrasser de la tête dans le coffre.
Une fois tout le monde réunit à nouveau, Coleson ouvre le coffre, plus de tête mais le matériel est toujours là. Par précaution Père Grey arrose la voiture d’eau bénite avant de me sermonner.
Il est vrai quand ramenant la voiture j’aurais pu mettre en danger toute la ville sans le vouloir. Mais au moins nous savons maintenant que l’influence de ces entités ne va pas jusqu’en ville...ou presque. 


Il se trouve que Fergunsson est le mari de la première personne disparue, Rachel Fergunsson. Celle-ci faisait des rêves mais son mari ne la croyait pas. Maintenant qu’elle a disparue c’est lui qui fait des cauchemars. D’après Père Douglas, Fergunsson est un employé banal mais la partie ou il évoque ses songes montre qu’il est de plus en plus agité. Il semble aussi d’après Père Grey avoir la tête de quelqu’un de très fatigué, de grandes cernes marquent son visage, il ne va même plus travailler.
Coleson part avec la voiture sans rien dire à personne sauf au Père Grey pendant que nous observons Fergunsson rentrer chez lui. Moins d’une quizaine de minutes plus tard un appel de Coleson nous indique qu’il est devant l’usine, elle vient de surgir du néant au même moment ou Fergunsson s’est couché. Coleson voit quelque chose bouger, il prend ses jumelles et repère la silhouette de Paul en train de frapper à une des vitres de l’usine.


Père Grey demande à Coleson de revenir, il compte faire un exorcisme sur Fergunsson.
Une fois le groupe à nouveau complet, Twitch et Coleson montèrent la garde dehors tandis que le Père Grey convint Fergunsson qu’il peut l’aider. Le malheureux homme est au bout du rouleau, il accepte sans broncher. Terry se jette sur lui pour lui administrer un sédatif, nous préparons l’exorcisme selon les instructions de notre ecclésiastique, une vidéo sera joint à ce dossier montrant tout son déroulement. 
Tout d’abord Père Grey entonne une litanie en latin, l’opération dure plusieurs minutes, Fergunsson pique du nez sur sa chaise. Alors que Terry et moi même doutons de l’efficacité du procédé, subitement notre prêtre et Fergunsson perdirent connaissance. 


Selon les conseils de notre médecin, nous avons laissés pendant une dizaine de minutes nos patients pour ne pas interrompre une quelconque transe.
Aucuns signes nous indiquant une amélioration, leur état étant stable Terry gifla Père Grey pour le ramener à lui...sans succès. Coleson et Twitch furent immédiatement prévenus. Coleson essaya de secouer Père Grey sans plus de réussite. Fergunsson par contre se réveilla dès le premier contact avant de recevoir à nouveau un sédatif forcé.
Après un court débat notre décision fut de transporter les deux corps dans la voiture et de tous monter dedans comme on pouvait pour aller jusqu’à l’usine.
Une fois sur place notre commercial sortit ses jumelles et vit le père Grey nous saluer depuis la fenêtre de l’usine à côté d’un Paul hurlant. Son esprit était coincé, un appel téléphonique ne nous permit pas de le joindre, la projection astrale ne s’applique pas aux technologies malheureusement.


Plusieurs choix s’offraient à nous, nous aurions pu tuer Fergunsson sur le moment mais nous aurions ainsi condamner Père Grey et Paul. Après avoir choisi le pour et le contre, nous récupérons notre matériel dans le coffre, laissons nos deux inconscients dans la voiture avant de tous nous enfoncer dans cet immense bâtiment.


Comme l’avait indiqué l’adolescent dans son tchat, de longs couloirs nous attendaient. Pour plus de sûreté, nous balisons le chemin avec des tubes fluorescents. Cependant un simple coup d’oeil en arrière nous montrait que les couloirs bougeaient...au détour de l’un d’eux se trouvait une silhouette familière, celle du Père Grey. A notre approche celui-ci fut soulagé de nous revoir et nous expliqua qu’il avait croisé un peu plus tôt un homme grenouille. Ce dernier l’avait l’informé que l’homme-chien avait été puni pour en avoir trop dit, que l’Avatar (leur géant à tête de bébé) recherchait Paul et que quand il le trouverait la volonté de Tanit serait accomplie, ils auraient quatorze sujets pour rêver, des machines à rêves pour une finalité inconnue. Notre prêtre nous avertit qu’il ne fallait surtout pas s’approcher des autres anthropomorphes, nous étions de chair et de sang tandis que Père Grey était intangible pour nous comme pour eux. 
Autre particularité du labyrinthe, plus nous approchions du centre plus il faisait froid et au contraire plus nous étions loin (du centre) ou proche de la sortie plus il faisait chaud. 
Des heures et des heures plus tard, en explorant jusqu’au centre, nous atteignons une immense salle couverte de givre du sol au plafond, allongés par terre les corps de touts les disparus sont en cercle. Ils respirent tous mais sont dans un profond sommeil.
Des photographies de la salle sont jointes à ce dossier.
Un vote à main levée décida de leur sort à tous, il fut décréter de les tuer afin d’enrayer la progression de Tanit, il aurait été trop compliqué de les traîner chacun vers la sortie. Il nous restait de moins en moins de temps pour sortir de ce dédale. Après le dernier sacrement de notre ecclésiastique, Coleson et Twitch s’occupèrent de la sale besogne.


...


Lorsque la dernière victime expira, le sol se mit à trembler, nous avions déclenchés la colère de Tanit, l'usine s'effondrait ! C'est dans la précipitation que nous nous guidons par rapport aux tubes et à la chaleur. Des blocs tombaient du plafond mais la sortie se profila à notre grand soulagement. Nous quittons l’endroit pour sortir à l’air libre, cependant un bruit sonore (semblable à un «BONG !») arrêta notre course au niveau de la voiture.
Père Grey était bloqué par un mur invisible...à ses côtés Paul criait à l’aide tandis qu’au loin, l’Avatar se profilait pour les attraper !
Sans réfléchir Twitch et Coleson descendirent Fergunsson.
La terre trembla, Père Grey revint à lui et l’usine se montra une dernière fois tangible.
Au loin l’Avatar passa devant l’une des fenêtres, Paul hurlant à jamais sous son bras.
_________________
I'll see you around... Wolf.


Dernière édition par Ravla le 12/11/2015, 15:54; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Karnus Magnus
Bureau

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 1 091
Localisation: Tarbes mon gars !!
Jeux maîtrisés: Beaucoup...
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 11/11/2015, 23:23    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

O_O 
C'est... C'est... C'est... C'est juste énorme !! Merci beaucoup pour ce SUPERBE rapport !! Et les illus sont super !! GREAT JOB !! Very Happy
_________________
Je sais qu'il y a une place pour moi en enfer. Ça s’appelle un trône.


Revenir en haut
Petit°Cœur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2008
Messages: 5 423
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Tous les J.D.R du Monde
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe
Joueur ou MJ: MJ

MessagePosté le: 12/11/2015, 00:36    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

petit passage pour dire que ce rapport est ... Magnifique !!!
_________________
" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"

«Lythronax Argestes»


Revenir en haut
Mystick
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 670
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/11/2015, 10:11    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Okay arga aurait il de la concurrence ? 😊

Dernière édition par Mystick le 12/11/2015, 10:51; édité 1 fois
Revenir en haut
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 282
Jeux maîtrisés: Donjons et Dragons; Cold City; Sillage
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/11/2015, 10:26    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Waouh tant de super commentaires O.O ! Merci à tous ! Les rapports de Arga ont l'air bien faudra que je me pose pour le lire ^^ 
_________________
I'll see you around... Wolf.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lowik
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2015
Messages: 79
Localisation: Tarbes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/11/2015, 13:02    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Okay

Bravo petit chat <3
_________________
Now these points of data make a beautiful line


Revenir en haut
NanGalad
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2015
Messages: 139
Localisation: Tarbes
Féminin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/11/2015, 18:19    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Trop forte   Okay   Big up Ravla  Okay

Revenir en haut
Baptiste
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 193
Localisation: Pontacq
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 狗 Chien
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/11/2015, 22:38    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Niiiiiiice! 
_________________
Boooooooogs vaincra !


Revenir en haut
Gaarler le Magnifique
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 430
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Jeux videos RPG action aventure FF7 FF8 FFX
Masculin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 15/11/2015, 14:26    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Super sa veut dire au il faudra que je bosse dessus aussi,  c'est super Ravla, beau Taff (j ai cru y être c est super) ...
_________________
l'imagination sans limite d'un rêveur est sa plus grande force
-Cloud FF7 omnislash


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 282
Jeux maîtrisés: Donjons et Dragons; Cold City; Sillage
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 15/11/2015, 16:10    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Merci pour tout vos com's  Embarassed  ! Ça me fait plaisir ^^

Par contre FantaBobStaff je crois que tu t'es trompé c'est le rapport de Within pas de Cold City (donc pas besoin de bosser dessus ^^ mais merci du compliment). D'ailleurs on a personne pour les rapports de Cold City...
_________________
I'll see you around... Wolf.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gaarler le Magnifique
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 430
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Jeux videos RPG action aventure FF7 FF8 FFX
Masculin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 15/11/2015, 21:53    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

c'est pour ça que je vais m'y mettre !
_________________
l'imagination sans limite d'un rêveur est sa plus grande force
-Cloud FF7 omnislash


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Karnus Magnus
Bureau

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2008
Messages: 1 091
Localisation: Tarbes mon gars !!
Jeux maîtrisés: Beaucoup...
Masculin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 01/03/2016, 14:44    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

RAPPORT  QUI ARRIVE
_________________
Je sais qu'il y a une place pour moi en enfer. Ça s’appelle un trône.


Revenir en haut
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 282
Jeux maîtrisés: Donjons et Dragons; Cold City; Sillage
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 06/03/2016, 21:52    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Mission : La folie de Evan Sheffield 
Agents sur place : (Père) Adam Shapman de la société Œcuménique, Duc Carlos du Consortium, Peter Thompson de l’Agence, Marina Keler du Labo, Jim Hicks au service du Pentacle et Katia Moore de la Loge. 
Rédacteur : Katia Moore 






Cela fait six mois depuis ma dernière mission que je ne suis pas allée sur le terrain. Dans la salle de réunion, je découvre mes nouveaux collègues pour la prochaine enquête. 






Un homme moustachu et bedonnant fumant la pipe se présente en premier comme étant le Père Shapman.  
Le suivant à se présenter est Duc Carlos, c’est un grand chauve avec de la barbe fumant des cigarettes, son corps montre qu’il devait certainement être plus mince par le passé. Il semble assez méthodique. 
Sentant mon tour arriver, je me présente, un coup d’oeil à ce dossier vous permettra de voir que je suis la blonde aux yeux verts sur le trombinoscope. 
Ensuite vient le tour de Peter Thompson, une tête on ne peut plus banale sur un corps bien musclé, habillé classiquement en costume noir sans cravate. 
Jim Hicks...Jim Hicks est un grand et mince bonhomme semblant avoir la trentaine, il est toujours affublé d’une casquette de laquelle ses longs cheveux dépassent, il se présente avec un sourire en coin comme étant médecin. 
Et enfin la deuxième femme de l’équipe se présente, son nom est Marina Keler. Elle est très grande et son physique ferait rougit de jalousie certaines nageuses olympiques. 

 

 
Après ces présentations en règle, la table autour de laquelle nous sommes s’ouvre. Une enveloppe en papier kraft monte avec nos ordres de missions ainsi que des billets d’avion et des réservations pour un hôtel deux étoiles. 


Notre mission nous emmène dans la ville de Iron Glad, non loin de Denver dans le Colorado. 
Il y a deux mois de cela un jeune homme de vingt-trois ans du nom de Evan Sheffield, bûcheron de son état, est brusquement devenu fou. Il a sauvagement tué deux personnes à trente minutes d’intervalle. La première est décédé à coup de pavé de trottoir dans la figure et la seconde en étant violemment cogné contre un réverbère. Les victimes n’avaient aucun lien avec l’agresseur et aucuns antécédents. 
Depuis lors Evan Sheffield a été jugé psychologiquement instable et il est actuellement enfermé dans un hôpital psychiatrique où il souffre d’hallucinations constantes (d’après le rapport cela va de licorne arc-en-ciel aux manifestations chaotiques). Etant violent pour lui même et les autres, il porte constamment une camisole. Les médicaments et divers traitements n’ont aucun effet sur lui. C’est le premier cas que les médecins n’arrive pas à traiter. 




Notre contact sur place un certain Curtis Longton a disparu (rien à voir avec les deux victimes de Evan Sheffield). Notre mission est de le retrouver et de tirer au clair l’affaire d’Evan Sheffield. 




Quelques heures d’avion plus tard nous arrivons à destination à l’aéroport de Denver. Un voiturier du nom d’Albert nous conduit à l’hôtel à une demi-heure de route. Son attitude de Droopy m’arrache un sourire avant de laisser place à un professionnalisme qui me permet pendant le trajet de lire plus en profondeur le rapport.


Iron Glad est une ville moyenne de 22 000 habitants, son hôpital psychiatrique comptabilise 900 lits. L’hôpital porte le nom de Saint Marie, il dispose d’un quartier de sécurité privé, son architecture est récente. La ville et l’hôpital sont financés par un riche donateur mort en 1927.


A l’hôtel c’est un homme portant un pull douteux en matière de bon goût et n’ayant visiblement pas comprit que nous étions en avril qui nous indique nos trois chambres. Les chambres sont équipées de téléphone, d’annuaire et de bible en plus d’une salle d’eau sommaire et de deux lits côte à côte. Après avoir décidé de la répartition des chambres nous allons à la cafétéria de l’hôtel commander des plats du jour et faire le point sur ce que chacun va faire. 




Nous échangeons les numéros de téléphone avant tout et regardons une dernière fois le rapport. L’analyse psychologique a été faite par un certain docteur Jared. Le nom des victimes sont Zack Abrid et Dorothy Aircraft. Les parents de Evans se nomment Allen et Brenda Shieffield. 




L’après-midi s’écoula de la manière suivante: Carlos restait à l’hôtel pour chercher des infos sur les réseaux sociaux, Jim Hicks téléphonait à l’hôpital pour avoir un rendez-vous avec le docteur Jared pendant que je partais à l’office du tourisme pour avoir les cartes de la ville. 




A mon retour j’appris que Carlos avait trouvé le facebook de Evan Sheffield, il semblait avoir deux «potes» Jay et Bob avec lesquels il se défonçait lors de diverses soirées. 
Keler, Hicks et Thompson étaient partis interroger les amis de Evan, tandis que Shapman avait fait le tour de l’église protestante du coin et trouvé la maison des Sheffield. 


D’après lui la maison était dans un sale état et il faudrait un argument valable pour pouvoir interroger les parents de ce dernier. 
C’est donc avec une valise remplit de faux documents que Shapman et moi-même sommes allés chez les Sheffield en tant que représentants du comité du quartier.


Une fois arrivé devant la maison je compris que «sale état» était un euphémisme. La maison était couverte de tags insultant ses occupants («Meurtriers, Assassins, Raclure...»), la voiture devant la maison avait connue le même traitement. Pneus crevés, tags, vitres cassées, oeufs, tomates...le véhicule comme le lieu semblaient abandonnés. 
En frappant à la porte, une voix nous intimida de partir. Notre bobard de représentants du comité venant pour améliorer l’image du quartier passa sans problème. 
Allen Sheffield nous ouvrit...il avait les yeux rouges, des cheveux pas lavés depuis quatre jours au moins et il était simplement habillé d’un slip et d’un peignoir. En rentrant dans la maison, une odeur de moisissure et de renfermé nous saisi. Les volets et les rideaux étaient fermés. Des poches poubelles et divers détritus jonchaient le sol.


Allen Sheffield traina des pieds au milieu de plusieurs cadavres de Jack Daniel’s...il s’affala dans un fauteuil et en ouvrit une nouvelle. Il accepta de signer des documents sans même regarder de quoi il s’agissait...son état mental était déplorable. Une lettre sur la table de la cuisine nous apprit qu’il travaillait à la mairie et qu’il s’était fait virer suite au dérapage de son fils, sa femme n’avait pas de travail et elle était trop souffrante pour venir nous voir.
Un petit tour dans la cuisine (pour nous servir du café) nous démontra que les poubelles n’avaient pas été sorties depuis deux mois. A notre retour dans le salon Allen Sheffield dormait déjà, nous laissant la voie libre pour fouiller la maison.
La pharmacie de la salle de bain nous montra des boîtes de Prozac, de Valium et d’autres médicaments du même type complètement vide. 

Dans la chambre des parents qui devait être la pièce la plus sombre de la maisonnée se trouvait le corps squelettique de Brenda, elle ne réagit pas ou peu quand nous lui parlions. 
Son esprit avait fui mais sa cage thoracique se soulevait encore...il faut absolument envoyer de l’aide à ces gens ou ils mourront.


Dans la chambre de Evan notre recherche s’avéra plus concluante, son ordinateur contenait des centaines de photos, en regardant rapidement l’une d’elle attira notre attention. Elle portait le titre de Black Sky. On pouvait voir Evan et un ami regarder l’objectif en souriant, les deux tenaient dans leurs mains une dizaine de seringues avec à l’intérieur un liquide noir. Les relevés bancaires de Evan nous indiquaient aussi que celui-ci était saisonnier et qu’il retirait de grosses sommes très certainement pour les dépenser le plus rapidement possible dans l’achat de drogues. Nous sommes partis en emportant l’ordinateur et ses relevés bancaires. Sur le trajet un appel à la Loge s’imposait à propos de ce Black Sky...


De retour à l’hôtel, l’autre groupe partis interroger les amis de Evan avait trouvé Jay complètement défoncé à deux doigts de l’overdose. Des seringues avec un liquide noir aussi épais que de l’encre de Chine dans le bras. Ainsi qu’un portable prépayé avec un seul numéro d’un certain Andy Wave, possiblement leur dealer.
Pour ce qui était de Bob...et les asticots qui lui dévoraient les yeux et la bouche, ce dernier était mort depuis 3 semaines. 
Seul problème, il était connecté sur Facebook et avait posté il y a une heure «Je suis en train de vivre un trip d’enfer.». Ils trouvèrent sur lui aussi une seringue (plantée dans la hanche). 
Dans son appartement ils dénichèrent des photos de soirées, dont une série dans un manoir abandonné.
La liste des témoins se réduisait...
Carlos tant qu’à lui avait réussi à avoir un rendez-vous à l’hôpital pour une affaire d’assurance-vie le lendemain, question d’assurer nos arrières en plus du rendez-vous avec le docteur Jared, le lendemain aussi.
C’est à cet instant que la Loge choisit de me rappeler, ils avaient des informations sur Black Sky. 




C’était le nom d’un projet créé par l’armée chinoise dans les années 70, le but était d’élever la conscience de l’individu (des soldats surtout) en leur injectant la drogue noire que nous avions trouvées. Mais les sujets à cette expérience finissait soi dément soi complètement débile, ce qui stoppa rapidement le projet...


...l’ennui c’est que cette drogue était maintenant en libre circulation. Cela devenait notre priorité d’arrêter sa diffusion.


Père Shapman montra la photographie de la maison abandonnée à notre maître d’hôtel qui nous indiqua que celle-ci était à un quart-d’heure de marche mais il nous déconseilla d’y aller de par la forte fréquentation de junkies sur les lieux.
Jim Hicks se fit passer pour Jay en utilisant le téléphone prépayé avec le numéro de Andy Wave. Il procéda par message (sms) afin de ne pas se trahir avec sa voix. Le dealer nous répondit de le rejoindre au même endroit que d’habitude, ce qui nous avancer guère. Afin qu’il nous donne un autre lieu de rendez-vous, nous avons prétextés que la police rodait trop et qu’il fallait changer.
Il nous fixa rendez-vous à la maison abandonnée le soir même.

 

 
Peter Thompson nous donna à tous des vêtements noirs afin de passer incognito ce soir là. Il fut convenu de laisser Thompson (qui faisait la même carrure que Jay) et Hicks rentrer seuls dans la maison pendant que nous serions autour dans des voitures ou à pied.

Une fois sur place, l’endroit était désert, pas un seul junkie à l’horizon.
Thompson et Hicks partirent tandis que nous les écoutions depuis un téléphone. Ils progressèrent tranquillement vers la maison et entrèrent.


Brusquement leurs voix sont devenues chaotiques, des coups de feu se firent entendre...! Puis, plus rien. Ils venaient de se faire descendre.




Nous avons recomposés le numéro de Thompson mais il ne décrocha pas, seul sa sonnerie s’entendait depuis l’entrée de la maison. A ce signal nous sommes tous sortis de nos planques, Carlos en premier suivi de Keler, moi-même et Père Shapman fermant la marche.


Au moment de rentrer dans le hall, mes deux coéquipiers devant moi disparurent ! Par réflexe, je reculais et tendis ma main vers l’arrière pour arrêter Shapman. Mais ma main rencontra un mur !
Il n’existait plus d’entrée, même l’intérieur du manoir semblait différent. C’est avec une certaine angoisse que je raffermis ma main sur mon Glock 17.
L’endroit était sombre, en m’habituant à l’obscurité j’aperçue devant moi un escalier menant à un étage. Deux portes en haut et quatre portes au rez-de-chaussée étaient placardées de planches en bois. Seul une porte à quelques mètres de moi était légèrement entrouverte. Un filet de lumière se découpait. Sans autre choix d’issue, je m’avancais et ouvrit la porte très lentement.
La pièce était à peine mieux éclairée que le hall. Au centre de cette pièce, un puits à raz le sol prenait toute la place.
Au début je crus que ce puits était sans fond mais je finis par l’apercevoir huit mètres plus bas, un sol complètement recouvert de planches.
Puis sans crier gare, quelqu’un me poussa par derrière dans le puits !


Le sol se rapprochait vite, les murs défilaient, je n’avais aucune prise, je hurlais comme jamais...et le choc arriva.




A ma grande surprise, une sensation de douleur me prouva que j’étais encore vivante. J’ouvris donc les yeux péniblement. J’étais bien au fond du puits. Mais au lieu d’être démembrée comme aurait dû me faire une chute de cette hauteur, j’avais la sensation de m’être fait mal comme si j’étais tombé d’une chaise.


«- Bon ça suffit maintenant ! Tout ce que je veux, c’est discuter calmement alors pas besoin de toutes ces hallucinations !»


Le silence me répondit, évidemment je m’attendais à quoi ?! Autour de moi la pierre du puits ne me laissait pas beaucoup d’espace et en face se dressait une grille de quatre mètres de haut. 
En tâtonnant mes poches, je mis la main sur ma lampe de torche et l’alluma pour percer les ténèbres derrière la grille.
Au fond il y avait une chose énorme, la lumière fit réagit la bestiole qui tourna la tête vers moi. C’était un géant à tête de bébé, j’avais déjà lu dans les archives de la Loge l’existence d’une telle créature, une équipe avait eu à faire à cette chose il y a un an, ça s’appelle un Titan je crois. Elle commença à rire, un rire aussi clair que celui d’un bébé, un rire monstrueux.
Je baissais la lampe de torche, espérant que le manque de lumière la calmerait mais ce fut pire. Le rire redoubla d’intensité et la herse commençait à se lever.
La panique m’envahit, je regardais désespérément autour de moi, il n’y avait aucun endroit ou s’agripper ou grimper. J’étais coincée ! 
Tremblante je vis la créature s’approcher, l’arme au point j’hésitais à tirer. Derrière elle aucun sortie, c’était un vrai cul de sac !
Quand elle fut assez proche mon instinct de survie me poussa à esquiver, je réussis l’opération deux-trois fois avant de me faire attraper ! Les balles de mon flingue ne lui firent aucun effet. 
Le Titan tenta de m’avaler, je me défendais de toutes mes forces pour ne pas finir en casse-croûte mais rien à faire, ses dents se rapprochaient de moi. Je sentis alors une pulsation au fond de moi devenir de plus en plus forte. Je ne voulais pas mourir, je ne voulais pas mourir, je ne voulais p...la pulsation devenait insoutenable ! Ça rentrait dans ma tête, prenait le contrôle, me transformait.




Ce n’était plus moi, j’étais obligé de ressentir ce que mon corps faisait, j’aurais voulu qu’on m’arrête, c’était un véritable massacre. Ça giclait de partout et rien ne me stoppait ! Le Titan devenait une mer d’hémoglobine, je voyais ses os...!
Ma tête me forçait à ne pas réfuter ce que j’avais sous les yeux, je tuais sans remords ! Le Titan n’était plus qu’une masse sanguinolente entre mes mains...


Puis brusquement le réveil, ma bouche et mes mains en sang et en face de moi, mes collègues. 

 

 
Le choc nous laissa tous sans voix pendant quelques instants. Certains sentaient le brûlé, d’autres comment moi étaient recouvert de sang.
Haletante, je pris le soin de me palper pour vérifier que j’étais bien moi-même. Thompson (qui était bien vivant avec Hicks) parla en premier.


«- ...On est bien tous d’accord qu’on s’est fait attaqués par un géant à tête de bébé ?»


Un hochement de tête collectif lui répondit. Nous ne semblions pas gravement blessés mais la présence de fléchettes remplies de Black Sky sur chacun d’entre nous, nous indiquaient que nous avions servi de cible à un fou de la gâchette. 
Nous étions tous dans le hall du manoir et notre décision de bouger pour ne pas reprendre une deuxième dose prit vite le dessus. 
En inspectant le rez-de-chaussée, une seule pièce semblait ouverte. C’était un laboratoire rudimentaire dans lequel le Black Sky était la principale substance produite. 
Sur le mur était écrit en rouge «DÉLIVREZ NOUS DE LA CARCERIE !».


Décidant que tout ça faisait beaucoup à digérer, nous avons commencés à nous raconter nos expériences respectives...


Dans son dos, les vêtements de Shapman faisait un trou parfait, il nous expliqua qu’il avait été sauvé par une lumière aveuglante et brûlante qui avait fait peur au géant.
Carlos avait les avant-bras entièrement recouvert de sang, son vécu se rapprochait du mien.
Keler a vu le sien se ratatiner avant de disparaître.
Thompson a regardé avec étonnement, le Titan le lâcher comme si il se brûlait les mains puis s’embraser, ce qui apparemment était très douloureux pour ce dernier qui est mort en pleurant.
Et Hicks a vu les bras du géant éclater comme si il n’était pas assez puissant pour le broyer.


Laissant les autres dans le laboratoire, Shapman et moi-même sommes montés à l’étage. Une seule pièce était accessible, à l’intérieur nous avons trouvés une personne morte (supposé être Andy Wave) sur un matelas miteux avec des seringues plantés dans le bras. Du liquide noir coulait de sa bouche et à ses côtés le fusil qui nous avait envoyé les fléchettes.
Après les derniers sacrements, nous sommes descendu prévenir les autres qui ont profités de ce laps de temps pour appeler le Labo.
Avec Carlos nous sommes sorti sur le palier respirer de l’air frais tandis que les autres fouillaient le sous-sol.
Je ne pus m’empêcher de vomir. A mon grand soulagement, je rendis seulement mon repas du midi.
Une camionnette arriva peu de temps après et quatre gars en tenue intégrale du Labo sont venus nous récupérer et prendre toutes les pièces à convictions.


Est ce que Andy Wave et Curtis Longton sont la même personne ? Pourquoi a-t-il décidé de se suicider ? Et à quel point Evan était il atteint ? Qu’est ce que la Carcerie ? Et SURTOUT à qui appartient le sang que j’ai sur moi ?
Nous ne le serons très certainement pas tout de suite mais pour l’instant j’ai besoin de repos, de beaucoup de repos...




_________________
I'll see you around... Wolf.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lowik
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2015
Messages: 79
Localisation: Tarbes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 07/03/2016, 13:00    Sujet du message: [RAPPORTS] Within Répondre en citant

Shocked CA pète ça pète !!  Okay
_________________
Now these points of data make a beautiful line


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:51    Sujet du message: [RAPPORTS] Within

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Within Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com