Les Terres d'Ouest Index du Forum
 
 
 
Les Terres d'Ouest Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Rapports campagne Dark Sun / Planescape
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> D&D V.5
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archane
Membres

En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 1 129
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Un certain nombre
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猴 Singe
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 01/06/2017, 13:31    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Ici les rapports des tables
_________________
"They misunderestimated me."

Dubya


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01/06/2017, 13:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jyod
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2016
Messages: 21
Localisation: France
Jeux maîtrisés: aucun
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 08/11/2017, 16:26    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Rapport Planescape, 2ème partie


Nota : Si les noms ne sont pas exacts, merci de me le dire par MP je corrigerai.
 
Nous retrouvons nos 3 compagnons, Galig l’artiste, Flink l’alchimiste et Umehara le moine à la taverne qui n’a pas de nom du gang des chiens barges qui rencontrent l’homme dénommé ‘le patron’ en fin de nuit. Il leur donne le nom d’une personne qui aurait commandité l’attaque contre les diables : un paladin du nom d’Ysandrel, une créature céleste.
Le lendemain, rendez-vous au bureau d’inscription du tournoi à la ruche organisé tous les ans, mais cette année il a été avancé de 3 semaine pour une raison inconnue. Un gamin s’approche de la compagnie et les presse d’aller voir Big Spine de toute urgence. Sur le chemin, ils arrivent sur une place de la ruche et constate avec stupeur le cadavre d’un homme en robe empalé par une lance sanguinolente avec une pancarte cloué sur son torse où l’on peut lire « J’ai abusé de ma magie » surplombé d’un logo. Le logo est un shuriken avec un éclair. Les récupérateurs ne veulent pas s’en occuper car ils ne veulent pas avoir à faire aux rectifieurs. Galig décroche le mage et le met au sol en lui cachant le visage et en lui enlevant la pancarte.
Nos amis arrivent au QG de Big Spine et le trouve en pleine discussion avec un Bariaure (une personne avec un corps de bouc et un torse humain) du nom de Pépito Chang. Big Spine leur demande rendre un service à Pedro pour qui Pépito travaille en se rendant à Maudith pour ramener du jus de cœur (vin) à Pédro chez les frères Cileneï.
Big Spine continue : « Depuis un peu plus d’une semaine, il y avait un mage nommé Flaxnodelle qui avait mis à feu et à sang des quartiers de la ruche, nous avons engagé des mercenaires dont Umehara pour le tuer à Maudith. Il avait des complices là-bas, j’aimerai bien y faire un tour pour les retrouver. Depuis lors, des groupuscules se sont formés pour chasser les mages. Renseignez-vous lors de votre visite à Maudith sur Flaxnodelle et ses complices »
Pepito s’inscrit aussi au tournoi. Beaucoup de monde viennent en tant que spectateur et une estrade a été placée à cette occasion. Deux personnes montent : le premier, un capitaine Rectifieur vêtu d’une armure rouge accompagné d’un mage. Un groupe de personne assez loin commence à la huer, sûrement des anti-mages. Flink, le gnome se met en haut d’en poteau et commence à fumer. L’homme en armure introduit le tournoi grâce à un sort d’amplification de voix que lui a lancé le mage.
Erine Flambenoire, factole des sensations (sensats) arrive en traversant la foule accompagnée de deux gardes en armure. Soudain, deux personnes surgissent de nulle part et attaque la factole que nos compagnons s’empressent de défendre mais Erine se prend un coup de poignard. Galik décoche une flèche sur l’assaillant derrière Erine tandis que Pépito lance un sort de sommeil sur l’autre. Le premier meurt des coups d’Erine et du moine.
Le tournoi commence : Galig perd au 3ème tours et Pépito se retrouve face à Umehara lors de la finale. Pépito l’emporte sur le moine en lançant qu’un seul sort le faisant s’enfuir et quitter l’arène de combat. Il gagne 500 étoiles, un rubis et l’opportunité de rencontrer le factole de son choix. Il choisit de rencontrer le factole de l’Harmonium à une date ultérieure chez Pédro Guan le marchant de fruit au quartier des guildes.
Nos compagnons rejoignent Erine Flambenoire qui désirait les rencontrer. Elle les remercie de l’avoir sauvée. L’assaillant avait un tatouage, le même que Flaxnodelle. Elle leur dit que s’ils trouvent des informations sur cers gens ils auront sa reconnaissance éternelle. Galig lui demande si elle connaît Ysandrel, elle lui répond qu’il est un paladin de Tyr dans le quartier de la Dame, très sympathique au demeurant. Galig lui parle également des SS (Saltimbanque Sigilien) et elle décide d’organiser un spectacle.
A la fin de la journée, notre troupe retourne voir Big Spine et leur parle d’Ysandrel, il les presse également d’aller à la ville de Maudith.
Le lendemain matin, direction au temple de Tyr afin de rencontrer Ysandrel. Il a des notes célestes autour de lui, il porte une armure étincelante avec à sa taille une grande épée magique. Il est outré que des personnes l’accusent d’avoir commandité l’attaque. Furieux, il veut de ce pas aller voir ce fameux « patron ». Arrivé à l’auberge, il défonce la porte et crie « TAVERNIER, OU SONT-ILS ? ». « Ils sont partis » lui rétorque le gérant, « Ils ont dû se réfugier en Outreterre ».
Ysandrel répond, agacé : « Je ne tolère pas que mon nom soit Sali, il est hors de question que je laisse courir une telle rumeur.  Ysandrel demande à nos mercenaires de les retrouver et de prendre des informations sur les chiens barges.
Umehara nous emmène devant le portail qui mène à la ville de Maudith. La compagnie traverse le portail. Quand soudain après quelques mètres, un portail se matérialise sous Pépito qui disparaît aussitôt. Un autre portail apparaît et une masse corporel habillée simplement surgit de nulle part. C’est une jeune femme fine et grande qui ressemble à une elfe avec des vêtements sales et une transpiration affreuse mais les jambes très grandes et sur sa jambe une dague en os.
 


Revenir en haut
Ravla
Membres d'honneur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2015
Messages: 300
Jeux maîtrisés: Donjons et Dragons; Cold City; Sillage
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 08/11/2017, 18:20    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Echange de tables =D !

Pepito survivra-t-il à l'autre monde après avoir gagné sans honneur ? Qui est cette mystérieuse jeune femme ? Et les aventuriers vont ils réussirent la quête du jus de cœur ? J'ai hâte de savoir la suite ^^
_________________
I'll see you around... Wolf.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Archane
Membres

En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 1 129
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Un certain nombre
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猴 Singe
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 08/11/2017, 18:25    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Planescape 1 - 0 Dark Sun
_________________
"They misunderestimated me."

Dubya


Revenir en haut
Zorick
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2013
Messages: 164
Masculin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 08/11/2017, 21:49    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Merci Jyod  Smile
_________________
Du sang et des âmes pour Arioch !


Revenir en haut
Gorath
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2008
Messages: 3 223
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Talislanta, Planescape, Plagues, Donjons Louforcs, Maléfices, Cthulhu, Vampire
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 08/11/2017, 22:38    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Merci, excellent jyod !
_________________


Revenir en haut
cauhein
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: aureilhan
Masculin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 08/11/2017, 23:19    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Bon rapport, mais une erreur d'Archane n'a pas été corrigée : La transfuge porte une lance en os et non une dague.
_________________
Cold City Lüdwig Hürentocht Chouquettes?
Numenera Pasu Kuruba...
Dark Sun ScigaczTzzeezzeezzeezeezzee...


Revenir en haut
Lowik
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2015
Messages: 90
Localisation: Tarbes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 09/11/2017, 12:48    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Pépito ! Pépito ! Pépito ! *la foule en délire*  Mort de Rire

Merci Jyod pour le rapport =)

Comment ça Ravla gagné "sans honneur" !? Mort de Rire
_________________
Now these points of data make a beautiful line


Revenir en haut
cauhein
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2010
Messages: 287
Localisation: aureilhan
Masculin Cancer (21juin-23juil) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 09/11/2017, 23:39    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

allez, on va équilibrer le score
n'hésitez pas à me corriger si quelque chose ne colle pas.

Citation:
quatrième jour depuis l'insurrection
Une journée de plus à jouer des faveurs. La céramique ne manque pas, mais ma parole est toujours plus fiable que les tessons.
Coras a fini par s'imposer chef de la caravane. Tessema a visiblement parié sur le mauvais cheval avec Borg.
Il aura pourtant fait un bel effort pour inspirer la révolte.
Bah, telle que je la connais, elle trouvera bien vite le moyen de se remettre derrière le pouvoir.
Elle m'a demandé d'identifier quelques trucs qu'elle a ramassé sur le profanateur que ses potes ont dégommé il y a quelques jours.
Une dague et un casque, en os.
Jolis bibelots, tous deux bien enchantés pour le combat, parfaits pour les quelques escarmouches que nous rencontrons.
L'aura du crâne m'a laissé une impression bizarre, étrangère comme un élémentaire, mais différent.
Il parait que le bazar comportait quelques bouquins . Il faudra que j'y jette un œil.
Mais pas tout de suite, elle et ses copains sont partis en éclaireurs pour trouver la route vers ce "ElFerrado".
Depuis que le puant a trouvé ce nom, il semble circuler dans la caravane.
Un endroit où l'eau, le métal et la vie abondent. Dont l'entrée se trouverait dans ces montagnes.
C'est là bas que l'Archonte voulait aller, et c'est là bas que nous nous rendons, poussés par ce qu'il convient d'appeler une chimère.
Mais ce genre de chimère apporte un espoir mille fois préférable à la simple crainte de la mort.
Du moins pour une communauté.
Nous verrons lorsque celui-ci sera réduit à un groupe, puis à moi.

Conseil extraordinaire
Apparemment, une troupe d'éclaireurs montée par Tessa a trouvé une oasis.
Un bon point pour elle, si ce n'est que l'endroit est le domaine d'un marid.
Comme toutes les créatures avec un peu de pouvoir, il veut être vénéré.
Il nous interdit la simple halte. Si nous nous arrêtons à son Oasis c'est pour nous installer comme ses sujets et fidèles.
Certains sont tentés par l'idée de vivre sous son égide humide.
D'autres veulent le détruire pour éviter un tour dont les élémentaires ont le secret.
Personnellement, je préfèrerais éviter l'endroit et laisser serviles et sanguinaires se débrouiller avec le marid.
Mais le vote m'a donne tort : le marid doit mourir demain.

Comme on pouvait s'y attendre, les serviles ont profité de la nuit pour rejoindre leur nouveau seigneur.
On pourrait penser que la perte de l'effet de surprise serait un argument pour calmer les sanguinaires, mais non.
Scigacz, cette sauterelle, s'est même payé le luxe de mes services.
Il faut dire que les organes de Basilique ont leur utilité.
Si je récolte suffisamment de matière, je devrais pouvoir m'attacher la loyauté de Borg, un plus si Coras cherche à me priver de mes jeux.
Toujours est-il que je me retrouve à l'avant garde de la caravane.
Pile au bon endroit pour une embuscade de Géants de feu armé de gros cailloux.
Un rocher m'est passé dessus, me laissant en dette d'un combat.
Combat qui ne s'est guère éternisé, Tessema ayant visiblement semé la discorde entre nos assaillants, qui se sont écharpés le temps d'être achevés par le reste des combattants.
Au moins j'ai une excuse pour ne pas les accompagner dans les montagnes.
Ils ont vu un autre truc briller, une autre oasis?

Perdu, une tour entièrement en fer, habitée par un Démon du feu dont nous avons détruit les serviteurs.
Apparemment nous sommes fâchés avec lui, à cause de l'arrakroa, si j'en crois la barde.
Mais la présence de cet autre élémentaire hostile a la vertu de convaincre ce qui reste de la caravane de contourner l'oasis.
Certains sanguinaires nous quittent, sans doute pour rejoindre le démon ennemi du marid.
D'après ce que j'ai pu en voir, nos ex compagnons sont allés s'entretuer aux côtés de leurs nouveaux maitres pendant que nous progressons au nord.
Le trajet se fait sans trop d'encombre malgré la soif.
J'envie ces immortels capables d'ignorer les besoins du corps. Sans doute faudra-t-il que je m'exerce à ce contrôle si les choses continuent d'empirer.

Dans la soirée, le sol s'est écroulé sous les pattes d'une de nos tortues.
Nous avons d'abord paniqué en songeant à un énième titan déguisé en paysage, mais il s'agissait en fait d'un colonie de fourmis géantes ayant fragilisé le sol.
La défense de la caravane est l'occasion pour moi de m’acquitter de ma dette.
Quelques coups de lame psionique eurent beau jeu de défaire ma part d'ennemis et les insectes s'enfuirent rapidement dans les galeries, laissant la tortue s'extraire pour agoniser à la surface.
Scigacz fit alors remarquer que ces créatures stockent généralement du nectar très désaltérant dans les réseaux inférieurs.
Qu'ils montent donc une expédition si le cœur leur en dit. Ma dette est effacée.
Pendant que les blessés sont soignés, Tessema a réuni son petit groupe.
J'ignorais ce qu'elle comptait dire, mais elle n'en eu guère le temps: une sorte de tourbillon bleuâtre l'emporta pour apporter à sa place une créature étrange.
Le bas était caprin avec quatre sabots fourchus, mais là où aurait dû se trouvait la tête jaillissait un torse humain plutôt frêle dont la tête s'ornait de cornes en spirale.
Il n'était guère armé, l'ustensile qui pendait à son flanc semblant pathétiquement fragile.

Mais dans toute cette bizarrerie, ce qui me frappait le plus était l'impossible coexistence entre la pauvreté de son équipement et la présence de boucles métalliques.

_________________
Cold City Lüdwig Hürentocht Chouquettes?
Numenera Pasu Kuruba...
Dark Sun ScigaczTzzeezzeezzeezeezzee...


Revenir en haut
Archane
Membres

En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 1 129
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Un certain nombre
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猴 Singe
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 10/11/2017, 13:07    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Super Smile, bon j'aurais préféré que l'on ait les rapports des premières parties mais il semble que l'on va devoir faire sans.
_________________
"They misunderestimated me."

Dubya


Revenir en haut
Griffor
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2017
Messages: 8
Localisation: Aureilhan
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 28/11/2017, 19:04    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Le rapport fait à mes supérieures à Sigil. S'il y a des trucs à changer, n'hésitez pas  Okay
 

 

 
Escale à Maudit
 


Rapport en date du 26/11/2017 par Carter


Sujet d'étude:
- Galig, homme, humanoïde à tête de renard
- Umehara, homme, moine.
- Flink, homme, gnome.
- Tessema, femme, elfe à peau sombre.



Quatre individus ont donné leurs accords afin que je puisse les étudier dans leurs voyages, j'en profiterais par la même occasion pour continuer la recherche d'information sur la Vraie Mort dans des lieux qui m'était difficile d’accès seul. En échange de leurs collaborations, j'ai dû user de mes connaissances médicales pour faire parler un de leurs trois prisonniers; j'ai à la suite de cet interrogatoire donné les derniers sacrement et libéré le pauvre homme de sa prison de chair.
Par la suite, les sujets avait besoin d'interroger le compagnon du défunt; le contrat passé avec les sujets étant de questionner le premier homme et ce second prisonnier ne voulant pas laisser son corps à notre cause, je n'avais pas forcement d’intérêt envers lui, je me contentais donc d'observer les interactions des sujets. Parmi les sujets, le manque de patience de Tessema se fît ressentir et elle s'attaqua à la cuisse du prisonnier à l'aide d'un lame qui semble faite d'os. Une fois que le prisonnier donna les informations qu'il avait aux sujets, ils retirèrent la lame de la jambe et lui brisèrent la rotule. L'homme rampât pour s'extraire de ces lieux; je le rattrapai bien vite et le soignai en appliquant quelques solutions pour éviter la nécrose ainsi qu'une atèle provisoire bien qu'il gardera sûrement des séquelles de cette petite rencontre ; en échange, je demandai à l'homme de déposer son compagnon à la morgue de Maudit.
Parmi les sujets, il existe un être qui a montré un pouvoir de paralysie lors de la capture des trois hommes et nous dûmes donc attendre deux heures de plus afin que ce dernier puisse se mouvoir de nouveau. Tout comme ses compagnons, l'homme fût soumis aux questionnement des sujets et en échange de sa liberté donna aux sujets un contact dans le village proche. Il nous appris également que ce village appartenait autrefois à un seigneur qui fût destitué par un certain « John » chef d'un clan de bandits dont faisait partit les trois prisonniers. Nous arrivâmes donc au village où comme convenu, nous reçûmes un contact et la liberté fût rendu à l'homme qui nous a mené ici.
Le contact reçu était un couple de vielles personnes anciennement serviteur du château. Selon ses dires, les brigands leurs rendraient la vie plus dure notamment au niveau des taxes qui seraient quatre fois plus hautes qu'avec le dirigeant précédent; comme d'habitude, bien que nous ne sommes que poussière, les humanoïdes restes attirés par l'argent et le pouvoir... Le vielle Henri nous dévoila aussi que l'héritier était caché dans le village et indiqua où le trouver. Nous partîmes donc de là et trouvèrent avec assez de simplicité la maison où se cachait l'héritier. En entrant dans la bâtisse, nous dûmes passer au travers de plusieurs trappes dérobées avant d'arriver dans une chambre aménagée où se trouvait le successeur. Ce dernier nous appris que la succession ne l’intéressait pas (enfin quelqu'un qui a compris que les possessions n'aideront pas forcement face au retour presque inévitable à la poussière) et pour nous le prouver, il donna sa chevalière, symbole de l'autorité des lieux au premier qui le voulait ou en l’occurrence à la première. Il nous donna également la clé de la porte arrière du château que Umehara mis en sûreté.
En repartant, les sujets étaient inquiets pour les morts-vivants présents dans la forteresse et voulurent en savoir plus sur l'occupation des lieux; je me permis alors une rapide prière afin de me concentrer et d'étudier toutes formes en état de transition entre la vie et la poussière. Je remarquais que beaucoup de non morts étaient présents mais également une créature qui à première vu semble être un vampire. Étonné de trouver un vampire en ces lieux, j'affirme vouloir lui parler car un être capable de repousser le retour à la poussière indéfiniment doit pouvoir m'en apprendre beaucoup sur la vraie mort. Après avoir reçu ces informations, les sujets décidèrent de se reposer jusqu'à la tombée de la nuit avant de prendre la route pour le château.
A la faveur de la lune, les sujets et moi-mêmes prirent le chemins qui menaient à l'arrière de la forteresse sans nous faire remarquer puis Umehara ouvrit la porte avec la clé donnée par l'héritier et espérant voir le vampire, je passe ma tête dans l'ouverture mais n'y découvre que trois êtres vivant en train de discuter, je comprends néanmoins que des morts-vivants infestent les sous-sol. Nous décidâmes par la suite de longer discrètement les murs intérieurs pour rejoindre la trappe menant aux catacombes. Perdu dans mes pensées en essayant de faire le tri dans toutes les questions que je pourrais poser au vampire, je me suis emmêlé les pieds et me suis retrouvé au sol, le bruit attirant l'attention des brigands présents dans la forteresse vers nous.
Umehara prit alors sur lui de me relever alors que Galig quant à lui créa un mur de brouillard espérant couvrir notre passage. Malheureusement, des bandits s'interposèrent entre nous et le passage ce qui nous obligea à nous défendre. N'ayant en visu que le moine, je pus constater ses prouesses acrobatiques, quant aux autres étant à l’abri du brouillard je ne sais pas ce qui s'y passa bien que beaucoup de flèches volèrent d'une précision étonnante. Alors que nous commencions à être mal en point, nous reçûmes de l'aide de deux morts-vivants échappés des sous-sols qui dévorèrent deux bandits. Une fois cet affrontement terminé, nous nous regroupâmes et les sujets complètement consentant étant très rares, je pris sur moi d'adresser une prière à Shekinester afin que tout le groupe retrouve des forces. Une fois ceci fait, le moment était venu pour moi pour rencontrer le vampire présent dans les sous-sols de ce château. Je m'aventure donc seul dans ces galeries, les sujets n'ayant pas voulu venir.
J'arrive donc dans l'antre du vampire, celui-ci étant en train de lire, je me permis de le déranger bien que quoi que je dise, il ne voulu me dévoiler aucun de ses secrets. Après lui avoir fait un rapport rapide sur la situation extérieure, il demanda à rencontrer le nouveau propriétaire des lieux et ayant compris que je n'obtiendrais rien de sa part, je décide donc de partir chercher le propriétaire des lieux. De retour à l'étage, je propose à Tessema de me suivre, étant donné qu'elle a récupéré la chevalière de l'héritier des lieux, elle devient donc souveraine du village. On se rend donc ensemble auprès du seigneur vampire qui lui propose le même arrangement qu'avec le souverain précédent. Le contrat précise que le jour, le village et le château sont sous la tutelle de Tessema sauf les sous-sols et la nuit, le vampire et ses créatures sont maîtres des lieux donc toute personne vivante devra rester enfermé chez elle sous peine de mort. Il précisa aussi qu'elle devra fermer les yeux si il se sustente du sang d'un villageois. Elle accepta et nous quittâmes le village.
Sur le chemin de Maudit, Umehara sortit de son sac une espèce de peau qui ouvrit instantanément un portail pour Sigil et je l'empruntai donc afin de vous remettre ce rapport et aussi pour garder à porter mes sujets d'études.
En prenant la route, je ne pourrais pas rester sur Maudit, il serait donc préférable d'envoyer un agent en aide au personnel déjà présent sur place.

 

 

_________________
Tout est dans la tête !


Revenir en haut
Archane
Membres

En ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 1 129
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Un certain nombre
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猴 Singe
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 28/11/2017, 20:00    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Okay
_________________
"They misunderestimated me."

Dubya


Revenir en haut
Gorath
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2008
Messages: 3 223
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Talislanta, Planescape, Plagues, Donjons Louforcs, Maléfices, Cthulhu, Vampire
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 28/11/2017, 20:39    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Super, très bon rapport dans l'esprit du personnage !
_________________


Revenir en haut
Gorath
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2008
Messages: 3 223
Localisation: Tarbes
Jeux maîtrisés: Talislanta, Planescape, Plagues, Donjons Louforcs, Maléfices, Cthulhu, Vampire
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Joueur ou MJ: Les deux !

MessagePosté le: 18/12/2017, 20:44    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant

Allez allez, pensez aux rapports de partie avant de tout oublier avec les fêtes !
_________________


Revenir en haut
Lowik
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2015
Messages: 90
Localisation: Tarbes
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 兔 Lapin
Joueur ou MJ: Joueur

MessagePosté le: 30/12/2017, 02:42    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape Répondre en citant


Les Rocambolesques Péripéties de Pépito Chang, a.k.a Pépito le Champion de Sigil :
       

En atterrissant par terre après être tombé dans le portail, je me retrouve entouré de mes compagnons de Sigil. Je savais que c'était une bonne idée de récupérer le casque et qu'il me permettrait de revenir !

Première chose que je fais, je vérifie si j'ai encore le casque en crâne sur la tête : non, il n'est plus là. Le rubis que j'avais gagné lors du tournoi, en revanche, et réapparu dans ma bourse. C'est bien ce que l'on avait déduit avec ceux que j'ai accompagné dans cet affreux désert : les deux objets sont liés, et font que ceux qui les portes échangent leur places à travers leurs plans respectifs, à des moments aléatoires...

Je me saisi du rubis, et le jette le plus loin possible, sous le regard interrogateur des autres.

Je suis ravi d'être revenu, cet affreux désert et les gens peu accueillants que j'ai pu y côtoyer ne me manqueront pas... J'espère quand même qu'ils s'en sortiront.
On me présente un nouveau membre du groupe : Carter, un Homme Poussière, ceux qui gèrent la morgue de Sigil... Pas vraiment animé par la joie de vivre ceux-là !


Homme-Poussière
       

- Voulez-vous participer à mon étude sur la Vraie Mort ? Me demande Carter.
- Euuhhh... Non.

Pas vraiment d'humeur après ce que je viens de traverser. J'aurais pu mourir dix fois là d'où je reviens !

Je leur raconte mes déboires, le désert, la troupe d'esclave libérés errants, leur nombre diminuant drastiquement au fil des jours, la chaleur insoutenable, même la nuit, le manque d'eau, les affreuses créatures... Un endroit au-delà des plans élémentaires, qui ne connaît point la pluie !

Eux aussi sont d'accord avec mon intuition : les deux objets sont liés. D'ailleurs, je ne vois plus le rubis que j'avais lancé. Quelqu'un l'a sûrement ramassé, bon débarras et bon courage au nouveau propriétaire !

J'apprends, contrarié, qu'aucun de mes camarades ne s'est occupé de récupérer le vin pour Pédro... Arf !

Sur le retour à Sigil, des gardes nous apprennent qu'il faut maintenant un certificat pour utiliser la magie, qu'il faut demander aux archives ! Voilà qui ne va pas nous faciliter la tâche...

QUOI !? En mettant machinalement la main à ma bourse, j'ai senti quelque-chose qui ne devrait plus y être ! NOOOON !! Ce satané rubis est de nouveau sur moi ! Je le lance à nouveau le plus loin possible... Mais il réapparaîtra très vite...

Nous nous rendons donc aux archives, afin d'obtenir les autorisations pour pratiquer la magie.

       
Les archives, toujours un plaisir
       

Mon statut de champion de Sigil me permet d'avoir accès à un certificat de niveau supérieur aux autres, mais tous en obtiennent un suffisant au vu de leurs pouvoirs actuels.
Flink, quant à lui, toujours aussi imprévisible et illogique, décide de ne pas en prendre... Vu que les Xaoxitètes sont auditionnés à part et que la plupart en sortaient roués de coups, je peux le comprendre...

Je décide de faire un saut à la prison, chez les Rectifieurs qui avaient organisé le Tournoi, afin d'en savoir plus sur le diamant. Je demande à voir leur factole, Hérald Tredant. Le fait d'être le champion aide décidément, très vite il me reçoit dans son bureau.

C'est là que j'apprends que le Rubis est maudit, et que, las de se faire téléporter dans des endroits affreux, le factole, n'y tenant plus, décida d'avancer la date du tournoi de 3 semaines et de donner le diamant au vainqueur du Tournoi ! En se disant que vu que ça serait un guerrier puissant qui le remporterait, il s'en sortirait...

Sauf que c'est un Bariaure, barde, bon vivant de la Libre Ligue et peu doué qui remporta le tournoi uniquement grâce à une chance démesurée !


       
" Pépito ! Pépito ! Pépito ! "
       
 
* Pépito ! Pépitop ! Pépito ! * Le souvenir des cris de la foule d'après ma victoire ne m'enchante plus autant...

Voyant mon désarroi, il m'apprit quand même la seule façon de s'en débarrasser qu'il avait trouvé (tout le reste ne servait à rien, il revient tout seul à son propriétaire) : le donner à quelqu'un qui l'accepte et qui le dit. Je lui demande s'il le veut, il me répond :

- Non.

Je repars, pas vraiment jouasse, mais au moins je sais comment m'en débarrasser. Espérons que j'y arrive avant la prochaine téléportation, je ne veux vraiment pas retourner dans cet enfer... En plus, j'imagine que l'autre dégénéré à qui j'ai "emprunté" le casque pour revenir à Sigil m'accueillerait d'une façon... ni amicale ni chaleureuse.

---
       

On se retrouve avec mes compagnons sigiliens à la salle des fêtes afin de faire le rapport à la factole des Sensats.

Ils lui montrent alors une lettre qu'ils ont trouvé lors de leur escapade en Outreterre. Il s'agit de la missive qui a commandité son attaque lors du début du tournoi, nous étions intervenus avec efficacité si je me souviens bien. Le papier est signé "R.S."

- Le salopard... dit-elle.

Il s'agit, d'après elle, du duc Rowan Sombrebois, son adversaire politique, le factole des Marqués. Il n'est pas en place depuis très longtemps, mais il étend de plus en plus son influence, jusqu'à la Chambre des Orateurs.
Elle reste cependant étonnée qu'il en arrive à engager des mercenaires pour la tuer...

Sur ce, elle nous annonce qu'elle a tenu sa promesse ! Elle va nous donner l'occasion de faire une représentation des Saltimbanques Sigiliens devant le gratin, dans ce lieu somptueux !
Galig et moi sommes ravis, quel honneur pour les SS ! J'espère qu'on fera fureur !

- Merci beaucoup, dit-il en s'inclinant, pour quand devons-nous nous préparer ?
- Ce soir bien sûr ! Il faudra une heure de spectacle. Mettez nous en plein la vue, je compte sur vous !

Galig me regarde... Nous sortons la mine déconfite... Que va-t-on faire, comment se préparer en si peu de temps ?

On répète avec acharnement toute la journée, on sélectionne les meilleurs des membres des SS, et on part s'acheter un ensemble de représentation, à 100 étoiles, mais qui en vaut le coup...

Alors que nous passons devant un joailler, je décide d'y faire un saut.

- Bonjour, j'ai un diamant à vendre...
- Faites donc voir...

A peine ai-je le temps de sortir le rubis que le marchand éclate de rire :

- Ahahah, encore cette saloperie ! Dès qu'il change de propriétaire, on vient essayer de me le refourguer... Désolé mon couillon, personne en ville te la reprendra ta merde ! Bon courage ! Ahahahahah !

Je ressors en marmonnant dans ma barbe, la queue entre les pattes...

---
       

Le soir de la représentation arrive bien vite :


       
Image non contractuelle
       

Ce soir, les Saltimbanques Sigiliens sont composés d'un présentateur, Hubert, de deux musiciens, Jacky et moi, et trois acrobates : un jongleur acrobate René, Galig le lanceur de couteaux, et le mime Barnabé, sans doute le plus doué des SS.

Il y a une trentaine de personnes présentes dans la salle de luxe, que de la haute société sigilienne... Quel trac !

- Merde à tous !

Carter, Umehara et Flink attendent et suivront le spectacle depuis les coulisses. On demande à Umehara de garder Flink à l'oeil, il semble agité...

Le spectacle commence par une douce musique jouée par l'autre musicien de la troupe, Jacky, pendant que René, le jongleur acrobate s'exécute... Il n'est pas au mieux de sa forme, et se retrouve contraint de finir sa "prestation" plus tôt que prévu ! Il va falloir rallonger notre partie si l'on veut tenir l'heure promise...

Vient donc notre tour. Ma musique est banale, et Galig se loupe une cible !

Le présentateur a alors l'idée de proposer à quelqu'un du public de venir participer à un tour des plus dangereux ! Nous sommes chez les Sensats, avides d'expériences et de sensations en tout genre, un haut placé se manifeste :

- Moi, moi !

On le place en face de Galig, avec une pomme sur la tête...

On respire un grand coup... Je me concentre et commence à jouer.


       
C'est le solo... de Pépito...
       

Les muses répondent présentes, les planètes s'alignent, le morceau est démentiel !

L'inspiration bardique touche aussi Galig, qui, l'air empli d'assurance, se retourne et se retrouve dos à sa cible !

Il lance alors le couteau à l'envers, dans un saut périlleux arrière vrillé, et lorsqu’il marque sa réception au sol, la pomme sur la tête du participant est fendue en deux ! Il est ravi, c'est un triomphe !

Nous avons bien rattrapé le début balbutiant de la représentation.

La troisième et dernière partie du spectacle commence : Jacky revient sur scène, joue superbement, un morceau plein de délicatesse, et Barnabé commence son tour de mime... Il livre alors la meilleure représentation de sa vie !

La foule est sous le charme, quel bonheur pour les SS !

Soudain, Umehara remarque que le chafouin Flink, qui était jusqu'à présent resté à ses côtés le long du spectacle, a disparu, échappant à sa vigilance... Alors qu'il le cherche dans la foule, il finit par le retrouver lorsque que quelqu'un hurle :

- Au voleur, au voleur !

Ce qui signe la fin du spectacle...

Flink, découvert en train d'essayer de détrousser un spectateur, lance alors une pierre de tonnerre et s'enfuit. Umehara sort discrètement par l'entrée des artistes pour tenter d'aider notre compagnon gnome à échapper à la garde.
Le Xaoxitète lance à nouveau une pierre de tonnerre pour ralentir ses assaillants, puis il est rejoint à l'extérieur par le moine.

Ils fuient les gardes à travers les ruelles sinueuses de Sigil, et tombent alors sur un homme en pagne qui leur fait signe de le suivre...
Il creuse au détour d'une ruelle, plante une graine dans le sol, qui grandit  à toute vitesse et ouvre un portail !
L'homme leur fait signe de venir et saute dedans... Les pas pressés des gardes se rapprochant, Flink et Umehara échange un regard, hochent la tête et passent au travers du portail.

Pendant ce temps, de notre côté, nous jouons les surpris :

- Que s'est-il passé ?

Par chance, personne n'associe le gnome avec les Saltimbanques Sigiliens, la fortune a fait en sorte que personne ne remarque qu'il était à la base arrivé avec nous...

Malgré cet incident, les retours sur notre spectacle sont très positifs. Galig est moi sommes enchantés : Gloire aux SS !

---
       

Après cette nuit agitée, je rentre chez moi... C'est alors que Pédro me demande ou j'en suis avec le vin de coeur :

- Euuuh...

Je décide de lui raconter tout ce qu'il m'est arrivé. Plein de compassion, il me répond :

- Il faut vite que tu ailles en chercher ! C'est la pénurie qui arrive et mes stocks sont presque vides ! Il faut que tu y ailles avec tes amis dès demain !

Le lendemain, je convaincs donc la troupe de se charger de cette quête... Qui se trouve être une quête sans récompense d'ailleurs, à part le droit pour moi de loger gracieusement chez Pédro... J'essaierai de mieux négocier pour mes compagnons la prochaine fois.

Merci en tout cas, Galig, Flink, Umehara et Carter, je ne m'en serais jamais sorti seul à Maudite...

Sur le chemin, comme nous passons devant l'échoppe d'un mage spécialisé en enchantement, je m'arrête pour tenter le coup :

- Bonjour, brave mage... Vous y connaissez vous en malédiction ?
- Tout à fait ! C'est pour maudire un objet ? A quelles fins ?
- Non non non, ça serait plus pour "dé-maudire" un objet à vrai dire...
- Hmmm... C'est plus cher, mais c'est faisable, oui !
- Super !
- Montrez moi donc l'objet.

Je sors le rubis, et...

- Ahahahahahahaha... Ah désolé jeune Bariaure, aucun mage sur Sigil, peut-être même d'ailleurs, ne saurait dé-maudire ce Rubis... Vous n'êtes pas le premier à me le demander !

Je rejoins les autres et commence à déprimer...

Oh fortune, catin féroce ! Je commence à réaliser que je vais, sûrement sous peu, me retrouver à nouveau téléporté dans cet enfer désertique... La résignation et la tristesse devait alors se lire sur mon visage, puisque que Galig s'approche et me demande de lui donner le diamant.

- De quoi ? Mais... C'est l'enfer là-bas ! Le préviens-je.
- Oui, j'ai bien en tête tout ce que tu m'as décris... Justement. Je suis curieux d'expérimenter pareille aventure.

Ces Sensats... Décidément leur "tout essayer une fois" est parfois étrange...

- Tu en es bien sûr ?
- Oui, ne t'inquiète pas. Juste, prenez soin de *nom de son familier* Flink et toi. Et garde mon or de côté.
- Bien sûr, compte sur moi, camarade. Merci !

Je lui tends le maudit diamant. Pas ravi de faire ça, mais s'il le veut... Il s'en sortira mieux que moi de toute façon...


       
Insérez ici musique diabolique
       

- Acceptes-tu ce rubis ?
- Oui, je l'accepte.

Je ne suis donc plus porteur du rubis maudis. Je ne peux m'empêcher de me sentir soulagé !

---
       

Il s'avère que le vin de cœur a été volé, nous repartons donc en Outreterre pour enquêter, retrouver les brigands qui ont détourné le convoi, et ramener le vin à Pédro également... Il m'a d'ailleurs laisser un papier à échanger contre le vin.

On arrive à Maudite, les gardes de cette ville fortifiée sont à l'intérieur ici : facile d'y rentrer, plus compliqué d'en sortir... Tous les bâtiments sont recouverts de lierre-rasoir, belle saloperie coupante, chiendent dont on ne peut se défaire, et auquel on a trouvé aucune utilité... A part les frères Ciléneï qui réussissent à en faire du délicieux et onéreux vin de cœur !


       
C'est cher, mais c'est si bon !
       

On apprend vite que les tonneaux ont étés volés entre leur départ de chez les frères Ciléneï (les producteurs du vin) et leur arrivée chez celui qui les met en bouteille.

Galig nous soumet alors l'excellente idée de faire courir le bruit qu'un dernier convoi, composé de la réserve d'urgence de vin de cœur des frères Ciléneï, va être livré le lendemain, pour être mis en bouteille. Sauf que certains d'entre nous seront cachés dans les tonneaux à la place du vin, prêts à en découdre avec les brigands !

Nous partons voir le seul témoin de la scène, une certaine Gilda, qui habite en face de là ou c'est produit le larcin. Après nous avoir refusé l'entrée, elle a essayé de nous lancer un sceau d'excréments dessus, que nous eûmes tous le réflexe d'esquiver, sauf le placide Carter...

Ce qui n'eut pas l'air de l'embêter grandement.

Galig escalade et passe par la fenêtre, afin de nous ouvrir de l'intérieur, et après un interrogatoire qui ne nous est d'aucune utilité - à part nous apprendre combien ils étaient, six hommes encapuchonnés, et qu'ils ont tué les chauffeurs et sont partis avec la carriole, je décide de nettoyer ce pauvre Carler, qui empeste.

Je me cache, chuchote ce qu'il faut à ma bouteille, et reviens vers lui en dirigeant le goulot dans sa direction : un jet de 9m par 30cm de diamètre d'eau sort à toute puissance dans sa direction, 120L d'eau au total... Il est nettoyé maintenant, mais la maison est inondée... C'est le moment de partir je crois bien !

Chacun passe l'après midi de son côté, Flink vadrouille et fais on ne sait quoi, comme à son habitude, Umehara médite et fait ses katas, Carter nettoie et polit son armure...

Dans un bar, le soir, ma performance captivante à la flûte de pan me permet d'envouter deux piliers de comptoir qui me livrent ceci : le Baron Zantasker veut retourner sur les plans primaires prendre sa revanche... Pas sûr que ça me serve à grand chose, dans cette ville ou tout le monde à un revanche à prendre...

---
       

Le lendemain matin, rendez vous chez les frères Ciléneï. Ils ont fini de préparer les tonneaux. Vus les tailles des différents membres de l'équipe, il est évident que Flink et Umehara se cacheront chacun dans un tonneau, que je tirerai le convoi, que Galig fera le conducteur et Carter le garde du corps.

Le plan se déroule comme prévu : les bandits nous tombent dessus avant notre destination (mais pas au même endroit que la dernière fois), et nous entourent.

Alors que certains s'approchent des tonneaux, Umehara en sort, lance quatre redoutables coups de poings (dans le temps qu'un coup normal prendrait), et tue sur le champ un des assaillants ! (Dire que j'ai gagné la finale contre lui avec un unique sort... Au corps à corps je n'aurais pas eu une seule chance !)

Il enchaîne en en tapant un autre. Je réussi à en endormir un, et fait fuit l'autre grâce à mon sort de murmures dissonants.

Carter en brûle un avec un violent sort, pendant que Galig en taille un autre avec son cimeterre et sa dague magique.

Flink, quant à lui, reste dans son tonneau, n'en dépassant de temps en temps que pour lancer du feu alchimique et des fioles d'acides, en criant comme un dératé et rentrant dans le tonneau après chaque lancé...


       
Niark niark !
       

Drôle de scène de bataille, mais efficace !

Galig passe sous la charrette, et attaque sournoisement un des voleurs dans le dos. Je finis en endormant les deux derniers restants.

On attache les deux endormis, et on les emmène chez les frères Ciléneï. Carter en profite pour lancer un soin de groupe qui nous revigore tous.

Arrivé chez les frères Ciléneï, on cuisine les deux bandits. Flink ayant une méthode d'interrogatoire pour le moins musclée (il plante un clou dans le genou d'un des deux voleurs...), il nous livrent rapidement l'emplacement de leur base.

Sur place, nous retrouvant trois des quatre tonneaux disparus.

Nous les ramenons aux frères Ciléneï, qui nous remercient en nous donnant une bouteille chacun ! Galig me fait garder la sienne, ne voulant l'emmener avec lui lorsqu'il sera téléporté...

Je donne le papier aux frères, on repart donc avec les tonneaux pour Pédro ! On ne galère pas à sortir de Maudite, nous quittons l'Outreterre pour enfin rentrer à Sigil.

Pédro et ravi, chacun rentre chez soi pour dormir.

---
       

Le lendemain, un gamin des rue nous annonce que Big Spine nous demande. Il souhaite que nous livrions quelque-chose d'un point A à un point B de la ville, et que l'on emprunte un chemin différent bien précis pour le retour, pour quelques pièces d'or chacun.

Il soupçonne un de ses hommes d'être un traître, et le moment et l'endroit où l'on se fera attaquer lui permettra de savoir qui il est. Soit.

On se fait attaquer à l'aller, aux 3/4 du chemin, de faibles combattants que l'on élimine sans peine. On livre le contenant (nous n'avions pas regarder ce que c'était) à son destinataire, un étrange homme-rat encapuchonné...

On se fit également attaquer sur le chemin du retour, un combat un peu plus difficile que celui de l'aller mais rien de bien compliqué pour notre vaillante compagnie.
Nous rentrons faire notre rapport à Big Spine.

Soudain, un portail apparaît sous Galig, il tombe dedans et disparait ! Puis un autre portail se matérialise en hauteur, et en tombe un barbare, l'air enragé... Il agrippe son arme, regarde autour de lui, et son regard s'arrête sur moi, un malsain sourire lui fendant le visage...

AH ! OH NON !! C'est l'autre fou du désert !!!

 

      
Oups !
       

_________________
Now these points of data make a beautiful line


Dernière édition par Lowik le 30/12/2017, 23:43; édité 6 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:01    Sujet du message: Rapports campagne Dark Sun / Planescape

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Terres d'Ouest Index du Forum -> Nos Campagnes -> D&D V.5 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com