Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Rapport] Sillage
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Sillage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mystick
Membres

En ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 787
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 15/03/2017, 15:55    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Okay Mr. Green

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/03/2017, 15:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Arganarion
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2010
Messages: 1 482
Localisation: laslades
Jeux maîtrisés: cinema, jeux videos
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 15/03/2017, 22:31    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Super  rapport !! Okay  comme d'hab ^^
_________________
Avoir des griffes n'est pas être lion.


Revenir en haut
Baptiste
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 229
Localisation: Pontacq
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 狗 Chien
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 16/03/2017, 12:41    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Quelle classe cet hopital !  Okay
_________________
Boooooooogs vaincra !


Revenir en haut
Lowik
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2015
Messages: 112
Localisation: Tarbes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 17/03/2017, 12:10    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Les Etablissements Bartolomeo vous accueillent de 8h à 20h
Pensez à visiter notre parc psychiatrique !

Mort de Rire

Super rapport Okay


PS: Je suis pas un abruti de chat, je suis Médecin ! Mort de Rire
_________________
Now these points of data make a beautiful line


Revenir en haut
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 335
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 04/04/2017, 12:38    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

 
 
 
 
 
 
Après l’altercation à l’hôpital psychiatrique notre groupe décida de partir dès le lendemain. Il était hors de question de rester au même endroit. Ils avaient failli assassiner deux d’entre nous. Il nous fallait des réponses.Nous nous sommes donc dirigés vers l’extérieur de la ville pour tout d’abord, mettre Jeyale dans le caisson de régénération. Il valait mieux qu’elle récupère durant les deux prochaines semaines, nous aurions besoin d’elle quand nous irions à la RDA.Une fois cela fait, notre bande loua des chambres dans un hôtel trois étoiles.
Le soir Samax essaya d’ouvrir la mallette noire, il passa la première sécurité, la deuxième…et cassa la troisième en la désactivant. Un dard empoisonné  fila entre nous sans toucher personne. Un petit feu se déclencha en ouvrant la mallette. Samax éteignit le feu comme il put avant de rassembler les morceaux d’un papier qui avait servi à la combustion.
Il s’agissait d’une notice technique pour de l’archéotechnologie. Elle devait avoir un rapport avec les deux circuits imprimés qui étaient dans la mallette entourés de mousse de protection.
Mais il manquait quelque chose, ces circuits devaient se greffer sur un autre objet mais quoi ? Impossible de le savoir.
 
Kayne décida de partir voir son frère avec nous dans un autre hôtel non loin de là tandis que Samax s’occupait de son méca. Avant de partir je pris à la réception de la nourriture pour le lendemain.
Entre deux verres d’alcool, Hervé Depardiouvitch nous apprit qu’une personne était passée à la boutique et lui avait donnée la mallette ainsi que quatre cents dollars pour apporter l’objet à son frère. Apprenant que Hervé allait voir Gerasim sa mère Marie l’avait accompagnée.
Le porteur n’avait aucun signe distinctif, aucun lien officiel avec l’armée. Un cousin dans leur famille était devenu Lieutenant d’un contre-torpilleur mais il n’avait visiblement rien à voir avec nos problèmes. La piste était maigre. Après une brève visite auprès de la mère, notre groupe repartit à l’hôtel. Il fallut enlever de force une bouteille d’alcool à Graham qui laissait Hamzi prendre un peu trop le dessus.
 


Le lendemain nous étions à l’heure pour prendre le ferry, il nous mena jusqu’à une île relais ou nous avons passés la journée à faire du tourisme avant d’embarquer pour un paquebot jusqu’à l’île du Monastère du Domaine Éternel.


 
 
 
Île Relais 
 
 
Le monastère était situé au milieu de trois îles paradisiaques. Montagneuses et verdoyantes, les îles étaient reliées par des téléphériques.  Un pont en corde permettait d’aller jusqu’au musée archéotechnologique.Les logements tant qu’à eux étaient dans une tour à l’écart à l’opposé des quais.




 
 
 

 
 
 
Après une montée en téléphérique d’une vingtaine de minutes, Frère Tuk et frère Melin nous accueillir au monastère. Le frère Melin nous fit la visite et nous précisa les horaires au combien matinal des repas à heures fixes. Cinq heures, onze heures et vingt heures. Aucune possibilité de se restaurer en dehors de ces horaires-là. Heureusement que j’avais pris des provisions un peu plus tôt…Notre logement au cinquième étage d’une tour était…réduit au strict minimum. Une paillasse, une table de nuit avec tiroir, un bougeoir et une lucarne pour la lumière. Il n’y avait pas d’électricité ce qui allait être compliqué pour le méca de Samax et l’exosquelette de Graham. Les portes des chambres n’avaient pas de serrures.Les commodités étaient dans le couloir, le seul point positif était que nous étions seuls à cet étage.


Une cloche sonna l’heure du repas pour le soir. Dans le réfectoire la décoration était aussi dépouillée que dans les logements, un moine monta sur une estrade pour faire la prière dans une ancienne langue avant de rejoindre les autres.
Parmi les moines aucuns visages ne nous rappelèrent les veilleurs que nous cherchions. Le repas – constitué d’une bouille pleine de grumeaux- se passa dans le calme. A la fin du repas les moines se levèrent les uns après les autres, un rang après l’autre. Dans une organisation parfaite.


 
 
 
Le Monastère 
 
 
Une discussion avec le frère Tuk nous appris qu’ils appelaient leur dieu « Ça » et que les objets archéotechnologiques étaient des objets de leur dieu à protéger. Le Frère Tuk avait hâte de nous faire visiter le musée. Gera obtient de lui un rendez-vous pour une interview le lendemain avant le musée. Mais pour le moment, les moines nous invitaient à prier avec eux dans la chapelle du monastère.
La chapelle était lumineuse, ses vitraux semblaient relater plusieurs histoires : des humains venus à dos de disques volants et de dragons, des batailles avec des démons, des ambiances évoquant une forme d’harmonie, des oppositions du fantastique au réel…et une possible rétrogradation ? La perte du savoir des objets archéotechnologiques peut être ?
Frère Tuk nous indiqua que nous avions des bibles dans nos cellules de repos si nous voulions en savoir un peu plus sur leurs prières.


N’étant pas d’humeur à lire, j’eus une envie d’exploration nocturne. Ma wingsuit dans le sac, je me dirigeais vers le pont de corde. Un panneau « Interdiction d’entrer » dissuadait les touristes de visiter cette partie de l’île de nuit. Je passais sous le panneau ignorant totalement cette mise en garde, ce n’était pas une simple pancarte qui allait me faire peur.


Le musée était suspendu à flanc de montagne, vérifiant que j’étais seule, j’escaladais les toits des nombreuses tours du bâtiment.




 
 
 
 

 
 
Le Musée de nuit 
 
 
Je pus voir sur la partie gauche des caméras filmant vers l’intérieur. Visiblement ils tenaient énormément aux objets archéotechnologiques sous vitrine. Tentant de trouver une autre entrée, je cherchais vers les tours de droite. Je ne réussis pas à rentrer dans le bâtiment malgré une trappe sur un des toits.
Il ne restait plus qu’à explorer la falaise de chaque côté du musée, une falaise avec un vide vertigineux et aucune sécurité pour me rattraper…J’enfilais ma wingsuit avant de me décider. J’avais deux choix, soit vers la droite en direction des quais et du téléphérique soit à gauche vers les plus hauts sommets de l’île. Ne voulant pas spécialement aller vers la civilisation je choisis la gauche. Consciente que j’allais tenter une escalade assez extrême j’activais mon bouclier synéthique. 
Au bout d’une montée aussi longue qu’ardue j’atteignis enfin des petites corniches.
J’étais trop grande pour m’engouffrer à l’intérieur mais peut être qu’un certain Lamourien le pourrait lui…


J’eus soudain un doute…et si une caméra m’avait vu sur le pont de corde ? Je n’avais pas fait attention. Il fallait absolument que je revienne sur mes pas pour vérifier ! Alors que je m’accrochais sur des prises quasi inexistantes mon pied dérapa. Je tombais.


Ma combinaison ailée se déplia et je pus guider ma trajectoire vers l’île avec les logements. La vitesse étant trop grande je m’écrasais deux mètres en dessous de mon point d’arrivé. Un dernier effort d’escalade me permit de regagner la terre ferme avant d’aller me coucher incognito. Le lendemain mes collègues aperçurent que j’avais le visage un peu égratigné.


Le petit déjeuner plus copieux que le repas de la veille me fit du bien. Gera eut droit à son interview avec le frère Tuk avant la visite du musée. Écoutant dans le comlink j’entendis qu’il existait une liste de moines que la papauté aurait dans son bureau ? Intéressant. 
Samax m’abima un peu ma perruque en voulant tester un système D pour faire tenir une lampe. Dire que nous avions oubliés de prendre des lampes frontales ! Il allait falloir se débrouiller.
 
La matinée se passa avec le frère Tuk à visiter le musée. Complètement passionné dans son rôle de guide, le moine nous énonçait les possibles utilisations des différents objets de la collection. A mon grand soulagement je vis qu’il n’y avait pas de caméra à l’extérieur  mais seulement à l’intérieur. La partie droite du bâtiment était interdite au public, des entrepôts et des salles vides d’après frère Tuk.


A onze heures la cloche du repas sonna. Profitant du fait que tout le monde serait en train de manger, je fis un crochet par ma chambre pour récupérer la wingsuit et essayais de visiter la partie droite du musée. L’escalade fut plus facile de jour, je réussis en cassant une de mes lames à rentrer par une fenêtre que je n’avais pas vue de nuit. Mon exploration me permit de débloquer la trappe au sommet de la tour et de trouver plusieurs caisses avec des objets archéotechnologiques. Dans le doute j’en pris un dans mon sac. En revenant vers le rez-de-chaussée je découvris une salle de contrôle des caméras. La pièce étant surveillée, je fis attention à ne pas me faire voir par la caméra avant d’en couper les fils.
Je ne réussis qu’à allumer deux écrans. Le troisième étage du musée et le sas d’entrée du bâtiment. Il y avait donc quelque chose de précieux parmi les objets…
Voyant le temps filer je décidais de visiter la seconde tour, ne trouvant aucune porte, je compris que je devrais faire un saut dans le vide pour atterrir du côté de la fenêtre. Ce que je fis…sans succès. 


La fenêtre passa au-dessus de moi, je n’eus d’autre choix que de planer jusque dans la mer.
Ma combinaison s’alourdit au contact de l’eau mais je réussis néanmoins à la retirer et à nager avec jusqu’au téléphérique.
J’étais entièrement trempée et il me fallait de l’aider pour remonter…
Marchant jusqu’aux entrepôts, je croisais les matelots qui travaillaient là. 
Leur chef m’indiqua que le téléphérique descendaient et montaient seulement à des heures très spécifique. Neuf heures, quinze heures et dix-neuf heures. Le prochain était donc dans trois heures.


 
 
 
 
 
 
Qu'allais je pouvoir faire en attendant le téléphérique ? 


 
 
Le Capitaine Bob -qui n’était pas insensible à mes habits mouillés- me proposa de me faire visiter les îles en barque, ce que j’acceptais faute d’une meilleure distraction.Lors de cette escapade idyllique, le Capitaine Bob finit par se confier sur un incident ayant eu lieu il y a deux ans de cela. Des visiteurs avaient perturbés la tranquillité de l’île et un jour tout avait basculé. Quatre personnes étaient mortes dans le téléphérique, bombardé par deux ou trois navires militaires. C’était le chaos le plus total. Il avait préféré fuir lors des premiers bombardements. 
Sur les quatre victimes, deux avaient disparus.
Quand je voulue en savoir plus, le marin se mura dans le silence. Il en avait trop dit.
 
A mon retour je pus me reposer dans la chambre tandis que mes collèges investiguaient de leurs côtés. Avant le repas nous avons pu nous réunir pour partager nos nouvelles informations. Kayne était allé dans le bureau du cardinal mais il fallait ouvrir un petit coffre, il aurait besoin de Samax durant le repas pour ouvrir le mécanisme. Samax avait d’ailleurs une interview avec le frère Tuk après le repas. Graham avait juste gagné le droit de venir chanter avec les moines après le repas. Il allait falloir être très organisé.
Graham et moi-même sommes partis manger pour avoir un œil sur les moines et avertir les autres aux comlinks.
Malgré quelques difficultés Kayne et Samax réussirent à ouvrir le coffre et à récupérer son contenu.
Un bouquin en latin, une liste d’archéotechnologie et les initiales L.S qui apparaissaient souvent. Bingo !

Samax enchaîna avec l’interview et parla au frère Tuk de l’incident d’il y a deux ans. J’entendis dans le comlink que le moine se désolait que des « vandales » aient détruit le monastère, une partie du musée avait été touché et des objets de leur Dieu « Ça » étaient maintenant sous l’eau perdu à jamais.
Au retour du Lamourien je lui proposais de venir avec moi fouiller le musée. Il sortit de son méca et monta dans mon sac tandis que j’enfilais directement ma wingsuit. Kayne et Graham restèrent dans la chambre pour examiner les nouveaux objets du coffre.
Dans l’obscurité je me faufilais jusqu’au musée. En escaladant je pus voir que la trappe était toujours ouverte. Samax m’attendit à l’extérieur pendant que je sécurisais la zone.
Tout se passa bien jusqu’à ce que j’atteigne la salle de contrôle. Je fus surprise de voir qu’il y avait trois personnes qui regardaient la caméra que j’avais désactivée.
Écoutant sur le pas de la porte j’avertis Samax de ne surtout pas descendre. C’étaient bien des moines qui comprenaient que la caméra avait été sabotée.


« - Il faut avertir le Père Cardinal. » dit l’un d’entre eux.


Mince ils rebroussaient le chemin ! Je fis demi-tour et gravit quelques marches. Les moines sortirent et commencèrent à se diriger vers la partie musée. Je profitais de leur déplacement pour continuer mon ascension quand une marche grinça sous mon poids.

« - C’était quoi ? »
 
Oh bon sang…ne surtout pas bouger. Jeyale tu nous manques tellement…si tu as une divinité c’est le moment qu’elle vienne nous aider.
 
« - C’était rien mais je vais quand même vérifier au cas où. »
 
Non mais quelle poisse ! Je continuais tout aussi discrètement à mettre de la distance entre le religieux et moi. Heureusement il s’arrêta en voyant l’étage vide. 
Une fois le danger passé, je sortis par la trappe et expliqua la situation à Samax. Nous avions peu de temps pour fouiller. Nous sommes donc montés vers la tour suivante pour ouvrir la fenêtre que je n’avais pas réussi le matin même.
Grâce à l’allonge de mes bras et de sa queue Samax put arriver à la hauteur de la fenêtre et rentrer.
Il y avait une caméra cassé et de vieilles traces de sang. Un ancien signe de combat ? C’était la partie endommagée du musée et il n’y avait rien d’intéressant à priori. La venue de quatre personnes sur la passerelle mit fin à nos recherches. Il fallait que nous partions avant de nous faire repérer.


Soudain la passerelle s’illumina et très vite ce fut le cas de toutes les tours du musée. Mais d’où venait toute cette électricité ?!
Je proposais à Samax de passer par la gauche et de voler en wingsuit jusqu’au logement. Il valait mieux cette option plutôt que de finir coincés sur les quais jusqu’au lendemain sans son méca.
L’agitation régnait, l’adrénaline me donna assez de force pour escalader la falaise jusqu’à la petite corniche. Une personne repéra la forme de Samax en train de s’éloigner mais les ténèbres nous protégèrent rapidement de sa vision.
Une fois en hauteur nous pouvions reprendre notre souffle. Je suggérais à Samax de vérifier dans la corniche avant de faire le grand saut. Ce qu’il fit. Au bout de quelques minutes il revient l’air grave.
 
« - Je sais comment il s’alimente. Il y a une centrale électrique là-dessous. »
 
Peu enclin à sauter, Samax essaya de capter Graham au comlink pour qu’il configure son méca à agir sans lui. Alors que nous pensions être en sécurité, la falaise s’illumina jusqu’à notre cachette ! Samax n’avait pas fini ses instructions et Graham avait du mal à comprendre.. ! Sur la passerelle des formes commencèrent à crier.
Nous n’avions plus le choix. J’empoignais Samax de force dans mon sac et sauta.


Il était hors de question que je le laisse derrière ! Une phrase d’encouragement passa mes lèvres mais Samax ne l’entendit pas trop occupé à paniquer. Ma combinaison se déplia mais la trajectoire était trop difficile avec un passager aussi agité, il se cramponna, serra de toutes ses forces et nous fit prendre de la vitesse. Beaucoup trop de vitesse.


La falaise se rapprochait dangereusement, nous allions nous écraser ! Non ! Tant pis, je tente un virage ! Notre course s’arrêta avec fracas dans l’eau froide. J’eus le souffle coupé.
Le Lamourien toujours angoissé m’empêcha de respirer. De l’eau rentra dans mes poumons, la wingsuit m’alourdissait. Je coulais, je perdais des forces.
La pression se relâcha, Samax reprenait le dessus sur ses instincts et nageait vers les logements. Me laissant à mon sort.


 
 
 
 
 
 
Je me débâtis pour défaire les fermetures de la wingsuit. Il fallait m’alléger ! Vite !!!La wingsuit glissa, me libérant…j’atteignis la surface, enfin ! Mais j’étais fatiguée et la falaise était si haute…Samax n’aurait aucun problème à escalader mais moi ? Je concentrais ma volonté pour me diriger vers les quais. Une brasse après l’autre. J’y étais presque… !
Mes dernières forces me servir à me hisser sur le quai en béton avant de perdre connaissance.
J’aurais aimé pouvoir me reposer et profiter d’un sommeil réparateur mais j’eus à la place des visions terribles, cauchemardesques.


Je me voyais dans la télécabine au moment de sa destruction.
 
Sur l’eau, trois bâtiments…deux grands bateaux tirent sur un petit patrouilleur de la RDA.

Le téléphérique à nouveau, j’arrive sur l’île, je suis plus costaud et imposant que la normale, je me sens épié…je ne suis pas en sécurité.



Le froid me réveilla, il faisait encore nuit et j’étais en maillot de bain non loin des entrepôts. Il fallait que je me couvre, pourvu qu’un matelot ne me tombe pas dessus. Avançant prudemment je vis que l’endroit était désert. Je pus trouver de quoi m’habiller dans une caisse et un peu de nourriture.
Le jour commençait à se lever. En sortant mes yeux se plissèrent. Plusieurs bateaux arrivaient dans le lointain. Il était quatre heures du matin. A cette heure-ci ce n’était clairement pas des touristes.
Prise de panique j’activais mon comlink.
 
« -Les gars ! Les gars, les gars !!! Je suis sur les quais, des bateaux arrivent. Je répète, je suis sur des quais, DES BATEAUX ARRIVENT !!! »
 
Des grésillements me répondirent. La communication avait du mal à passer. Je répétais la phrase en boucle avant de penser à voler une barque et à m’enfuir avec le plus vite possible. Direction les logements !
Après une demi-heure d’efforts j’aperçus enfin la tour et communiquais les nouvelles informations. C’était trois bateaux, ils encerclaient l’île ! Il fallait déguerpir et vite.
J’entendis mes collègues débattre furieusement. Le méca de Samax n’avait quasiment plus d’énergie. Fallait-il rester, être fouillés et piquer un scandale comme des stars ? Fuir en barque ? Une idée me vient en tête, je la proposais immédiatement aux autres. Et si nous partions à bord de mon vaisseau ?
 
Kayne demanda comment c’était possible. J’entendis Samax expliquer que nous avions peut être un peu trafiqué le transpondeur pour pouvoir le faire venir sur commande…Kayne explosa d’un « Mais on ne me dit jamais rien à moi ! » avant d’approuver ce plan de sortie.
Approchant des logements avec la barque, je me mis en position pour récupérer toute l’équipe. Une fois cela fait et quelques coups de rames plus tard je nous cachais sur l’une des plages secrètes que le Capitaine Bob m’avait montré. 
Il était hors de question de faire venir mon vaisseau de jour, les bateaux avaient encerclés l’île notre fuite aurait été trop flagrante. Il fallait attendre la nuit, épuisée je m’endormis.

Le soir même j’appris que des patrouilleurs tournaient. Nous devions être vigilants. Nous avons chargés le méca de Samax sur la barque avant d’accompagner à la nage cette dernière jusqu’à un lieu assez profond pour le vaisseau. L’évasion se passa bien.
 
Certains découvrir mon vaisseau pour la première fois. C’est vrai qu’il en jette avec ses six cabines de couchages, sa salle de sport, son hangar, sa salle d’observation, son cockpit, sa cuisine, sa salle médicale avec Jeyale dans le caisson de régénération…mais je m’emballe !




 
 
 
Aperçu du vaisseau 
 
 

 
 
 
Jeyale semblait avoir la main en partie reconstituée, encore une autre semaine et il n’y paraîtrait plus ! Mais il fallait nous mettre à l'abri avant tout. Direction la terre ferme !

Notre groupe se réfugia dans le silo à grain de Yiu Yin. En nous rendant à l’entrepôt le plus proche nous avons pu entendre à la radio que le groupe des Fireflies était porté disparu et que leur manager attendait de leurs nouvelles.
Avant d’entreprendre un retour vers la civilisation, je doutais un peu de ma santé mentale, je mis mes collègues au courant pour les visions que j’avais eu. Graham eut alors une phrase qui nous sidéra tous.


« - C’est peut-être des réminiscences des décharges psy que tu as reçu comme avec Didier Yedra, il est plus que probable que leurs corps soient sous l’eau au monastère. »
 
Kayne engueula Graham de ne pas avoir eu ce genre d’idée brillante avant, notre groupe qui était en proie à la paranoïa depuis trop d’heures déjà se détendit et éclata de rire. Graham continua sur sa lancée en appelant le manager pour lui assurer que nous allions bien. Ce dernier complètement fou d’inquiétude et de colère nous annonça que nous avions un repas présidentiel et un défilé militaire dès le lendemain à dix heures, rassuré que nous allions bien il ne nous reprocha pas grand-chose.

Le lendemain Jeyale reprit son poste de Tina. Encore engourdit elle resta distante de Hamzi ce qui déchaina la presse people qui se demandait si c’était la fin d’un amour ou une mauvaise passe pour le couple.  Certains journaux se demandaient si notre disparition n’était pas liée à un vaste complot…si seulement il savait !
Mais le plus important est que Kayne/Gera a pu apaiser la rancune de la première ministre pendant que nous avons pu voir de plus près les mechas sans les toucher durant le défilé. Fait étonnant les pilotes des mechas étaient entièrement camouflés sauf au niveau des yeux ou une bande blanche comme maquillage distinctif ressortait.

Après le défilé le reste de notre semaine s’écoula à chercher les responsables de nos catastrophes.
Le psychiatre qui avait reçu Kayne et Samax était mort tué dans un accident de voiture. Tant qu’au directeur de l’hôpital Bartoloméo il ne savait absolument rien.
Je pus me racheter une nouvelle wingsuit et des lampes frontales avant notre départ pour la RDA.

Un nouveau copilot nous surveilla durant notre voyage, notre arrivée à la RDA fut ponctuée par des acrobaties en avions, des feux d’artifices, des jets de flammes, le tout escorté par un défilé militaire.
De hautes tours d’immeubles métalliques nous accueillir. Nous devons retrouver l’agent Y'A'Deo Ss plus connue sous le nom de Scarlet Stalone sur cette planète. C’est une métamorphe échangeant les casquettes d’Archétechnologue réputé et de professeur. Elle/il peut se changer en homme comme en femme. Il va être très difficile de retrouver sa trace…
 
A SUIVRE…
_________________
I'll see you around... Wolf.


Dernière édition par Ravla le 04/04/2017, 13:29; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mystick
Membres

En ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 787
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 04/04/2017, 13:15    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Mr. Green Okay

Revenir en haut
Lowik
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2015
Messages: 112
Localisation: Tarbes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 04/04/2017, 14:40    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Okay
Les fulgurances intellectuelles de Graham (bien que trop rares) me surprendront toujours Mort de Rire
_________________
Now these points of data make a beautiful line


Revenir en haut
Arganarion
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2010
Messages: 1 482
Localisation: laslades
Jeux maîtrisés: cinema, jeux videos
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/05/2017, 10:39    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

 
 
 
 
 
 
 
 
Notre mission se poursuivait en RDA à la recherche de l’agent Yadeoss connu sous le pseudo de Scarlett Stalone, une métamorphe très intéressée par l’archéotechnologie. Installée dans un hôtel luxueux de la capitale dénommée Aclaim, nous entamâmes nos recherches. La cité était plutôt évoluée technologiquement avec des tours immenses, vestiges d’archéotechnologie, et présentait de nombreux canaux sillonnant la ville car celle-ci était posée sur une étendue d’eau. 
 
   
 
 
 
 
 
Nos premières pistes étaient une adresse à l’université où notre agent semblait se rendre régulièrement pour améliorer ses connaissances sur l’archéotechnologie et 4 brocantes dont elle était il y a 2ans propriétaire.Après le passage obligé interview, concert, réception nous pûmes commencer nos investigations. Pendant que Samax et Graham s’affairait à la réparation des mécas, révision du matériel et diverses autres vérifications. Cindel et moi partîmes visiter les 4 brocantes de notre agent disséminée à travers la ville.  
 
Les lieux avaient bien changé depuis 2 ans, la première brocante était devenu une épicerie et ne nous apporta rien comme indices, la deuxième était à l’abandon et accueillait les sdf, alcoolo, junkee du quartier en tant que squat. La troisième était devenu un entrepôt où les affaires de la disparue Scarlett allait bientôt être mises en vente. Mais les places étaient réservées à une élite de la cité, le tout dirigé par le commissaire-priseur Lays. La dernière était resté une brocante et dirigé par une certaine Madame Agathe, l’ancienne associée de Scarlett, une dame ayant la cinquantaine. 
 
Après quelques questions, Agathe nous révéla qu’elle était invitée aux enchères et possédait des parts dans les ventes à venir. Intéressée par notre notoriété pour se faire de la pub elle nous proposa deux places pour les enchères en échange de nous montrer à ses côtés lors des ventes et devant son magasin. 
 
L’affaire fut conclue rapidement mais étant cinq, il nous manquait 3 places. 
 
Nous partîmes donc voir le commissaire-priseur sous le nom du groupe prétextant être intéressé par la vente. 
 
Nous apprîmes là-bas plusieurs choses. Il n’y avait plus de places car celle-ci avaient toutes été distribuées à des personnes influentes de la cité qui en avaient reçu un certain nombre par personnes. Libre à elles de les donner à qui elles voulaient. 
 
Parmi ses personnalités se trouvaient un Baron, Agathe donc, une star du petit écran jouant dans une série dénommée Games of Torns, un banquier et un dilettante rentier. 
 
De plus en ayant la liste des affaires vendues aux enchères sous nos yeux, nous vîmes que l’appartement de Scarlett était lui aussi en vente, lieu qui devait être sa planque et qui ne devait en aucun cas tomber dans les mains de la population locale. 
 
Sur ces entrefaits nous lançâmes plusieurs pistes pour récupérer ses fameuses places. 
 
-Nous primes contact avec les agents de la série Game of thorns afin d’approcher son actrice principale. 
 
-Nous envoyâmes une lettre au Baron avec un cadeau en prime, un objet récupéré au mussé sur l’ile du monastère aux usa. 
 
-Nous approchâmes le banquier proposant un contrat en or à celui-ci pour faire un crédit afin d’avoir des fonds aux enchères pour acheter l’appartement en échange de place. 
 
Résultat, le banquier réclama trop de conditions en échange des places, Graham et moi l’envoyâmes bouler, excédés par ses négociations trop hésitantes et ambitieuses. En fin de compte, nous négociâmes les fonds avec une autre banque.Le Baron apprécia notre cadeau et nous céda deux places pour les enchères après une rencontre avec Samax.  
 
Un échange fut organisé avec les acteurs et producteurs de la série Game of thorns où nous présentâmes une chanson chorégraphiée par Cindel /Janis qui sembla plaire et qui déboucha sur un contrat.L’actrice de la série Nessa n’apprécia pas que la chorégraphie de Janis mais aussi ses courbes et les deux jeunes femmes s’éclipsèrent. Cindel avait gagné sa place aux enchères. 
 
Seule ombre au tableau, Graham devint fou lorsqu’un des acteurs de la série me dragua ouvertement, le médecin ne faisait plus la différence entre notre mission et les sentiments de nos hôtes qui prenaient un peu trop d’importance. Une altercation éclata qui failli compromettre notre alliance avec la série et par vengeance, j’acceptais le rendez-vous de l’acteur. 
 
Graham après mise au point se calma et se déconnecta plus souvent de son hôte pour se sevrer un peu de cet afflux de données nocives et de bons sentiments qui ne servaient pas à grand-chose. 
 
L’enquête à l’université n’ayant rien donné, nous nous préparâmes pour la vente.Nous arrivâmes tous Kaine et moi avec Agathe, Samax et Graham avec le baron et Cindel avec Nessa. 
 
Après une réception pompeuse et ennuyeuse, commencèrent enfin les ventes qui furent elles aussi longues. Nous attendîmes la vente de l’appartement pour jouer notre rôle, ce qui après une attente conséquente arriva enfin.Les mains se levèrent et les prix grimpèrent rapidement, un peu trop même tant et si bien qu’ils dépassèrent notre plafond mais dans la foulée et l’euphorie Graham surenchérit à un prix exorbitant et gagna l’enchère. 
 
Comment allions nous payer une somme aussi grande ?   
Après les dernières ventes, Graham partit récupérer la clef de l’appartement quand tout à coup les vitres se brisèrent et des grenades fumigènes se répandirent dans la salle. 
 
Des tirs retentirent immédiatement créant dans la foule un vent de panique et la clef de l’appartement tomba au sol suivi de près par Graham qui semblait prêt à tout pour la récupérer.De mon côté, je fuyais pour sauver ma peau perdant de vue les autres et évitant tant bien que mal les tirs des armes énergétiques utilisés par nos assaillants.Les tirs s’amplifièrent se mêlant aux cris des gens qui tombèrent parfois devant nous ensanglanter et mort. Cindel sauva Nessa de la mort en la protégeant des tirs et en la guidant vers la sortie, suivi de près par Samax. 
Mais Graham et Kaine ne sortirent pas …….étaient-ils morts ? 
 
 
Une longue attente inquiétante s’en suivi, alimenter encore par des tirs à l’intérieur puis plus rien. Un silence de mort…… 
 
Soudain, écartant la fumée sur leur passage, Graham sortit avec Kaine, accroché à lui en sale état. 
 
Kaine avait protégé Graham qui avait récupéré la clé dans ce chaos, je ne sais comment ? 
 
Les héros du soir s’étaient bien eux ! Comment avaient-ils survécu dans un tel enfer ? 
 
Nous partîmes vers une barque prévue à notre retraite en cas de grabuge et nous regagnâmes nos quartiers.Graham nous précisa qu’une personne les avait aidés à l’intérieur mais il ne savait pas qui elle était. 
 
Qui étaient ses hommes ? Nous ne le savions pas non plus mais ce qui était sûr c’est qu’ils avaient une technologie plus avancée que celle de leurs planètes. 
 
Peut-être trouverions-nous des réponses à l’appartement ? 
 
 
 
 
 
 
_________________
Avoir des griffes n'est pas être lion.


Revenir en haut
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 335
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/05/2017, 10:53    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Chouette rapport, rapide et efficace ! J'ai hâte de jouer la suite ^^ !
_________________
I'll see you around... Wolf.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mystick
Membres

En ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 787
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/05/2017, 16:58    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Mr. Green

Revenir en haut
Baptiste
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 229
Localisation: Pontacq
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 狗 Chien
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 12/05/2017, 17:12    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Okay
_________________
Boooooooogs vaincra !


Revenir en haut
Lowik
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2015
Messages: 112
Localisation: Tarbes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 15/05/2017, 15:22    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Je suis un héros !

Mort de Rire
_________________
Now these points of data make a beautiful line


Revenir en haut
NightAngel
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2015
Messages: 745
Localisation: L.
Jeux maîtrisés: On va dire aucun lol
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 16/05/2017, 21:08    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Okay
_________________
"Personne ne vous oblige à jouer. Mais, si vous le faites, ce ne doit pas être à moitié. Car le ...... est un supplément à la vie."
André Boniface


Joueur : Naheulbeuk & Hurlement
Maître de Jeu : Dragons


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 335
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 17/06/2017, 00:35    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

 
 
 
 
Une explosion retentit tandis que notre bateau fendait les flots nous écartant au plus vite du lieu des enchères. Le bâtiment partit en fumée, quelques minutes de plus et nous aurions pu y passer. Étions-nous les seuls survivants à ce massacre ? Nous venions de croiser des ennemis prêt à tout pour récupérer les clefs de l’appartement…il nous fallait agir au plus vite et redoubler de prudence.Me remettant de mes émotions je m’occupais de Nessa. En état de choc, elle se laissa guider jusqu’à son hôtel ou son manager s’occupa d’elle.


Notre groupe fila jusqu’à l’appartement de Scarlett Stalone, le pass nous permit d’accéder sans problème à l’habitation luxueuse. Une immense baie vitrée avec vue sur le fond marin nous accueilli dans le salon. Le logement possédait treize pièces mal agencées, leurs dispositions cachaient sûrement quelque chose ! 
Au bout de deux heures à la recherche indices je m’affaissai sur le canapé. Mon regard dériva sur la table basse en dessous de laquelle se trouvait un symbole sillagien. Cette découverte inattendue me fit sortir de ma torpeur et ameuta mes compagnons.


Après plusieurs essais pour essayer d’ouvrir un mécanisme (mot clé, commande orale) je mis mon collier sillagien contre le symbole. A son contact la table s’ouvrit en quatre.
Samax examina l’ensemble avant de dire que c’était un tableau de bord et qu’il manquait des circuits imprimés…très certainement ceux qui étaient dans la valise qu’on nous avait volée. 


 
 
Symbole sillagien 
 
Jeyale trouva dans une chambre une teinture représentant l’espace et dans le fond un vaisseau avec le symbole de sillage. La teinture semblait être une porte mais il nous fut impossible de l’ouvrir. Samax avec son scan put capter qu’il y avait une tour à énergie de l’autre côté. Mais pour alimenter quoi ?
Dans un couloir Samax pu se faufiler dans une coursive d’aération avant d’être bloqué par une grille au métal inconnu. Malgré nos efforts elle ne bougea pas du tout.




La fatigue se faisant sentir nous avons regagnés l’hôtel où notre manager était fou d’inquiétude. 
La presse relaya l’événement en accusant un groupe terroriste « les Guardians » d’être la cause de l’attaque. Le politicien anciennement ministre des armées était mort dans l’attentat.
Nous avons pu nous reposer avant d’être interrogés par la police sur les récents événements.
Nous étions seulement douze survivants. Le banquier, Agathe, le Baron et sa suite étaient morts.
Quand ils demandèrent comment Gerasim avait été soigné de sa blessure Samax mentit en disant que c’était non pas Hamzi/Graham mais le médecin qui accompagnait le groupe qui s’était occupé de nous. Samax eut le temps de prévenir par téléphone le pauvre type avant qu’il se fasse embarquer par la police pour toujours.
L’interrogatoire continuant nous avons donnés un portrait-robot de la personne qui nous semblait la plus louche durant la soirée. Un petit vieux chauve à l’air renfrogné, il avait l’air d’attendre quelque chose, c’était peut-être lui qui dirigeait l’opération. Les inspecteurs eurent des doutes sur nos dires et nous laissèrent entre les mains des psychologues devant lesquels nous avons pu jouer les victimes pendant une heure avant d’être relâchés.

Kayne, Jeyale et Samax sortirent faire des courses. Jeyale revient nous chercher quelques heures après. Ils avaient reçu un message du vieux asocial pour qu’on le rejoigne au bar Starz sur la place Saint-Agnès. Kayne et Samax étaient déjà avec lui. Le vieux avait des informations à nous livrer mais il ne parlerait que si nous étions au complet. Jeyale nous indiqua le lieu de rendez-vous et nous prévient que deux snipers nous tiendraient dans leur ligne de mire durant l’entretien…
C’est en activant mon bouclier et avec une grande appréhension que j’avais l’impression de tomber dans un piège.
Le vieux nous proposa d’accéder à l’appartement de Stalone, il avait l’air convaincu que nous étions des espions comme lui et que nous avions les mêmes intérêts que lui. Il dit s’appeler M.Hyène devant notre insistance à savoir qui il était…mais c’était sûrement un faux nom. Samax convaincu que c’était un extraterrestre lui montra le signe de Sillage. Il dit ne pas savoir ce que s’est mais qu’il en avait déjà vu. Aucune animosité ne transparaissait dans son comportement.
Il nous fit comprendre qu’il avait la valise avec les circuits imprimés et nous proposa de nous retrouver le soir même à l’appartement. Il nous laissa une heure, le temps que nous fassions une promenade pour décider si nous acceptions sa proposition. Il fut convenu de lui donner rendez-vous à quatre heures du matin, le temps pour nous de trouver de quoi forcer la grille du conduit d’aération. 
 
Jeyale et moi-même sommes partis chercher une quantité suffisante de gaz afin que Samax puisse créer une petite bombe. Le reste de l’équipe partit vers l’appartement de Scarlett Stalone pour forcer la grille.
Des espions nous suivirent mais Jeyale et moi-même avons pu les semer. A notre retour, trois heures plus tard Kayne nous ouvrit. Il y avait beaucoup plus de monde que prévu dans l’appartement. 
Avant que nous ayons pu faire le moindre geste nous étions encerclés par sept personnes armés de fusils et M.Hyène. Ils enlevèrent à Jeyale sa dague mais ne pensèrent pas à fouiller dans ma perruque.


M.Hyène était suivi de près par une femme cagoulée - son garde du corps à priori - il nous informa qu’il travaillait pour un pays étranger et voulait savoir qui était notre employeur et ce que signifiait le symbole sillagien. 
Mes compagnons hochèrent la tête, ayant l’air d’accord avec ses dires. Je fis de même pensant que c’était une stratégie de la part de mes coéquipiers. Petit à petit j’eus étrangement aucune envie de résister à ses questions, oui, nous avions même envie de lui répondre !
Quand il nous demanda nos vrais noms la première lettre sortit de nos bouches avant de s’arrêter abruptement. Quelque chose nous empêchait de dire la vérité. Ma tête…j’ai quelque chose dans ma tête ! Qu’est-ce que Sillage nous avait fait ? Avions-nous…une puce ?
Le vieux s’énerva en voyant que nous lui résistions, il menaça de torturer Jeyale. Elle se laissa faire aussi impuissante que nous à bouger. Il continua ses questions mais nous n’arrivions pas à dire la vérité. Devant son énervement je vis que ma puce réagissait bien, je reprenais un peu le contrôle de moi-même. Je lui lançais donc une provocation gratuite avec un grand sourire.


«  - C’est bête que ça ne marche pas, hum ? »
 
Étonné il me regarda avant de dire :


 « -Tuez-là. »
 
Je pus enfin réagir, mes mains attrapèrent mes couteaux mais avant d’avoir pu faire quoique une des sbires se retourna contre M.Hyène et sa garde du corps les tuant sur le coup. Elle enchaîna en tuant un autre de ses coéquipiers. Elle me braqua avec son fusil prit la valise et nous conseilla de ne pas bouger avant de partir. 


Libre de mes mouvements je me défendis en lançant mes lames sur ceux qui avaient encore un fusil. Mais l’opération ne servit à rien les soldats étaient cloués au mur et déjà morts. Nous avions été dupés par des cadavres. Les deux personnes que notre mystérieuse sauveuse avait abattues répandaient sur le sol du sang vert. 
Graham diagnostiqua que c’était des Xixorien une race bannie de Sillage pour avoir voulu faire un putsch. Ils ont la capacité à partir d’une glande de produire des phéromones qui asservissent leurs victimes. Notre médecin en récupéra une très faible quantité. Mais plus important nous avions maintenant des corps pour prouver nos dires ! Il fallait les transférer sur mon vaisseau au plus vite.


Nos compagnons m’indiquèrent que les circuits imprimés avaient permis d’ouvrir l’accès à un quatrième sous-sol sous l’appartement. En descendant vérifier le regard de Samax s’éclaira, il y avait une pièce entière de la taille de l’appartement remplie de pièces d’archéotechnologie ! Dans le tas il y avait une armoire avec de la technologie sillagienne : un transpondeur et un enregistreur vocal à distance. 


L’enregistreur retraçait les rapports de Scarlett du plus récent au moins récent.
Le premier rapport nous fit connaître sa tragique capture, elle était paniquée et avait vu des personnes la suivre.
Les autres rapports nous apprirent qu’elle n’osait plus retourner à l’appartement, elle avait contactée Yiu Yin en espérant trouver Yedra pour qu’il puisse faire marcher une machine. Mais malheureusement les « LS » étaient derrière elle et elle s’était faite avoir.
Dans le fond de la pièce Samax trouva deux portes, elles nous permirent d’accéder à un poste de contrôle entièrement fait en archéotechnologie. Il faudrait du temps à Samax pour savoir comment l’utiliser…


Une semaine s’écoula durant laquelle la police nous interrogea à nouveau. Heureusement nous n’avons pas eu de gros problème de ce côté-là.
Lors de notre temps libre je pus transférer les corps dans le vaisseau tandis que Jeyale récupérait l’usage de sa main dans le caisson de régénération.
Notre prochaine destination sera le DOT (Dominion Terran) un empire religieux dirigé par des impératrices situé au nord-est du continent. 


Cette mission devient de plus en plus suicidaire : des espions, une mystérieuse sauveuse, des puces dans nos têtes, des aliens non répertoriés et la surveillance autour de notre groupe se renforçant de plus en plus…allons-nous vraiment nous en sortir ? 
 

A SUIVRE…
_________________
I'll see you around... Wolf.


Dernière édition par Ravla le 22/06/2017, 18:11; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arganarion
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2010
Messages: 1 482
Localisation: laslades
Jeux maîtrisés: cinema, jeux videos
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 17/06/2017, 06:37    Sujet du message: [Rapport] Sillage Répondre en citant

Super rapport !! Okay
_________________
Avoir des griffes n'est pas être lion.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:48    Sujet du message: [Rapport] Sillage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Sillage Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com