Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Rapport] Deadlands

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Deadlands
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Petit°Cœur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2008
Messages: 5 422
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Tous les J.D.R du Monde
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe
Joueur ou MJ: MJ

MessagePosté le: 28/08/2016, 07:24    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Ici, vos histoires dans l'Ouest sauvage et votre destinée
_________________
" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"

«Lythronax Argestes»


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 28/08/2016, 07:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cannibalist
Membres

En ligne

Inscrit le: 08 Avr 2016
Messages: 273
Localisation: tarbes
Jeux maîtrisés: BDSM ! ... pas ce genre de jeux ?
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 20/09/2016, 22:29    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

journal de bord d'un élégant moustachu :


Cher journal, décidément, l'Amérique est une terre de grands mystères et de rebondissement, ce qui n'est point pour me déplaire, moi qui suis toujours en quête de gloire et d'argent, délestant les couards de la tâche la plus honorable qui soit après l'heure du thé : le meurtre.
Je suis arrivé dans le Colorado, terre de dangers et de colts innombrables. Le paradis pour un individu de ma trempe ! J'avais rendez-vous dans un bar, accompagné de ceux qui se trouvent être mes compagnons de voyages ... ou plutôt devrai-je employer le terme de méfaits, quoique nous soyons reconnus pour cela !
Il y avait deux américains pur souche. Le premier, Walter, pourrait faire sonner big ben toute une nuitée d'une simple tape, en revanche, les discussions avec lui doivent se limiter à des phrases courtes de 5 mots tout au plus. L'autre, John Smith, serait à proprement parlé le plus intéressant des deux. Derrière son côté massif et rustre, en bon habitant du kentucky, se cache un homme ayant des contacts avec de nombreuses organisations, et la lumière ne lui fait pas défaut, contrairement à son homologue.
Le dernier, néanmoins le plus mystérieux, se tient à l'écart du groupe. Nous ne connaissons ni son origine, ni ses motivations, ni même l'origine de ses étranges... pouvoirs. D'un autre temps, il aurait brûlé sur un bûcher.
Nous rencontrâmes notre employeur dans un bar miteux de Denver, nous n'échangeâmes que quelques mots, mais son ton fût autoritaire. Au nom de la Black river society, et dans le but de remporter cette maudite guerre du rail, nous devions détourner le train d'une compagnie rivale. Sans aucune hésitation, nous choisîmes notre cible. Les IRON DRAGOONS ! Il n'y a de place que pour un étranger, et ce sera moi !
Nous nous infiltrâmes à travers leurs rangs, faisant mine de les aider à charger un convoi d'opium. Ma curiosité me poussa à soulever une boîte et ... SURPRISE ! De la nitroglycérine !
nous ouvrîmes d'autres caisses, et nous nous rendîmes vite compte du coup fourré. Ce n'était PAS un convoi d'opium, c'était  un convoi MILITAIRE !
La tâche n'en sera que plus gratifiante ! Après une infiltration des plus réussies dans le train, Walter assoma les conducteurs et massacra 2 gardes. Tous les autres accoururent vers la locomotive de tête. Nous n'avions plus le choix. La discrétion n'ayant plus lieu d'être, nous dégainâmes et défouraillâmes sur tout ce qui avait une teinte jaune. Cependant, leur rapidité et notre empressement faillirent nous coûter la vie et grâce aux mauvais jets du MJ à la clairvoyance de Walter, bien qu'à terre, et faisant face à une muraille de muscle ayant résisté à mes peacemakers, Walter saisit une Gatling fraichement découverte et troua la peau de cette dernière menace directe. Fate, notre étrange ami, semblait en fâcheuse posture mais s'en est tiré. Il reste cependant 2 problèmes majeurs : 2 gardes ont réussi à s'enfuir et partent probablement chercher des renforts ! De plus, John est isolé à l'avant du convoi, et trois de ces maudits chinois le cherchent. Allez les gars, pas de temps à perdre, on y retourne ! On va leur montrer pourquoi mon pays a colonisé le leur à ces saletés de moines shaolin ! POUR LA MAJESTE ! POUR L'ARGENT !
_________________
Permettez-moi de vous délester de votre chair, elle ne vous sera d'aucune utilité là où vous allez.


Revenir en haut
Gaarler le Magnifique
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 428
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Jeux videos RPG action aventure FF7 FF8 FFX
Masculin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 25/09/2016, 20:02    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Ahhh l argent le délicieux argent ulskushi
_________________
l'imagination sans limite d'un rêveur est sa plus grande force
-Cloud FF7 omnislash


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Cannibalist
Membres

En ligne

Inscrit le: 08 Avr 2016
Messages: 273
Localisation: tarbes
Jeux maîtrisés: BDSM ! ... pas ce genre de jeux ?
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 01/10/2016, 23:53    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

c'est mon or, t'avises pas d'y toucher !
_________________
Permettez-moi de vous délester de votre chair, elle ne vous sera d'aucune utilité là où vous allez.


Revenir en haut
Cannibalist
Membres

En ligne

Inscrit le: 08 Avr 2016
Messages: 273
Localisation: tarbes
Jeux maîtrisés: BDSM ! ... pas ce genre de jeux ?
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 16/10/2016, 21:17    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Journal de bord d'un élégant moustachu (n°2) : Rock'n'roll


Après le carnage assourdissant produit par la Gatling, Walter et moi-même eûmes le temps de reprendre nos esprits. Je profitais de ce court répit pour récupérer dans les différentes caisses de munition de quoi recharger mes deux colts peacemaker .45. A ce moment là, un individu habillé de manière sombre entra dans le wagon. Mes réflexes de tireur me firent pointer mon canon de revolver vers le nouveau venu, mais bien vite, il retourna dans son holster. Gregory Faith venait de faire son apparition dans le wagon. Malgré ses efforts pour dissimuler sa blessure, Walter et moi-même nous rendîmes compte que son épaule était endommagée, mais ne pouvant mesurer la gravité de cette blessure, nous lui conseillâmes simplement de se reposer dans le wagon pendant que nous œuvrions pour aller sauver Walter, il restait trois Shaolin encore debout. Parole d'anglais, ils ne tarderaient pas à rejoindre les trous terreux du grand ouest où l'on empilait les cadavres des faibles.
Nous arrivâmes au niveau du wagon de tête, les armes sorties du holster, et passâmes à côté du wagon de charbon où le vénérable John Smith était caché. Les trois derniers chinois trituraient les manettes, mais l'effet de surprise ne fût pas au rendez-vous. Ayant fait du bruit, ces trois saloperies de bridés se retournèrent comme un seul homme. Dieu du ciel, ces idiot misent tout sur leurs poings et une sornette qu'ils nomment « chi » ou quelque chose dans ce goût là.. quoiqu'il en soit, Walter tira : un mort. Je tire à mon tour : un bless qui tombe de la locomotive. Le troisième se retourne, complètement dérouté, au moment même au John Smith, alors caché sous les monticules de charbons, lui saute dessus. Après un combat au corps à corps des plus gréco-romains, le vénérable John Smith facilita le transit intestinal de notre dernier mangeur de riz, en lui ouvrant le ventre d'une décharge de chevrotine bien placée.
La suite du trajet fut plutôt calme, Gregory nous rejoint à l'avant de la locomotive et le vénérable John Smith, possédant des compétences non négligeables en médecine conçut une prothèse en bois et corde pour faciliter la cicatrisation. Pendant ce temps, J'allais faire le tour des caisses d'opium et, rejoint par John, nous prîmes tout un tas d'herbes et drogues diverses que nous conservâmes précieusement.
Cheyenne était en vue, notre destination finale se profilait à l'horizon. Notre chef, El Mexicano, nous attendait dans un hangar. Nous vîmes un sourire se dessiner au coin de ses lèvres et il échangea un regard amusé avec un jeune homme, barbu, la quarantaine, qui se trouvait à ses côtés.
Mon âme d'anglais fût au comble de sa joie lorsqu'il accepta courtoisement la tasse de thé que je lui offris... bien qu'il pimenta le mélange avec du tord-boyaux. Il nous présenta le jeune homme à ses côtés : Sam « Sammy » Black, médecin de son ordre, barbu, et armé jusqu'aux dents avec une winchester des plus chromées et un marushin. Il avait même un cheval, … Mais ce blanc-bec avait oublié la selle. Enfin bref, Sammy allait être notre compagnon de fortune, alors autant faire avec. On allait voir s'il était un pro de la gâchette ou une bouche de plus à nourrir inutilement.
Nous passâmes le reste de la journée dans les rues de Cheyenne, dont la mauvaise réputation n'enviait en rien celle de Chicago ; avant de finir dans un saloon/hôtel où une chambre nous était réservée.
Ce brave John Smith décida de goûter aux exotiques plaisirs de l'opium, Mr Faith parti en quête d'un nouveau chapeau, tandis que Walter se rinçait le gosier gaiement en discutant avec d'autres pionniers assis-là. Quant à moi, je m'amusais à sympathiser avec d'autres congénères assis à ma table avant de leur faire goûter mon thé, spécialement conçu avec des herbes récupérées dans les wagons de marchandises volées.
Nous continuâmes cette soirée gaiement et sur les coups de 19 heures, El Mexicano entra dans le saloon et nous convia à sa table. Il avait une nouvelle mission pour nous. Nous étions désormais officiellement des membres de la Black River. Il était temps de trouer ses pleutres des autres compagnies. Notre mission consisterai en un autre détournement de convoi, sauf que celui-ci serait immobilisé en plein milieu du redouté Worm Canyon. Nous acceptâmes la mission sans hésitation ni même un frémissement de moustache.
Première étape du voyage, nous partîmes en route vers Laranie, une ville étape, en train. Nous avions 3 chevaux (enfin... 2 chevaux et une mule) pour 5 personnes, mais seulement 3 selles (je me languissais de la bêtise de certains qui avaient bêtement gaspillé leurs dollars). Nous avions de l'eau et des provisions pour 3 jours. Mais, malgré notre préparation physique et mentale, aucun d'entre nous n'était préparé à ce qui allait se passer. La traversée du désert fut torride, nous étions sous le zénith, je savais que nous aurions dû nous arrêter à la ville étape, mais la nuit, ces déserts n'en sont que plus menaçants. Nous devons avancer ! Coûte que coûte !
Après 10 heures de chevauchées inconfortables, nous nous arrêtâmes à 2 km d'un ancien champ de bataille, qui avait été un lieu majeur de la terrible guerre de sécession, qui durait déjà depuis de nombreuses décennies. Quand j'y repense, c'est cette maudite guerre qui a donné naissance à ces légendes rampantes, gluantes et monstrueuses... J'en ai des frissons de dégoût qui raidissent ma moustache. Nous posâmes donc notre camp à cet endroit là et allumâmes un feu. John et moi, étant les moins épuisés du groupe, prîmes le premier tour de garde. Bien vite, une puanteur suive de gargouillis immondes se firent entendre. Fronçant les yeux dans l'obscurité, nous aperçûmes deux tas répugnants s'avancer vers nous ! Nous réveillâmes en vitesse les autres, sauf Walter, qui se rendormit aussitôt, et nous levâmes le camp. Nous chevauchâmes environ une heure, puis nous posâmes de nouveau le camp, plus au nord du champ de bataille, et mîmes en place un plan d'attaque. Nos trois compagnons eurent le temps de récupérer, car les monstruosités mirent 4 heures à nous rejoindre. Lorsque de nouveau les gargouillis se firent entendre, nous lançâmes une torche dans leur direction, et quelle ne fût pas notre horreur en découvrant ces tas de cadavres hurlants, pourris et décomposés, ramper vers nous dans le seul but de se repaître de nos corps. Je fus le seul, excepté ce sac à gnolle de Walter, à rester lucide. Faith entra dans une folie meurtrière et s'empressa de jeter de la dynamite en direction de la... non, DES répugnantes créatures, tandis que John et Sammy furent pétrifiés par la peur. Les lancers rageurs de dynamite amputèrent gravement la créature, ne lui laissant qu'un tronc principal fortement endommagé. Cependant, la seconde créature, identique en tout point à la première, ne fut pas aussi simple à abattre. Malgré les multiples tentatives, les balles tirées, les cadavres amputés et même les arcanes de Mr Faith, la créature fut assez proche de ce dernier pour le saisir et commencer à le dévorer de parts en parts. Dans un dernier élan de bravoure, Faith alluma ses derniers bâtons de dynamite, et alors que sa chair emplissait les estomacs de ces zombies agglutinés, l'explosion qui s'en suivit massacra les 2 blobs, qui partirent dans un nuage de fumée, tout comme ce Mr Faith. Un en moins, une part en plus.
Cependant, l'explosion projeta des bouts d'ossements et de cartilage un peu partout autour de l'impact. John parvint à rouler sur le côté, mais Sammy N'eut pas cette chance. Transpercé de parts en parts, soufflé par l'explosion, il mourut d'un mélange d'hémorragie et de poumons perforés.
Walter Dormit durant toute la durée de l'affrontement. Quand on a besoin de lui … je vous jure.
Quoiqu'il en soit, il était l'heure de mon thé. Après une brève cérémonie avec les restes de Sammy, je le mis en terre et pris mon thé avec Walter qui venait de se réveiller. Deux en moins.
Nous partîmes dès l'aube, chevauchâmes pendant toute la matinée, et nous restaurâmes posément, sans rencontrer nulle autre menace si ce n'est un petit crotale qui fut tout aussi effrayé que nous.
Nous arrivâmes sur les coups de 14 heures à Worm Canyon. La chaleur était telle que nous avions l'impression de cuire sur nos chevaux. Les zombies se lécheraient bien leurs restes de lèvres s'ils nous voyaient.
Quoiqu'il en soit, nous observâmes la situation tout en restant en distance. 20 zombies gardaient une locomotive ma foi intrigante en fer noir. Les abattre les uns après les autres furent un jeu d'enfant. Comment décrire les zombies à part avec les termes : lents, stupides, sourds et cons.
Après avoir logé deux balles dans les orbites béantes du dernier zombie, nous nous approchâmes de la mystérieuse locomotive dont les portes avaient été forcées. Avec la plus grande prudence nous les ouvrîmes et … John lâcha un juron digne des plus grands red neck. Walter ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes de tasse à thé. Enfin, ma moustache se frisa devant les 5 reapers, les caisses contenant lingots et roche fantôme, ainsi que la locomotive en elle même, qui non seulement était améliorée à la roche fantôme, mais aussi pouvait rouler à même le sol. Fiers et puissants, sur nos nouveaux monstres de metal et d'esprits hurlants, nous rentrâmes à 50 miles/heure à Cheyenne. Quelle ne fût pas la surprise d' EL MEXICANO ! Il pensait recevoir des armes, il reçut infiniment mieux. Pour nous remercier, il nous laissa 4 choppers, et les quelques lingots d'or que nous avions pris pour nous. Nous voilà riches et remontés à bloc. L'Angleterre tâchera cette Terre sauvage de sang. Les deux nouveaux compagnons semblent eux aussi taillés pour l'aventure, et plus solides que les deux cadavres enterrés au milieu du désert. Prochaine mission ? On s'infiltre chez Les pinkerton et les rangers. J'ai hâte d'y être. Nul ne pourra me dévier de mon but. Je suis un chasseur de primes, je suis un tireur, et je saignerai à blanc ceux qui me feront face. Sur ce, vous reprendrez bien une tasse de thé ?
_________________
Permettez-moi de vous délester de votre chair, elle ne vous sera d'aucune utilité là où vous allez.


Dernière édition par Cannibalist le 16/10/2016, 22:07; édité 1 fois
Revenir en haut
Petit°Cœur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2008
Messages: 5 422
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Tous les J.D.R du Monde
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe
Joueur ou MJ: MJ

MessagePosté le: 16/10/2016, 21:55    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

très sympa, bravo !
_________________
" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"

«Lythronax Argestes»


Revenir en haut
Mystick
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 670
Localisation: Tarbes
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 16/10/2016, 21:57    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Okay

Revenir en haut
Cannibalist
Membres

En ligne

Inscrit le: 08 Avr 2016
Messages: 273
Localisation: tarbes
Jeux maîtrisés: BDSM ! ... pas ce genre de jeux ?
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 16/10/2016, 22:10    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Merci les gars ! Je tacherai de rajouter des images la prochaine fois, à la manière d'Arga
_________________
Permettez-moi de vous délester de votre chair, elle ne vous sera d'aucune utilité là où vous allez.


Revenir en haut
raziel
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2013
Messages: 321
Localisation: tarbes
Masculin Poissons (20fev-20mar) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 17/10/2016, 08:58    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Super merci poto!  Okay


je vous crée la banque d'image et le sujet des épitaphes avec une petite règle qui devrait vous faire marrer Wink
_________________
"Aussi étroit que soit le chemin,
Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme;
Je suis le maître de mon destin,
Le capitaine de mon âme" alors laisse moi faire et tait toi!


Revenir en haut
Gaarler le Magnifique
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 428
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Jeux videos RPG action aventure FF7 FF8 FFX
Masculin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 21/11/2016, 14:50    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

journal intime d'une louve solitaire
après avoir été convoqué par le mexicain je rencontre la nouvelle équipe de gringo a laquelle il m'as affectée un savant fou (il manquer plus que sa) un anglais qui se prends pour un gentleman (un pied- tendre encore)
et un mec bizarre j'ai pas trop eu le temps de lui parler (mais il me regarder avec des yeux un peu pervers comme tous les hommes tous des chiens)
la mission est de récupérer une créature inconnue au bataillon tiens encore une nouvelle saloperie de l'ouest mystérieux ou une opération d'un savant fou qui a mal tourner
nom de l'opération ombre blanche super et en plus pour s'infiltrer il faut mettre des tenues pourries génial avant de partir je pris un bout de crinière de ma mina ma jument ma seule et véritable amie qui ma toujours porter bonheur bref nous avons pris le train puis la diligence et somme partis vers le lieu ou été la créature sur place on vis comme le mexicain avais dit le dirigeable des ranger et les pickertons qui boss de leur coté superbe ambiance et moi avec mon teint mexicain au milieu des racistes sa craint pour la couverture non?
bref on décide de mener notre petite enquête après avoir été affilié a nos services et décidons d'aller voir une des villes détruite par cette chose arrivées sur place je remarque une chose étrange je constate que il y a plusieurs griffures de taille et de formes différentes pour moi il y as plusieurs créatures je le dit au autres qui paraissent surpris par ma conclusion pff décidément ils connaissent rien au animaux heureusement qu je suis la a si seulement il se douter.
on décide d'aller voir les indiens pacifiquement j'en est profiter pour me changer et direction les indiens chouettes enfin des gens plus civiliser que les pickertons
on est accueils avant d'arriver au village par 3 personnes une vielle dame surement l'ancien du village un homme costaux et un homme fin avec des plumes de corbeau surement le chaman nous entrons pour avoirs des infos la tribu nous on accueils gentiment nous parlons avec l'ancienne du village pour obtenir des infos et des protection contres ses créatures j'en profita pour parler avec l'ancienne pour trouver une solution pour ma condition que j'accepte sans problème je suis très surprise par leur ouverture d'esprit j'adore se village et j'y retourner surement pour ma retraite si il le faut je suis sure qu grâce a eux je pourrai faire qu'un avec la bête qui dore en moi je reparti avec un beau tatouage souvenir qui par de mon cou jusqu'au poignet il est magnifique et me permet de ralentir la transformation même si mon but est pas de l'empêcher mais plutôt de le contrôler nous avons tous pu parler avec eux et repartis avec plein de souvenir et moi une destination nouvelle pour contrôler la bête en moi nous reprîmes la  direction de la ville ou se qu'il en reste et reparti au camps il a fallut que je me rechange se qui me fit perdre mon sourire arriver las bas on nous appela pour un briefing auprès du savant fou et de Mona la nièce de mina enfin une personne de valeur sure bref pendent qu'on nous dit se que les créatures son le fruit d'un expérience raté je m'en douter.croisement entre des araignées géante et des couguar Mona s'équipe et ben elle a un sacré attirail la petite
elle a l'air d'être un génie j'admire sa bref on a été mis au parfum qu'il fallait éviter de griller la couverture de cette chère Mona et elle nous fille du matos pour le choper en plus et on vas en direction de la grotte dès le lendemain  on pris le temps parler stratégie le soir on enverras Smith allais chercher un char pour couvrir notre fuite et un autre homme le remplacera et nous reposâmes nous sommes parées pour y allé nous entrons donc la ou la créature vie nous allons essayer d'en choper une pour le mexicain nous entrâmes et sa ne tarda pas au bout de 5 min on rencontre déjà des saletés Andersen le pinkerton et Johnson l homme engagé se font bouffer sous nous yeux  je tire avec le lance scie confié par Mona sur se pauvre Johnson qui hurle de douleur pour l'achever et toucher la créature manque de pot elle a bougée au dernier moment les collègues la gaz et Mona la cloue au sol littéralement se qu'elle est forte girl power go bon après smiley fini de la gazer et nous la mettons dans la cage on sens que c'est le bordel mais ou est le savant merde j’entends sa voie dire reculer svp on se barre vite et un vois un gerbe de flammes recouvrir les parois de la grottes au moment de sortir Mona demande a smiley de la frapper il s’exécute pff il a frapper comme une fillette il a pas compris qu'il devais la mettre ko elle aurais du me le demander elle s'allonge et nous dit on a 2 minutes on sort de la les gardes nous dises ou est Anderson smiley réponds paix a son âme je commence a apprécier son sarcasme  il dit qu'il faut faire gaffe on est poursuivis par les bestioles les gardes exécutes et pointes les gatlings vers l'entée on prends de l'avance et on vas ver le char pour partir merde l'alarme a été donné et le savant qui arrive on vois rapidement qui est le plus dangereux et on leur tire dessus et on se planque chose faite le savant veut les bruler mais on a vu qu'il allais péter merde
et on le vois courir sur eux décidément il a été sacrément utile du coup on as put partir sans encombre et on est rentrer et le mexicain été très heureux on reçu une lettre de Mona qui nous dit qu'elle a aimer bosser avec nous qu'elle c'est bien marrer de voir l'autre péter mais qu'il a survécu et qu'il arrive mon cul ouais je suis sure que c'est un déterré comme le mexicain maintenant bon bref le mexicain est heureux et la prochaine fois on va botter le cul a la wasatch super
_________________
l'imagination sans limite d'un rêveur est sa plus grande force
-Cloud FF7 omnislash


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Gaarler le Magnifique
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 428
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Jeux videos RPG action aventure FF7 FF8 FFX
Masculin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 21/11/2016, 15:01    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

merci de me dire si j'ai oublier un truck 
_________________
l'imagination sans limite d'un rêveur est sa plus grande force
-Cloud FF7 omnislash


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Cannibalist
Membres

En ligne

Inscrit le: 08 Avr 2016
Messages: 273
Localisation: tarbes
Jeux maîtrisés: BDSM ! ... pas ce genre de jeux ?
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 29/11/2016, 22:09    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Pendant ce temps, Oswald Dickens teste ses nouvelles armes, les prends en main en descendant sans scrupule des voyous de bas étages avec de très faibles primes sur leurs têtes. Il fait couler un peu plus d'encre dans son bestiaire de l'étrange et tend à divaguer, parfois seul, une tasse de thé à la main. Cependant, il paraît plus sombre qu'au préalable, bien que son flegme et sa prestance n'en soient affectés !
_________________
Permettez-moi de vous délester de votre chair, elle ne vous sera d'aucune utilité là où vous allez.


Revenir en haut
Cannibalist
Membres

En ligne

Inscrit le: 08 Avr 2016
Messages: 273
Localisation: tarbes
Jeux maîtrisés: BDSM ! ... pas ce genre de jeux ?
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 19/12/2016, 23:48    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Journal de bord d'un élégant moustachu n°3 : Mechapocalypse


Mon cher journal orné d'une feuille de thé ! Je te retrouve enfin après avoir concédé le récit de nos précédentes aventures à cette insupportable Mexicaine voulant rivaliser avec moi aussi bien sur le tir que sur l'autorité et la malice. Mes moustaches ont un temps frisotté face à se menaces, mais leur lisse sérénité est de retour. Nous avions donc ramenés cette erreur de la nature à notre patron, le grand et toujours stoïque « El Mexicano », il nous avait adressé un sourire entendu, rendant son ouverture gutturale béante l'espace d'un instant avant de boire une rasade de thé offert par mes soins, agrémentée d'alcool si fort que notre gin londonien passerait pour un nuage de lait dans mon thé ! Nous venions de gravir un échelon supplémentaire dans le monde des crapules compétentes, pas comme tous les bouseux qui ont rencontré nos balles. De légers clans se formaient au sein de notre groupe d'intervention : John Smith et moi-même expérimentions différents mélanges de thé avec des herbes des plus ... exquises. La pièce de bœuf trop cuite armée d'un lance-flamme, plus connue sous le nom de John avec un nom allemand évoquant la migraine, semblait encore plus perturbé que de son vivant, comme si ce qui sortait de sa … prothèse gauche l'obsédait d'autant plus, comme un papillon de nuit. Un étrange phénomène celui-là, enfin, tant qu'il se tient éloigné de moi, je ne vois pas de raison de le supprimer !
Notre prochaine mission allait nous donner un avantage non négligeable sur nos concurrents robotisés. Nous allions tendre une embuscade aux forces de soutien de la Wasatch tandis que Notre supérieur et le gros de ses troupes allaient prêter main forte à ces maudits chinois que nous avions en secret dévalisés et à ces zombies desséchés de la bayou vermillon pour raser purement et simplement le laboratoire principal et couper la tête du serpent. Je n'ai jamais été très machines, plutôt poudre, et ces maudits robots allaient l'apprendre à leur dépens. Mon camarade de toujours, ce brave John Smith, vint me voir juste avant notre départ vers Grisaille City, pour me proposer un marché. On se débarrassait de nos coéquipiers à l'exception de Mona, qui nous serait essentielle pour la suite de la mission, et nous doublions nos récompenses. Un bon tireur doit savoir prouver qu'il est le meilleur, même si pour cela, il doit tirer sur sa mère et boire une tasse de thé sur son cadavre. Nous arrivâmes sur les lieux de la mission, quelques robots patrouillaient hors du hangar où se trouvaient les zeppelins de renforts dont auraient sûrement besoin la Wasatch une fois que notre Mexicano se serait chargé de leur montrer comment on gagne une guerre et comment un enfant sans son jouet n'est plus rien à nos yeux.
Alea jacta est. Nous avions 2 heures pour agir, en toute discrétion, nous n'avions pas une minute à perdre. Pour l'occasion, nous avions sortis les chopper et l'autre bouffeuse de nachos loup-garou sa jument, qui dégageait une odeur fort peu appréciable ! Nous arrivâmes en vue de grands hangars des plus singuliers, je n'avais encore rien vu de tel, des structures gigantesques, une porte immense, deux robots de sécurité qui nous auraient fait la peau avant que nous ayons pu dire « cheese ». C'est tout naturellement que Vendetta me piqua mon idée en proposant de chercher une entrée dérobée. Ce genre de base a toujours une entrée dérobée, comme toute base de scientifique fou travaillant sur je ne sais quelle horreur mécanique capable de raser mon comté natal de Norfolk. Après quelques recherches, nous repérâmes des traces de pneus disparaissant face à un mur. Nous attendîmes que des automates de patrouilles, glaçants d'automatisme, pénètrent par cette entrée pour nous y infiltrer. Il nous restait 1 heure 30 pour agir et nous venions de nous jeter dans la gueule du loup, tout colts dehors, avançant avec prudence, nous arrêtant au moindre bruit.
Nous étions dans un couloir, très bien éclairé, qui faisait un coude sur la droite. Nous risquâmes un coup d'oeil, un hall s'ouvrait à nous. La partie droite était hors de notre champ de vision, mais face à nous se trouvaient deux de ces pantins mécaniques qui me rappelaient notre chère banlieue industrielle de Manchester. Bon, ne pas paniquer, ce n'est pas parce qu'on ne les a jamais affronté qu'on est incapable des les abattre, non ? … A ce moment précis, deux choses hérissèrent mes moustaches. Le casque de notre délicieuse Mona venait de faire un bruit très désagréable, un échange de regard nous suffit pour comprendre que la roche fantôme avait été aussi capricieuse qu'une femme Texane et qu'il faudrait faire sans ; le rire désagréable de notre résidus de scientifique carbonisé nous fit grincer des dents, cet abruti avait cédé à sa curiosité et venait de nous faire repérer par les 2 robots, qui avancèrent tout naturellement dans notre direction. Je sortais mon colt silencieux et me mettais en position, La mexicaine m'imita, c'était ce qu'elle savait faire de mieux en terme de combat. Les robots arrivèrent, je tirai deux balles, elle n'en tira qu'une. Je touchais les 2 tête robotisées, détruisant net les pantins, elle ne toucha qu'une épaule. Simplement pitoyable. Elle n'avait rien à faire dans notre escouade. Et ce ne sont pas les regards de colère qu'elle me lançait qui allait m'aider à avoir confiance. Elle allait bientôt pâtir de notre marché avec John, Le scientifique se fera probablement de nouveau sauter seul, comme il sait si bien le faire. Un simple regard de ma part fit ravaler sa salive à l'autre cadavre ambulant qui se tint à carreaux. Par chance, nous n'avons pas été repéré. En revanche, après avoir légèrement avancé, nous rencontrâmes le véritable comité d'accueil : 18 pantins, 2 araignées mécaniques armées de gatling pilotées par deux scientifiques fous. Une solution s'imposa d'elle-même tout naturellement : je rangeais mes colts et me reculai, laissant la succulente Mona lancer deux explosifs de sa conception qu'elle appelait « grenades thermiques ». Après un lancer raté mais un sauvetage in-extremis, les deux grenades explosèrent, les pantins et méchapods suivirent et tout le comité d'accueil du hangar de la wasatch fut réduit à l'état d'amuse-gueule pour les mâchoires de la Black River. Cependant, un bruit désagréable se fit entendre, celui d'une alarme, cette maudite alarme ! Nous n'avons plus le temps d'agir, courrez ! Nous sommes repérés ! Les zeppelins de renfort décolleront dans 20 minutes ! Si vous avez des tripes ailleurs que dans des plats traditionnels anglais, c'est l'heure de les montrer ! Nous arrivâmes dans un hangar gigantesque, presque 4 fois le parlement britannique ! Nous nous attendions à 2 zeppelins... il y en avait 12 ! Le toit mécanique s'ouvrait, lentement mais sûrement, les moteurs vrombissaient et des robots énormes n'attendaient qu'une chose, nous localiser pour faire feu à volonté, armés de leurs énormes gatling. Nous ne prîmes pas le temps de réfléchir, l'urgence était à nos trousses, et nous prîmes une idée géniale en apparence qui s'avéra être un fléau pour notre équipe. Mona récupéra TOUS nos bâtons de dynamite, soit 23 au total. Elle se servit de son jet-pack pour décoller , se plaça en plein milieu du hangar et largua son sac de tnt , avec une grenade en plein milieu. Nous étions hors du rayon d'explosion, à notre plus grand soulagement... Cependant, je réalisais rapidement que tout dans ce complexe était susceptible d'exploser. Nous prîmes tous les 4, moi, John au carré et Vendetta le mime, nos jambes à notre cou, une fraction de seconde assez tôt pour ne avoir une mince chance de survivre ! John Smith, mon acolyte de toujours, encore sous l'effet de certaines drogues, chuta, et ne put se relever qu'avec une gerbe de flammes le submergeant. Dommage, toute cette bonne herbe gâchée... Tant pis ça fera une bécane de plus pour moi ! Cependant, je me trouvai presque distancé par les deux autres … oui, même par le résidu de steak carbonisé. Mon ego d'anglais en fût fortement affecté, mais une sublime détente de ma part me permit de me raccrocher au dos de John qui bientôt distançait Vendetta. C'est alors que l'occasion rêvée se présenta, à bout de souffle, en retard, cette enfant de putain de Vendetta qui avait voulu me contester le commandement de l'escouade, était complètement vulnérable. Son secret de loup-garou n'en était plus un pour moi depuis longtemps. J'abattis ma carte maîtresse : mon colt silencieux avec un chargeur de balles en argent. La dernière chose qui traversa ses yeux furent mes balles, elle n'eut même pas le temps d'exprimer un quelconque sentiment. Propre, net et sans bavure ni bruit. John me servait toujours de monture et me sauva la peau. Il mourra donc plus tard, il peut toujours servir mes nobles intérêts. Je n'eus malheureusement pas sa chance une fois sorti de l'entrepôt. L'explosion me fit valser dans les airs et ma moto me retomba sur la jambe. Me voilà donc. Moi, Oswald « Smiley » Dickens, le meilleur tireur du Norfolk, réduit à l'état de gentleman boiteux. De rage, j'abattis la jument de Vendetta. Je me devais au moins de finir le travail et de passer mes nerfs. Après m'être difficilement relevé, et avoir discuté de possible soins avec John, j'honorais la mémoire de nos récents disparus, une tasse de thé à la main, le chapeau melon épousseté et enfoncé sur mon crâne.
Je suis un tueur de sa majesté, je suis le meilleur de ma catégorie, et ce n'est pas une jambe abîmé qui fera une différence, les êtres qui se dresseront sur mon chemin mourront . Homme, femme, enfants, monstres ou animaux, ils subiront le courroux de ma sournoiserie. Vous n'êtes que des pions dans mon échiquier. Je monte en puissance, lentement mais sûrement, et je connaîtrai vos points faible à tous, même si je dois y laisser mes deux jambes. Mona nous rejoins et je vis en elle un moyen de me protéger de quelconques représailles indiennes et de devenir encore meilleur. Péniblement, nous rejoignîmes le lieu de l'assaut contre le manoir où le mexicain nous dévisagea et haussa les épaules à la vue des absences de nos multiples camarades.
J'avais longtemps entendu parler de sa puissance, mais jamais je ne l'avais vu en pleine action. Le manoir était assiégé de tous les bords, La Black river attaquait de sud, tandis que l'iron dragoon et la Bayou Vermillon attaquaient au Nord-Est et Nord-Ouest. Le manoir était pris en tenaille, seule la mort attendait les derniers scientifiques fous survivants. Soudain, les troupes de la Black River se retirèrent, étrangement, les deux autres compagnies ne semblèrent pas s'en soucier. El Mexicano nous fit alors une démonstration qui flatta ma curiosité et réveilla en moi un goût du sang encore trop peu prononcé, mais mon visage restait stoïque.
El Mexicano ouvrit grand les bras, des volutes de fumée verts s'en échappèrent aussitôt et des tremblements de Terre se firent sentir. 30 secondes après, c'étaient deux Crotales du Morave géants qui s'abattirent sur le manoir et les deux autres compagnies. Bientôt, les cris furent recouverts par les bruits d'éboulement. Alors que nous venions de nous mettre à dos ces saletés de chinois et ces détraqués de la bayou Vermillon, une idée me vint. Après négociations avec El Mexicano et Mona, je négociais du sérum de super-soldat et la conception d'une armure de garde du corps fidèle à Mona. Ma parole d'anglais ne pouvait être remise en cause, et m'attaquer reviendrait à s'attaquer à Mona et son autorité, un crime qui ne demeurerait pas longtemps impuni. La prochaine fois, ce seront ces salops de bouffeurs de maïs de Texas Ranger et ces maniaques fragiles comme de l'argile de Pinkerton qui accueilleront mes balles dans leur boîte crânienne. Ma jambe ne fonctionne plus parfaitement, mais mes bras et mes yeux oui. Je suis anglais, je suis ambitieux et je suis tenace. Je vous tuerai un jour ou l'autre, dans cette vie ou une autre, mais toujours avec élégance. Contrairement à ce cher John le brûlé, qui rencontra un mystérieux individu, un soir, dans un saloon. Individu qui lui explosa la boîte crânienne d'une balle bien placée avant de s'évanouir. Je versai du thé dans sa mâchoire pestilentielle, tel un honneur et une humiliation simultanés.
Je suis le dernier survivant du groupe initial, je suis mieux sans eux, ils me ralentissaient, cette bande de bons à rien. Je n'aurai plus à mentir ni à sourire faussement, avec eux du moins. Je suis seul, je bois mon thé, j'empile les cadavres, et je place mes billes. Mon thé a de plus en plus le goût du sang. Prenez-en une tasse et vous verrez, que le thé d'un anglais distingué a le même goût que le sang des trépanés.
_________________
Permettez-moi de vous délester de votre chair, elle ne vous sera d'aucune utilité là où vous allez.


Revenir en haut
Gaarler le Magnifique
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 428
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Jeux videos RPG action aventure FF7 FF8 FFX
Masculin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 17/01/2017, 00:15    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Rapport de mission number 1
Ma sœurette Bonnie et Ellis moi même somme convoqué a une mission de la plus grande importance on doit venger le mexicain il a été retrouver décapité dans la ville la plus calme du coin sa devais être le coin le plus tranquille du pays normalement tous les truands pourris de ce pays y trouve du repos d après la légiste de la bande mina il ne se serais pas défendu il a été pétrifié Mona Delvin en personne été la avec un marteau ensanglanté elle a dû faire parler le type de la iron dragoon avant de l achever au marteau très élégant pour une femme la c’est pas le moment de la faire chier on est donc envoyé sur place pour savoir se qui c est passée on fait connaissance de notre camarade Dickens un anglais aussi il nous propose du thé on est ravis en t'en qu anglais lui dit je et au moment de boire il nous arrête et dit stop pas celui la si vous été des anglais je peu pas vous laisser celui ci c'est celui que je partager avec un pote camé il nous donne du vrai thé et on part en diligences sur place on doit être discret on est en infiltration génial c'est ma spécialité hum (si seulement ) on arrive sur place après s être habillé pour l occasion moi en smoking et haut de forme nœud papillon ma sœur dans une robe sexy et anglaise jusqu'au bout des ongles avec l ombrelle etc on lui a filé des équipements donc mon fusil a pompe si sa tourne au vinaigre toujours avoir un plan b règle numéro 1 du mission d infiltration Dickens avec sa tenu habituelle mais lavée  avec chapeau melon et cravate bref les autres vont s installer je vais faire le tour des lieux et repérer des points de fuite après sa je part me reposer un peu car le voyage été pas très confortable la soirée débute on se sépare pour glaner le plus d infos possible bien sur mina nous couvre a distance avec son sniper on se balade dans le casino je vais au black jack ma sœur au poker et smiley a la roulette ils ont une bonne compagnie chacun mais peu importe je suis pas la pour sa la mission d abords je parle au chanceux ou disons a celui que le croupier a laisser gagner j ai miser 10 dollars j ai perdu tan pis je me lève et part le croupier me sort alors on est mauvais perdant je lui sort une fausse excuse et vais rejoindre dickens il est avec une française plutôt douée pour les jeux je fais mine de reconnaître Sissorhands soit Dickens comme un vieux ami il joue le jeu dieu merci on vas donc vers le 2nd étage grâce a Anna son amie française on passe on voit des plus gros poisson a l étages sur le chemin j entends parler de la black river je m approche discrètement et j entant il y as des espions de la black river dépêcher vous des les retrouver et les tuer je vois aussi un tatouage indien bizarre il ne l'ai pas mais un accent anglais dégueulasse bizarre on vas sous couvert dans la salle 6 ou mina peut nous voir on décide de partir et de rejoindre mina car on sait que les 2 autres équipes se sont fait prendre on essaye donc de s organiser pour une revanche et d un coup ma sœur a un attaque cardiaque merde putain ma sœur Anna tente de la ramener ouf sa va elle son cœur est reparti mina nous a dit de partir devant on a vu une gerbe de feu sur le casino et un nuage en forme de corbeau qui a éteint les flammes et mina atterri sur le toit de la diligence et on retourne au point d extraction ma sœur se réveille et dit qu elle a vu Raven on s en été douter quand on a vu le corbeau jaillir des flammes elle a fait une crise cardiaque rien qu'en le voyant sa crains c'est sûrement sa qui a eu le mexicain au retour on vis Mona amoché au visage qui est revenu de sa bataille contre Kang le chef de la iron dragoon et on a appris de ses hommes de mains qu elle avais perdu un bras dans la bataille mais qu elle se l ai fait repousser en sacrifiant un de ses hommes et on attends maintenant on connais la cible a abattre. ...raport special no 2 que je rajouterais dans une rubrique que tu doit ouvrir raziel tu sais pourquoi et les autres joueur pour du rp ne peuvent pas le voir
_________________
l'imagination sans limite d'un rêveur est sa plus grande force
-Cloud FF7 omnislash


Dernière édition par Gaarler le Magnifique le 17/01/2017, 18:15; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Gaarler le Magnifique
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Sep 2015
Messages: 428
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Jeux videos RPG action aventure FF7 FF8 FFX
Masculin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 17/01/2017, 00:16    Sujet du message: [Rapport] Deadlands Répondre en citant

Merci d envoyer des element manquant par mp svp
_________________
l'imagination sans limite d'un rêveur est sa plus grande force
-Cloud FF7 omnislash


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:28    Sujet du message: [Rapport] Deadlands

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> Les Autres Rôles -> Deadlands Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com