Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Arès - film de SF français

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> les autres activités -> Lecture, romans
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mal'
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2017
Messages: 188
Localisation: B2B
Masculin Taureau (20avr-20mai) 牛 Buffle
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 30/04/2017, 21:25    Sujet du message: Arès - film de SF français Répondre en citant



Quoi ? Un film français qui donne dans la SF ? ... Le qualificatif doit nécessairement le pourrir, le rendre nul, l'annuler, l'empourrir ... C'est du moins ce que je n'ai pas cessé de lire avant, pendant, et après, la sortie de Arès, de Jean-Patrick Benes. Il était annoncé à petit budget, on retrouve dedans l'anticipation pessimiste, et puis l'on voit de la pauvreté en masse place de la République : cela devait-il, fatalement, en faire un énième "film français" issu du "cinéma français" ?
[quote]Synopsis : Dans un futur proche, l’ordre mondial a changé. Avec ses 10 millions de chômeurs, la France fait désormais partie des pays pauvres. La population oscille entre révolte et résignation et trouve un exutoire dans des combats télévisés ultra violents où les participants sont dopés en toute légalité et où tous les coups sont permis. Reda, dit Arès, est un ancien combattant qui vit de petits boulots de gros bras pour la police. Tout va changer lorsque sa soeur se fait arrêter et qu’il doit tout mettre en oeuvre pour les sauver : elle et ses filles.

Eh bien, on a pourtant là quelque chose de typiquement "film/cinéma français" dans ce synopsis : l'appel au sens des responsabilités, à l'allant du cœur. Quelque chose que, évidemment, on trouvera bien moins facilement dans les productions hollywoodiennes, puisque les USA ont une autre conception de l'individualisme self made man guerrier socioéconomique, que nous ! fatalement. De telle sorte qu'il consonne "tout de suite" quelque chose de plus ... charitable, fatalement charitable ... une "sale manie" humanitaire d'héritage chrétien, il paraît, qu'on retrouve exacerbée même chez les plus intenses gauchistes (surtout chez eux, peut-être, même laïcistes antireligieux, puisqu'ils font la leçon de morale au clergé catholique fatalement pédophile-et-de-droite ! Crying or Very sad ).

Bref ! ... Notre héros dans Arès, Reda, est pourtant originaire de Roumanie, si je me souviens bien. C'est un immigré, comme on dit, ou du moins descendant d'immigrés : son accent m'en est témoin tout au long du film. Et ce mec, ancien fighter sur le retour, en tant que travaillant pour la police donc (qui embauche à la petite semaine des CRS contre les manifestants), n'arrête évidemment pas d'être traité de facho par son voisin folle-gay-travelo, qui pourtant n'hésite pas à recueillir les filles justement quand Reda le lui demande (son voisin aussi, est charitable), filles qui à leur tour n'ont de cesse de traiter leur oncle de facho. Ce facho, qui, donc, au look skin head d'extrême-droite, travaille autant qu'il peut à composer avec les réalités aussi pragmatiquement que possible, pour sauver la peau de plus de monde possible (charité bien ordonnée commence par soi-même, mais il ira au-delà, de telle sorte qu'on puisse dire charité bien ordonnée s'ordonne (à) elle-même, si vous voyez ce que je veux dire).

Eh bien figurez-vous que c'est génial, et que c'est très enrichissant, comme le Sorceleur ne correspondant pas aux catégories de la morale comme on voudrait tant pour se rassurer. Je crois que, en plus de l'étiquette "film/cinéma français", c'est pour cela que le film n'a pas marché, encore qu'on tolère assez bien l'immoralisme dès que le "produit" n'est plus français, bizarrement (les commentateurs sur le journal du geek, par exemple, toléraient assez bien qu'on ait de la SF issue des USA pessimiste, avec pour une énième fois l'Empire State Building et de la pauvreté, sans vouloir accepter - peut-être par trop grande exigence "d'excetpion culturelle" française, paradoxalement ? - sans vouloir accepter qu'Arès puisse valoir quelque chose). C'est-à-dire que, comme disent Macron et Le Pen, la France ne s'aime pas assez ...

En tout cas, élections ou pas, je vous conseille ce film sorti six mois avant. C'est, comme dirait l'autre, frenchy - mais, ajouterait l'autre encore, comme il faut.


PS: j'ai publié ce topic dans la partie Lecture, romans, parce qu'il n'y a pas de partie Cinéma, en hésitant à le publier dans la partie Sorties, sauf que ça n'est plus à l'ordre du jour, alors ... N'hésitez pas à transférer où vous voulez.
_________________
"Tu trembles, carcasse, mais tu tremblerais bien davantage si tu savais où je vais te mener !" - Henri, vicomte de Turenne


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 30/04/2017, 21:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> les autres activités -> Lecture, romans Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com